• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >FORMATIONS >Diplômes >Licences 2015-2016 > Licence Sociologie
  • Licence Sociologie

    • Enregistrer au format PDF
    • Version imprimable de cet article
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    Domaine : Sciences humaines et sociales

    Mention : Sociologie

     

    Responsables de la mention  : Baptiste COULMONT, Jacques SIRACUSA

    UFR de rattachement : Textes et Sociétés

    Secrétariat : Bât. B, salle 349 - Tél. 01 49 40 68 26 / 68 19

    Courriers électroniques : j.desvois@univ-paris8.fr - patricia.ebring@univ-paris8.fr

    Site Internet : www2.univ-paris8.fr/sociologie

     

     

    OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES VISEES

     

    Objectifs
    généraux

     

    • Offrir un acquis disciplinaire solide et structurant. Il s’agit de permettre aux titulaires de la licence de poursuivre avec succès des études au sein des principaux Masters de la discipline (ou disciplines connexes) ou, pour ceux qui le souhaitent, d’accéder à la vie professionnelle en étant doté d’un bagage théorique et méthodologique permettant une insertion réussie dans les secteurs des études et enquêtes, des nouveaux métiers du développement urbain ou par le biais de concours à différents métiers du social.
    • Articuler apprentissage conceptuel et formation pratique. L’apprentissage des principaux concepts de la discipline, de l’histoire de la pensée en sciences sociales et la mise en perspective des grands courants de la sociologie est fortement articulé avec une formation pratique approfondie et assurant l’équilibre entre les deux formes principales d’enquête : enquête par questionnaire avec l’analyse de données statistiques et enquête qualitative de terrain.
    • Faciliter l’éducation et la formation tout au long de la vie. Des solides bases en sciences sociales (conceptuelles, d’analyse, d’organisation pratique) permettent aux étudiants la flexibilité intellectuelle nécessaire à la continuité des études et la remise à niveau tout au long de la vie.

     

    Objectifs
    spécifiques

     

    • Donner aux étudiants des bases théoriques solides dans les domaines-clés de la sociologie et de l’anthropologie : migrations, santé, éducation, travail, ville, religion, sexualité, parenté (auteurs classiques et contemporains, grandes enquêtes, recherche récente et en cours).
    • Articuler les différents domaines-clé à l’apprentissage de l’enquête, de sa conception à son analyse, passant par sa mise en œuvre et reliant les aspects théoriques et pratiques indissociables.
    • Intéresser les étudiants aux principales questions classiques et « d’actualité  » des sciences sociales de manière critique et raisonnée à travers le commentaire, la dissertation, le débat ou la synthèse.
    • Donner de solides compétences méthodologiques et d’expression (MTU et aide à la réussite) dans le champ des sciences sociales, compétences nécessaires à toute activité de recherche ou professionnelle.
    • Démocratiser l’accès à la recherche non seulement pour une suite imminente (Master), mais aussi comme « ouverture », base d’une flexibilité intellectuelle tout au long de la vie.

     

     

    FORMATION CONTINUE

     

    Quel que soit votre statut (salarié, demandeur d’emploi,
    professionnel libéral…) ce diplôme peut être suivi en formation
    continue. Conseils pour le financement, devis et suivi administratif
    auprès du service Formation Permanente au 0 820 20 51 00 - info-sfp@univ-paris8.fr ou sur www.fp.univ-paris8.fr


    POURSUITES D’ETUDES ET DEBOUCHES PROFESSIONNELS

     

    Le débouché privilégié demeure le
    futur Master "Sciences sociales" proposé par le Département de sociologie. Les
    mineures offertes aux étudiants de la licence autorisent également des
    débouchés vers les Masters Genre, Science politique et Sciences de l’éducation
    de Paris 8 et plus largement de nombreux autres Masters en sciences humaines et
    sociales, en fonction des modalités internes de recrutement de chaque Master.

    Bien que l’accès direct au marché
    de l’emploi ne soit pas encouragé en fin de licence, les titulaires de la
    licence de sociologie peuvent envisager une recherche d’emploi dans :

     

    • Le domaine des enquêtes et des études socio-démographiques (instituts de sondage, services d’études des entreprises ou des collectivités publiques, bureaux d’études, associations spécialisées dans les enquêtes sociales...).
    • Les nouveaux métiers du développement social urbain (collectivités locales, les transports urbains, le secteur du logement social, le milieu associatif : agents de développement, médiateurs, animateurs de rue, enquêteurs sociaux, correspondants nuit, agents et animateurs d’espace de concertation, etc.).

     

    Les titulaires
    de la demi-mineure « Préparation
    aux métiers du social »
    , outre les secteurs mentionnés ci-dessus,
    peuvent envisager les concours d’assistants de service social, d’éducateurs
    spécialisé et d’éducateurs jeunes enfants. Il s’agit de concours post-bac mais
    dont la sélectivité, liée au grand nombre de candidats ainsi qu’aux exigences
    (qui ne renvoient pas qu’à des compétences formelles mais aussi à une
    expérience), amène les candidats à les passer ou les repasser à l’issue d’un
    cursus dans l’enseignement supérieur.

    Dans
    ce contexte, la préparation aux concours que nous proposons est l’une des
    seules, au niveau national, qui soit publique, donc relativement peu onéreuse,
    et incluse dans un cursus de sociologie, si bien qu’un échec éventuel aux
    concours ne signifie pas pour autant que les modules suivis l’ont été en pure
    perte.

     

    Les
    titulaires de la demi-mineure
    « Anthropologie »
    (renforcée éventuellement par le parcours en
    L3) peuvent également envisager de postuler à un certain nombre d’emplois relevant des problématiques de
    l’interculturel, du développement, de l’action humanitaire.

     

    Concours
    accessibles

     

    Un
    certain nombre de concours administratifs notamment relevant des secteurs
    socio-éducatifs classiques sont ouverts aux titulaires d’une licence.

     

    Métiers visés

     

    • Intervention socio-éducative : Educateur, éducateur de la PJJ, éducateur en milieu ouvert, éducateur spécialisé, etc.
    • Action sociale : Assistant de service social, assistant social, etc.
    • Conduite d’enquêtes : Chargé d’enquête, enquêteur de sondage, enquêteur de terrain, etc.
    • Facilitation de la vie sociale : Médiateur de ville, etc.
    • Information et médiation sociale : Chargé de médiation interculturelle, chargé d’information jeunesse, chargé d’information droit des femmes, médiateur social et culturel, etc.


    CONDITIONS D’ACCES

     

    Peuvent
    être admis en licence les étudiants titulaires :

     

    • du baccalauréat
    • d’un titre admis en dispense du baccalauréat (DAEU, capacité en droit, BT, BTS...)
    • d’une validation des acquis professionnels et personnels (VAPP - décret de 1985) : accès sans avoir le diplôme requis compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
    • d’une validation des acquis de l’expérience (VAE - articles L. 613-3 et s. du Code de l’Education) : accès par validation totale ou partielle d’un diplôme, à condition de faire la preuve de son expérience
    • d’une validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

     

    Nombre
    de places : L1 :
    210 - L2 : 140 - L3 :
    120


    MODALITES D’ADMISSION POUR L’ANNEE 2015-2016

     

    Futurs bacheliers et bacheliers antérieurs : Une procédure unique via internet - Admission Post Bac - permet de demander une inscription dans les universités et les autres établissements d’enseignement supérieur. Se connecter dès le mois de janvier sur : www.admission-postbac.fr

     

    Autres candidats : Etrangers (hors espace économique européen, la procédure doit être engagée dès le mois de novembre), salariés non bacheliers, étudiants d’une autre université… se connecter sur : www.univ-paris8.fr (onglet Inscriptions).


    ORGANISATION ET CONTENU DE L’ENSEIGNEMENT

     

    La licence de sociologie fonctionne en
    tronc commun. Un choix de mineures internes (sociologie, anthropologie) est
    proposé en début de L2.

     

    Deux options sont
    présentées ici :

     

    1. Majeure Socio / Mineure Socio Pratique d’enquête
    2. Majeure Socio / Mineure Anthropologie

     

    En L3, en association avec la mineure « Pratique d’enquête », les étudiants réalisent un stage de terrain d’une durée de 80 heures environ.

    Dans le cadre des EC de la mineure « Pratique d’enquête », les étudiants travaillent en petits groupes, avec deux enseignants-chercheurs. Tout au long de l’année, ils sont ainsi étroitement initiés à la démarche de recherche en sociologie. Par ailleurs, la version « Terrain local » de la demi-mineure « Pratique d’enquête » valorise tout particulièrement l’articulation entre la recherche et la professionnalisation.

     

    En fin de L3, les étudiants qui ne choisissent pas la mineure « Pratique d’enquête » ont le choix entre un stage et un projet tutoré.

     

    A noter : les enseignements de méthode (entretien, questionnaire, les deux cours de statistiques, observation) supposent à chaque fois 20 heures supplémentaires de présence pour les étudiants (réalisation d’entretiens sur le terrain, travaux sur les logiciels de traitement statistique de la salle informatique du département de sociologie, travaux sur les logiciels de traitement statistique et notamment saisie des questionnaires réalisés dans l’EC « Questionnaire » du S3, ...).

     

     

    PDF - 81.8 ko
    Télécharger cette page au format PDF
    Organisation et contenu des enseignements de la licence Sociologie

     


    MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

     

    Le contrôle continu régulier constitue
    la règle de validation des EC dans les différentes UE. L’équipe pédagogique
    veille à en différencier le plus possible les modalités : travaux de recherche
    individuels et collectifs, fiches de lecture et synthèses bibliographiques,
    exposés oraux, notes de recherche, mise en œuvre des différentes techniques
    d’enquête, analyse de matériaux empiriques, etc.

    La spécificité de la licence de
    sociologie qui propose précocement des cours de méthode a un effet sur les
    modes de contrôle des connaissances qui repose en partie sur la capacité de
    l’étudiant à produire et analyser des données, en lien avec les théories
    sociologiques et les autres recherches abordées en cours.

    Des règles particulières sont mises en œuvre pour les
    étudiants ayant des contraintes particulières et ne pouvant donc respecter les
    règles d’assiduité (salariés, handicapés, etc.). Pour les étudiants salariés à
    partir d’une certaine quotité de travail, le contrôle terminal peut être
    proposé, même si la multiplicité des créneaux horaires proposés pour les
    différents cours favorise l’assiduité.


    ECHANGES INTERNATIONAUX

     

    Programmes d’échanges européens
    (ERASMUS). La plupart des universités partenaires offrent aussi des
    enseignements en anglais.

     

    Conventions
    d’échange pour la sociologie

     

    •   Allemagne (Université de Francfort / Oder)
    •   Autriche (Université de Vienne)
    •   Danemark (Université de Copenhague)
    •   Espagne (Université de Séville)
    •   Finlande (Université de Joensuu)
    •   Hongrie (Université Eotvos Lorand de Budapest)
    •   Italie (Université de Bologne)
    •   Pologne (Université de Wroclaw)
    •   Suisse (Université de Bâle)
    •   République Tchèque (Université Charles de Prague)
    •   Turquie (Université Galatasaray)

     

    Conventions
    d’échange pour l’anthropologie

     

    •   Allemagne (Université Libre de Berlin)
    •   Danemark (Université de Copenhague)
    •   Espagne (Université autonome de Barcelone)
    •   Grande Bretagne (Université Brookes d’Oxford et Université de Manchester)
    •   Islande (Université de Reykjavik)
    •   Italie (Université de Pérouse)
    •   Norvège (Université de Tromsö)

     

    De
    plus, des programmes vers le Canada (Crepuq), les Etats-Unis (MICEFA) et
    l’Amérique Latine fonctionnent.

    • Enregistrer au format PDF
    • Version imprimable de cet article
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page