• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >FORMATIONS > Licence Sciences du langage
  • Licence Sciences du langage

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    Domaine : Sciences humaines et sociales

    Mention : Sciences du langage

    Spécialisations :

    • Linguistique, Acquisition et Psycholinguistique
    • Linguistique des Langues des Signes

    Mineures :

    • Architecture des Langues
    • Français Langue Etrangère

     

    Responsables de la mention : Claire BEYSSADE, Noam FAUST

    Responsables des spécialisations : Saveria COLONNA (Linguistique, Acquisition et Psycholinguistique), Marie-Anne SALLANDRE (Linguistique des Langues des Signes)

    Responsables des mineures : Joaquim BRANDAO DE CARVALHO (Architecture des Langues), Ewa LENART (Français Langue Etrangère)

    UFR de rattachement : Sciences du langage (SDL)

    Secrétariat : Bât. A, salle 145 - Tél : 01 49 40 67 71 - Fax 01 49 40 67 90

    Courrier électronique : sdl1@univ-paris8.fr

    Site Internet : www.ufr-sdl.univ-paris8.fr/-Licences-

     

     

    OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES VISEES

    Au travers des enseignements fondamentaux de la Licence, l’étudiant reçoit une formation théorique lui permettant de traduire en termes scientifiques sa propre relation à la langue et d’acquérir ainsi les outils conceptuels nécessaires à l’exploration des multiples facettes du langage humain. Quelle que soit son orientation après l’obtention de cette licence, il aura acquis la capacité d’élaborer un raisonnement de type scientifique (observations>hypothèses>vérification) à propos d’un objet, le langage, généralement associé en France aux études "littéraires", mais qui occupe aussi une place centrale dans l’étude de la cognition et du comportement humains.

    La spécialisation Linguistique, Acquisition et Psycholinguistique propose une formation scientifique à l’étude des langues. Elle s’intéresse au rapport des langues au monde et à la pensée et présente les recherches sur l’acquisition des langues par l’enfant et par l’adulte, qu’il s’agisse de la langue maternelle (dite langue première) ou d’une langue étrangère (dite langue seconde). Elle comporte une introduction à la psycholinguistique, qui étudie les processus cognitifs mis en jeu pendant la compréhension, la production et l’acquisition du langage. Les enseignements proposés peuvent s’avérer particulièrement utiles aux étudiants qui se destinent à l’enseignement des langues et/ou à la remédiation des troubles langagiers. Cette spécialisation, combinée avec une des deux mineures proposées par l’UFR SDL, est une voie d’accès aux Masters de SDL dans ses parcours LADiLLS (Linguistique, Acquisition, Didactique des Langues, Langues des Signes) et DDL (Didactique des Langues Etrangères).

    La spécialisation Linguistique des Langues des Signes permet aux étudiants souhaitant travailler en lien avec les personnes sourdes d’obtenir une connaissance solide de la LSF (Langue des Signes Française), de ses structures linguistiques, de l’histoire et de la culture des sourds. Elle est unevoie d’accès optimale au Master mention SDL parcours Interprétation LSF-français mais aussi aux deux autres parcours du master SDL et notamment, pour ceux des étudiants qui se destinent plutôt à la recherche linguistique sur les LS, au parcours LADiLLS (Linguistique, Acquisition, Didactique des Langues, Langues des Signes). Cette spécialisation constitue par ailleurs, pour les étudiants désireux de devenir enseignants de LSF dans le secondaire au sein de l’éducation nationale, une voie d’accès directe au Master MEEF 2nd degré parcours LSF (concours du CAPES de LSF). Enfin, en fin de L2 (ou de L3), les étudiants inscrits dans cette spécialisation LLS ont la possibilité de demander l’admission en licence professionnelle Enseignement de la LSF en milieu scolaire.

    La capacité d’accueil en spécialisation LLS étant limitée à 20 étudiants, l’admission dans cette spécialisation se fait sur examen d’un dossier de candidature en fin de L1.

    L’UFR SDL propose deux mineures qui, en venant s’ajouter aux spécialisations précédentes, permettent d’approfondir la connaissance du langage et des langues. L’étudiant peut aussi choisir une mineure externe dans une autre UFR, en fonction de son projet professionnel. 

    La mineure Architecture des Langues

    Cette mineure permet d’approfondir la connaissance des langues en offrant des enseignements qui portent sur la diversité des langues du monde, sur leur évolution dans le temps, mais aussi sur la diversité des usages et même sur les pathologies du langage. On s’intéressera à la fois à la structure interne des langues et à leur comparaison. En s’appuyant sur des études de cas (qui ne se limiteront pas au français standard), on dégagera les propriétés communes aux différentes langues. Les enseignements proposés dans cette mineure portent donc sur l’écrit et sur l’oral, permettent d’aborder tous les champs de la linguistique (phonétique et phonologie, morphologie et orthographe, syntaxe et sémantique…) mais prennent aussi en considération la dimension sociale du langage (sociolinguistique, pragmatique, interaction…).

    Combinée avec la spécialisation Linguistique, Acquisition et Psycholinguistique, cette mineure constitue une voie d’accès au Master MEEF 1er degré. Combinée avec des EC libres d’informatique, de psychologie ou de philosophie, elle peut aussi conduire les étudiants à poursuivre leurs études dans le domaine du traitement automatique des langues, de la psychologie cognitive ou de la philosophie du langage. Dans la mesure où elle intègre des enseignements sur les sons, sur leur production et sur les pathologies du langage, elle peut aussi constituer une formation universitaire utile pour ceux qui veulent intégrer une école d’orthophonie.

    La mineure Français Langue Etrangère

    Cette mineure prépare l’étudiant au Master mention SDL, parcours Didactique des langues étrangères. Il ouvre des portes à tout étudiant souhaitant être professeur de langue (y compris de français) ou formateur en langue pour les étrangers.

     

    FORMATION CONTINUE

    Quel que soit votre statut (salarié, demandeur d’emploi, professionnel libéral...) ce diplôme peut être suivi en formation continue.

    Conseils pour le financement, devis et suivi administratif auprès de la Direction formation, par mail à info-df@univ-paris8.fr ou sur www.fp.univ-paris8.fr

     

    POURSUITES D’ETUDES ET DEBOUCHES PROFESSIONNELS

    Cette licence peut se prolonger par un Master de SDL, voire un doctorat conduisant aux carrières de chercheur ou d’enseignant-chercheur. Combinant l’étude du langage à une démarche de type scientifique, la licence SDL (incluant le cas échéant une mineure externe bien choisie : mathématiques, langue, histoire, littérature...) fournit aussi une formation solide pour la préparation en amont d’un Master MEEF 1er degré. Elle est enfin, par nature, un support pertinent pour la préparation des concours d’entrée dans les écoles d’orthophonie.

    La licence SDL propose une spécialisation et une mineure explicitement pré-professionnalisantes. La spécialisation Linguistique des Langues des Signes introduit à la problématique de la surdité, de la linguistique de la LSF et des LS et à l’apprentissage de la langue des signes (avec 11 niveaux de LSF représentant 330 heures d’enseignement). La licence SDL, spécialisation LLS, est une voie d’accès optimale au Master SDL parcours Interprétation LSF-français, au parcours Recherche du Master SDL ainsi qu’au Master MEEF 2nd degré parcours LSF.

    La licence SDL est, tant par le contenu de sa majeure que par les différentes spécialisations et mineures internes qu’elle permet de suivre, la porte d’entrée naturelle du Master SDL dans ses trois parcours-types :

    • LADiLLS (Linguistique, Acquisition, Didactique des Langues, Langues des signes)
    • DDL (Didactique des langues)
    • ILSF/F (Interprétation, Langue des signes française-français)

    C’est aussi une voie d’accès privilégiée au Master MEEF 1er degré, l’UFR de Sciences du langage se chargeant de former les étudiants du Master MEEF 1er degré à l’Unité d’Approfondissement et de Recherche n° 20, intitulée Enseigner la grammaire à l’école.

    Les métiers visés sont :

    • Concours administratifs de catégorie A
    • Préparation au métier d’orthophoniste
    • Professeur de français à l’étranger (pour la mineure Architecture des Langues)
    • Métiers de l’insertion des personnes sourdes ou malentendantes (pour la spécialisation Linguistique des Langues des signes)

     

    CONDITIONS D’ACCES

    L1 : baccalauréat (ou titre admis en équivalence) ou validation des acquis professionnels et personnels (VAPP - décret de 1985) ou des acquis de l’expérience (VAE - articles L. 613-3 et s. du Code de l’Education).

    L2 : EC fondamentaux à déterminer par l’équipe enseignante. Validation d’études supérieures accomplies, moyennant l’obtention d’EC fondamentaux à déterminer par l’équipe enseignante (commission pédagogique).

    L3 : DEUG dans un domaine relevant des sciences humaines et sociales et EC fondamentaux à déterminer par l’équipe enseignante. Validation d’un DEUG (c’est-à-dire de 120 ECTS) dans un domaine relevant des SHS, ainsi que d’EC fondamentaux à déterminer par l’équipe enseignante (commission pédagogique).

    Pour l’accès à la spécialisation Linguistique des Langues des Signes, dont le nombre de places est limité à 20, l’admission se fait après examen d’un dossier déposé en fin de L1 (résultats obtenus en L1 et notamment en HSLSF1, lettre de motivation).

    Nombre de places : L 1 : 120 - L 2 : 80 - L 3 : 60

     

    MODALITES D’ADMISSION POUR L’ANNEE 2017-2018

    Futurs bacheliers et bacheliers antérieurs : Une procédure unique via internet - Admission Post Bac - permet de demander une inscription dans les universités et les autres établissements d’enseignement supérieur. Se connecter dès le mois de janvier sur : www.admission-postbac.fr

    Autres candidats : Etrangers (hors espace économique européen, la procédure doit être engagée dès le mois de novembre), salariés non bacheliers, étudiants d’une autre université... se connecter sur : www.univ-paris8.fr (onglet Inscriptions).

     

    ORGANISATION ET CONTENU DE L’ENSEIGNEMENT

    La licence est organisée sur 6 semestres (S1, S2, …, S6) et comporte 22 UE (6 en L1, 8 en L2, 8 en L3) comprenant entre 42 et 46 EC hors stage et projet tutoré. Les UE de la majeure regroupent 23 EC (soit environ la moitié des EC de la licence hors stage) et offrent deux types d’enseignements : d’une part, du S1 au S6, des cours obligatoires comprenant les fondamentaux de la discipline (15 EC, 86 ECTS) ; d’autre part, en L2 et en L3, des cours structurés en deux spécialisations entre lesquelles l’étudiant doit choisir (5 à 8 EC, 24 ECTS).

    Les UE de découverte et les UE transversales (16 EC, 46 ECTS) regroupent, de L1 à L3, des enseignements non disciplinaires d’ouverture : méthodologie, langue, C2I, pré-professionnalisation, projet tutoré, EC libres.

    Sur les 180 ECTS de la licence, la majeure totalise 110 ECTS, la mineure compte pour 24 ECTS et les UE transversales pour 46 ECTS.

    Le nombre d’ECTS varie de 4 à 7 ECTS pour les enseignements obligatoires ; il varie de 2 à 4 pour les EC des spécialisations de la majeure et de 1 à 3 pour tous les autres EC.

    Il n’y a qu’un seul cours magistral, au S1 de la L1, qui porte sur les domaines recouverts par les sciences du langage ; il est accompagné de TD. Les autres EC jouent à la fois le rôle de CM et de TD, tant l’enseignement de la théorie en linguistique est inséparable de son application au moyen d’exercices.

    Le stage

    Chaque étudiant doit valider l’UE transversale du S6 par un stage dans un environnement en rapport avec le parcours suivi, soit en majeure, soit en mineure : par exemple, une école, une maison d’édition de grammaires scolaires ou un laboratoire de recherche, dans le cas de la spécialisation Linguistique, Acquisition et Psycholinguistique ou des mineures Architecture des Langues ou Français Langue Etrangère ; une association consacrée à la diffusion et à la promotion de la LSF dans le cas de la spécialisation Linguistique des Langues des signes. Il sera exigé un rapport de stage.

    Le projet tutoré

    L’étudiant devra réaliser, au S4, un projet tutoré dans le cadre des UE transversales. Il s’agira d’un travail collectif. Par groupes de 3 à 5, les étudiants devront rendre un document écrit présentant soit un problème linguistique et/ou psycholinguistique, pour lequel ils devront faire la preuve des facultés d’argumentation et de démonstration acquises dans les cours disciplinaires, soit un travail de documentation ou de description linguistique.

     

    Télécharger cette page au format PDF
    Organisation et contenu des enseignements de la licence SDL

     

    MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

    Le mode de contrôle des connaissances est en règle générale le contrôle continu : la plupart des EC font l’objet de deux ou trois épreuves au cours du semestre (voir l’annexe aux Modalités de Contrôle des Connaissances sur le site de l’UFR SDL).

    Il n’y a pas de note éliminatoire. Une note finale inférieure à 10 obtenue pour un EC est compensable. La compensation de la note de l’EC peut s’effectuer à l’intérieur de l’UE à laquelle appartient l’EC. Toute compensation est accordée sur décision du jury de diplôme.

     

    ECHANGES INTERNATIONAUX

    Les enseignants de la licence SDL encouragent les échanges d’étudiants avec des universités étrangères durant un semestre ou plus, notamment via le programme Erasmus +. Se renseigner auprès du SERCI (Service des Relations et de la Coopération internationales) de l’Université Paris 8.

     

    Télécharger la fiche compétences au format PDF
    Fiche compétences de la licence SDL

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page