• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >FORMATIONS > Licence Arts du spectacle - Danse (...)
  • Licence Arts du spectacle - Danse (L3)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    Domaine : Arts

    Mention : Arts du spectacle

    Parcours : Danse (L3)

     

    Responsable de la mention : Christine ROQUET

    UFR de rattachement : Arts, Philosophie, Esthétique (ARTS)

    Secrétariat : Bât. A, salle 080 - Tél : 01 49 40 65 22

    Courrier électronique : bacholas@univ-paris8.fr

    Site Internet : www-artweb.univ-paris8.fr

     

     

    OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES VISEES

    La formation de Licence 3 « Arts du spectacle - Danse » vise trois objectifs principaux :

    • Donner aux praticiens et professionnels : danseurs, chorégraphes, professeurs de danse, acteurs du milieu chorégraphique, journalistes, programmateurs, titulaires d’un Diplôme d’Etat des professeurs de danse, ou aux futurs professionnels, à la fois une culture chorégraphique historique et théorique, un recul critique sur leur pratique et les moyens d’articuler leurs savoirs pratiques avec des savoirs théoriques. La Licence vise, pour les personnes ayant un parcours professionnel ou préprofessionnel, à renforcer leur activité professionnelle ou à favoriser leur reconversion (arrêt de la pratique dansée et évolution vers la programmation, la critique, l’action culturelle, etc.).
    • Professionnaliser les étudiants : pour les personnes en formation initiale ayant une pratique amateur en danse, il s’agit de préciser leur projet professionnel.
    • Préparer à la recherche dans le cadre d’études universitaires au niveau master et doctorat, mais aussi dans le champ professionnel (métiers de la documentation, recherche liée à un projet artistique, recherches historiques dans le cadre d’une programmation...).

     

    FORMATION CONTINUE

    Quel que soit votre statut (salarié, demandeur d’emploi, professionnel libéral...) ce diplôme peut être suivi en formation continue.

    Conseils pour le financement, devis et suivi administratif auprès de la Direction de la formation, par mail à info-df@univ-paris8.fr ou sur www.fp.univ-paris8.fr

     

    POURSUITES D’ETUDES ET DEBOUCHES PROFESSIONNELS

    Les étudiants de la Licence sont recrutés parmi des professionnels (danseurs, chorégraphes, professeurs de danse, critiques, programmateurs, etc.) et des étudiants plus jeunes, disposant pour la plupart déjà d’une première formation initiale (Diplôme d’Etat des professeurs de danse en particulier).

    La Licence vise donc, pour certains d’entre eux, à renforcer par des outils universitaires leur activité professionnelle (statut de formation continue, indispensable dans un secteur particulièrement instable), ou à une reconversion (arrêt de la pratique dansée et évolution vers la programmation, la critique, l’action culturelle, etc.). Pour d’autres, il s’agit de préciser un projet professionnel (hésitation entre pratique artistique et action culturelle, par exemple) ; certains, enfin, viennent spécifiquement à cette licence en vue de continuer vers la recherche.

    Il est important de préciser que cette formation accueillant des danseurs de bon niveau, et/ou de niveau professionnel, n’est jamais stricto sensu une formation « initiale », et que les objectifs professionnels et les débouchés dépendent à la fois de la formation elle-même, et du parcours antérieur ou parallèle de chaque étudiant. En fonction des éléments ci-dessus : on retrouve nos étudiants dans les domaines de l’action culturelle, de la pédagogie de la danse, de la sensibilisation à la culture chorégraphique, de l’art-thérapie, des techniques somatiques et de l’analyse fonctionnelle du mouvement dansé, de l’administration, la gestion et la production des spectacles chorégraphiques, la documentation en danse, la chorégraphie et l’interprétation, ainsi que l’enseignement dans le supérieur...

    A l’issue de la formation, l’étudiant sera capable de poursuivre en master Danse à l’université Paris 8 ou vers d’autres formations à Paris 8 ou ailleurs : master en Médiation culturelle, Management culturel, Esthétique, Histoire culturelle, Anthropologie de la danse, Notation du mouvement au CNSMDP...

    Les métiers visés sont ceux de l’enseignement et de la recherche, de la culture, les métiers artistiques ainsi que le concours au Diplôme d’Etat d’enseignement en danse ou celui d’entrée aux écoles supérieures de danse.

    L’étudiant pourra se tourner vers les métiers de la culture (gestion - administration - production - diffusion du spectacle chorégraphique, critique en danse, documentation, action culturelle...) ou de poursuivre son activité dans les métiers artistiques (danseur, pédagogue en danse, pratique chorégraphique en milieu scolaire ou en milieu thérapeutique, concours professionnels en danse...) avec un bagage plus solide.

     

    CONDITIONS D’ACCES 

    Les étudiants entrent directement en Licence 3. Peuvent être admis les étudiants titulaires :

    • de deux années de formation universitaire (L2) et un bon niveau technique en danse évalué par la commission pédagogique,
    • d’un parcours professionnel en danse et/ou un parcours de formation professionnelle en danse (pour la France : CNSMDP, PSEAPBB, école supérieure d’interprète ou formation équivalente pour les étudiants étrangers),
    • d’une validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles,
    • d’une validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger.

    Pour tous il sera demandé une lettre de motivation et un projet individuel clairement relié au contenu de la formation.

    Nombre de places : L3 (avec ou sans prérequis) : 60 places

     

    MODALITES D’ADMISSION POUR L’ANNEE 2017-2018

    Se connecter sur le site de l’Université : www.univ-paris8.fr rubrique " Inscriptions " dès le mois de mars 2017.

     

    ORGANISATION ET CONTENU DE L’ENSEIGNEMENT

    La licence 3 est composée d’enseignements fondamentaux en danse répartis dans une Majeure, des outils universitaires généraux et le projet tutoré de terrain/stage dans une transversale/Projet Personnel et Professionnel, et des enseignements complémentaires dans une Mineure interne.

    Chaque enseignement dispensé propose à la fois des outils méthodologiques, l’acquisition de savoirs théoriques et l’analyse de pratiques qui peuvent passer par l’analyse de documents ou par la mise en pratique elle-même. Les cours pratiques donnés par des artistes professionnels ou par des chercheurs spécialisés dans le mouvement, la notation chorégraphique, ou la vidéodanse comportent également une réflexion théorique et méthodologique ; ils s’articulent étroitement avec les autres cours du cursus.

    • Analyse d’œuvre : cours sur la critique en danse, le geste de la description et de l’interprétation. Introduction aux théories de la critique en art et en danse. Le corpus d’œuvres est thématique ou historique. Il comprend un pan théorique et un atelier d’écriture et du regard.
    • Histoire de la danse 1 : cours consacré à la danse scénique occidentale. Période historique 19e siècle - début 20e. Il comprend des analyses d’œuvres et de textes.
    • Histoire de la danse 2 : cours portant sur la danse scénique occidentale. Période historique de 1950 à aujourd’hui. Il comprend des analyses d’œuvres et de textes.
    • Introduction aux discours sur le corps : introduction aux textes de référence sur le corps en anthropologie, sociologie, philosophie, gender studies, histoire culturelle…
    • Analyse du mouvement 1 : ce cours propose un travail corporel de base, une prise de conscience des coordinations fondamentales du mouvement et l’examen de quelques outils indispensables à toute lecture/analyse du geste dansé. Réflexion esthétique sur la perception du spectacle chorégraphique à partir des outils de lecture du geste dansé offerts par l’analyse du mouvement.
    • Analyse du mouvement 2 : perfectionnement et application du cours Analyse du mouvement 1
    • Savoirs somatiques : Textes et gestes somatiques : parcours des textes fondateurs de ces pratiques, introduction à l’une d’elles, la méthode Feldenkrais, très répandue dans le monde de la danse, afin de mieux comprendre les fondements théoriques et culturels de ces pratiques, d’interroger leurs usages, leur place et leurs représentations dans les pratiques du danseur.
    • Méthodologie de l’enquête de terrain : introduction aux méthodes et aux textes de référence en anthropologie et sociologie du corps et de la danse en particulier. Réflexion sur les conditions de l’enquête, la posture de l’observateur et les différentes méthodes de recueil et de traitement des données.
    • Suivi de terrain/stage : accompagnement en cours (exposés individuels commentés) de l’étude de terrain, en particulier de l’analyse des matériaux recueillis et de l’élaboration d’une question critique.
    • Projet tutoré de terrain : il consiste en l’observation de processus dans une institution culturelle, auprès de compagnies chorégraphiques ou d’écoles, etc. L’étudiant aidé de son tuteur construit une analyse autour d’une question théorique ou professionnelle, qui fera l’objet d’un dossier de synthèse et met en œuvre l’ensemble du travail autour des outils de terrain engagé depuis le début du semestre. Il correspond à un projet individuel, qu’il soit à visée professionnelle ou en vue de la poursuite en master.

    Mineure interne 

    Cette UE correspond à des enseignements de cours pré-requis (4 ECTS chacun). Le contrat pédagogique individuel élaboré en début d’année par l’équipe pédagogique permet d’évaluer si l’étudiant doit effectuer tels ou tels pré-requis en fonction de son parcours antérieur. Il peut aussi prendre certains des EC présentés ici comme optionnels : 

    • L’Atelier de répertoire ou de création (80h) : atelier pratique conduit par un artiste chorégraphique ou vidéaste, en lien étroit avec un autre cours dispensé : histoire, analyse d’œuvre, savoirs somatiques…
    • Danse et musique : Département Musique.
    • Cours d’Esthétique : Départements Philosophie, Arts plastiques, Études féminines et de genre…

    Elle comprend aussi le stage facultatif, C2i (département IPT), FLE (Maison des langues).

    Télécharger cette page au format PDF
    Organisation et contenu des enseignements de la licence Danse

     

    MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

    Le contrôle continu est mis en place dans tous les cours. Cela n’exclut pas un rendu final ou un partiel sur table : la moyenne se combine alors avec les rendus précédents. Il n’y a pas de note éliminatoire à l’UE ou à l’EC.

    Les modes d’évaluation comprennent aussi bien les dossiers thématiques rédigés par les étudiants que des devoirs sur table, exposés, fiches de lecture, dissertations, commentaires de documents, analyses d’œuvre ou les présentations pratiques (chorégraphies, interprétation de danses, réalisations vidéodanse…), en fonction de l’enseignement qui doit être évalué.

    Pour les étudiants salariés ou intermittents, un accord est passé avec l’enseignant pour trouver une validation adéquate au rythme de travail de l’étudiant-salarié.

     

    ECHANGES INTERNATIONAUX

    La mobilité des étudiants est fortement favorisée :

    • par la validation d’enseignements suivis dans d’autres universités, et dans le soutien à tous les projets individuels (aide aux contacts, aide aux demandes de financements). A ce titre, certains de nos étudiants ont déjà pu faire une partie de leur parcours dans plusieurs universités américaines, brésiliennes et canadiennes.
    • par l’obtention d’équivalences sur les parcours professionnels et les formations supérieures en danse pour les étudiants venant de nombreux pays.

     

    PARTENARIATS : CO-HABILITATION ET CONVENTION(S) PEDAGOGIQUES(S)

    1. Partenariats internationaux diplômants

    • Partenariat : Erasmus avec l’Universität der Künste à Berlin, l’université de Berne (Suisse), l’université de Bologne (Italie).
    • Accords bilatéraux : Université de Todai (Japon)
    • Programme Crepuq : UQAM (Québec).

    2. Conventions

    • Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris (CNSMDP) - école nationale supérieure (ministère culture) : convention pédagogique dans le cadre du LMD pour les écoles supérieures.
    • Pôle Supérieur d’enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt (PSEAPBB) : convention pédagogique dans le cadre du LMD pour les écoles supérieures.

    Notre implantation sur le territoire du 93 est importante grâce aux liens privilégiés qui ont été tissés avec certaines structures dont : le Centre National de la Danse, le Forum Blanc Mesnil, l’Espace 1789, Mains d’oeuvres, les Rencontres chorégraphiques de Seine Saint Denis…

     

    Télécharger la fiche compétences au format PDF
    Fiche compétences de la licence Danse

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page