EA 4387 : Forces du droit : paradoxes, comparaisons et expérimentations (FDPCE)


Le laboratoire est une équipe d’accueil depuis 2009, après avoir bénéficié du statut de Jeune Equipe à sa création en 2005. Le laboratoire s’est singularisé par une politique scientifique résolument comparatiste mais également pluridisciplinaire.

Transcendant la distinction entre le droit public et le droit privé, le comparatisme devait mener le laboratoire à mener des recherches sur les modèles et modélisations, ceux-ci supposant la mise en relation dans le domaine des sciences juridiques « des comparaisons et expérimentations » entre les systèmes de droit, l’étude des contradictions et paradoxes, autant de termes réunis dans l’appellation « Forces du droit, comparaisons, expérimentations et paradoxes ».

Poursuivie par le Professeur Geneviève Koubi la politique scientifique du laboratoire a continué à s’ancrer dans une tradition comparatiste. Au gré des modifications successives de la direction et de ses membres, celle-ci s’est progressivement affinée pour aujourd’hui se focaliser sur l’étude juridique de la globalisation. Afin d’envisager la globalisation comme un phénomène redevable d’une analyse juridique, le laboratoire s’est doté d’une politique scientifique constituée de deux thèmes irriguant la théorie du droit, à savoir l’Etat et la norme. Ce nouveau contrat quinquennal 2014-2018 voit la création d’un nouveau Thème « Uniformisation/Harmonisation », destiné à étudier la globalisation à travers ses dimensions juridiques.

Les activités du laboratoire sont principalement axées sur la recherche fondamentale (publications scientifiques des membres, colloque, théorisation, séminaires). De plus, un certain nombre de thèmes traités par les membres du laboratoire ont bien sûr des répercussions pratiques et peuvent être considérées comme de la recherche finalisée intéressant les décideurs publics ou autres acteurs institutionnels. Le fait que certains membres soient consultés par des acteurs publics (comme l’Assemblée nationale française ou le Conseil national stratégique) révèle les implications pratiques de leurs domaines de recherche.

Destinée à analyser le phénomène de la globalisation comme un phénomène juridique per se, la politique scientifique du laboratoire est en soi destinée à « déplacer les frontières de la connaissance ». L’inanité de la distinction entre le droit public et le droit privé, l’attention portée au pluralisme juridique et aux nouvelles formes de normativité, l’étude de la remise en question des fonctions traditionnelles de l’Etat, toutes ces thématiques relevant de la postmodernité sont destinées à « déplacer les frontières de la connaissance ».

 

Axes de recherches :

  • Uniformisation/Harmonisation

Responsable : Dirk Baugard

  • Etat

Responsable : Pierre Bodeau-Livinec

  • Norme

Responsable : Elsa Bernard

Directeur : Jean-Louis Iten

UFR Droit

ED 401 : Sciences Sociales

2 rue de la Liberté
93526 SAINT-DENIS, France

Tél : 01 49 40 68 73

Site : www.forcesdudroit.wordpress.com

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8