• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >FORMATIONS > Master Interprétation, Langue des (...)
  • Master Interprétation, Langue des Signes Française / Français

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    Domaine : Sciences humaines et sociales

    Mention : Sciences du langage

    Parcours : Interprétation, Langue des Signes Française / Français (ILSF/F)

     

    Responsable de la mention : Marzena WATOREK

    Responsables du parcours : Brigitte GARCIA, Florence ENCREVÉ

    UFR de rattachement : Sciences du langage (SDL)

    Secrétariat : Bât A, salle 145 - Tél. : 01 49 40 70 93 - Fax : 01 49 40 67 90

    Courrier électronique : sdl2@univ-paris8.fr

    Site Internet : www.ufr-sdl.univ-paris8.fr/-Masters- 

     

     

    OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES VISEES

    L’objectif du Master Sciences du Langage (SDL) est de préparer des linguistes au monde du travail, que ce soit dans les métiers de la recherche, de l’enseignement ou d’autres types de secteurs. Connaître la structuration et le fonctionnement des langues humaines, maîtriser la méthodologie de la recherche en sciences du langage, savoir mener un projet de recherche, observer et interroger une situation de communication – ces bases communes du Master en SDL permettent une formation solide à la recherche ou à une activité d’enseignement, d’interprétation ou de diffusion des langues.

    Le parcours à dominante professionnelle, Interprétation, Langue des Signes Française/Français (ILSF/F) débouche directement sur le métier d’interprète en LSF/français aussi bien en liaison, qu’en réunion et en conférence, et dans différents secteurs (administration, éducation, culture, secteur médical...), de traducteur-interprète agréé par la Cour de Cassation ou près la Cour d’Appel, d’interprète d’affaires ou de traducteur.

    Les compétences visées par le master Sciences du Langage sont :

    • capacité à appliquer les connaissances théoriques en sciences du langage dans des situations professionnelles relevant des métiers des langues
    • capacité à conduire une recherche en sciences du langage

    Par ailleurs des compétences spécifiques sont visées par chacun des parcours. A l’issue de la formation, les titulaires du parcours Interprétation Langue des Signes Française/Français (ILSF/F) doivent être capables :

    • d’identifier la diversité des registres et des usages en LS
    • d’effectuer une interprétation consécutive, une interprétation simultanée, une traduction écrite
    • de maîtriser l’interprétation de liaison, de réunion, de conférence
    • de s’adapter à la multiplicité des situations professionnelles
    • de préserver la distance nécessaire à l’exercice en neutralité de l’acte d’interprétation
    • de tenir la ligne éthique et déontologique définie par les professionnels de l’interprétation en LSF/français

     

    FORMATION CONTINUE

    Quel que soit votre statut (salarié, demandeur d’emploi, professionnel libéral…) ce diplôme peut être suivi en formation continue.

    Conseils pour le financement, devis et suivi administratif auprès de la Direction de la formation, par mail à info-df@univ-paris8.fr ou sur www.fp.univ-paris8.fr

     

    POURSUITES D’ETUDES ET DEBOUCHES PROFESSIONNELS 

    Le parcours ILSF/F débouche directement sur le métier d’interprète en langues des signes :

    • Interprétation de liaison et de réunion dans divers domaines (médical, juridique, scolaire) et secteurs (de l’information et des médias, des collectivités locales et territoriales)
    • Interprétation de conférences dans les domaines de la culture (Universités, musées Nationaux) et de l’administration (Institutions d’État, parlement, sénat)
    • Traduction LSF/français écrit

     

    CONDITIONS D’ACCES

    L’accès en master est possible :

    • pour les titulaires d’une licence Sciences du langage, Lettres, Langues et civilisations étrangères, Langues étrangères appliquées ou d’une licence professionnelle LSF (accès en master 1)
    • pour les titulaires du master 1 parcours ILSF (accès en master 2)
    • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles.
    • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

     

    CRITERES D’ADMISSION A L’ENTREE DU MASTER

    Il sera apprécié :

    • le niveau en LSF
    • la culture générale et les compétences en français
    • les motifs justifiant du choix du master par le candidat

    Pour les ressortissants d’un pays non francophone et n’ayant jamais fait d’études en France ou dans un pays francophone, il sera apprécié en outre le niveau de français (compréhension et capacité d’expression initiales de la langues française suffisantes pour suivre les enseignements et échanger par des contributions écrites et orales).

    Cette appréciation sera fondée en premier lieu sur l’examen du dossier comprenant :

    • une attestation des formations en LSF, comportant les dates et l’indication des niveaux de compétences atteints (niveau B1, CECRL)
    • les relevés de notes et les diplômes
    • le relevé de notes de la licence
    • une lettre de motivation
    • pour les étudiants non francophones, l’attestation du test de français (niveau C1 : DALF ou TCF complet en compréhension et en expression orales et écrites) 

    Elle sera fondée en second lieu sur deux épreuves de sélection :

    • une épreuve évaluant les capacités de restitution du sens dans les deux langues (entretien en LSF, + restitution orale en français d’une vidéo en LSF)
    • un test de culture générale

    Nombre de places : M1 : 20 - M2 : 20

     

    MODALITES D’ADMISSION POUR L’ANNEE 2017-2018

    Le dossier de candidature est à télécharger sur le site de l’université www.univ-paris8.fr rubrique « Inscriptions » dès le mois de mars 2017.

    La date limite de dépôt des candidatures est indiquée sur la première page du dossier.

     

    ORGANISATION ET CONTENU DE L’ENSEIGNEMENT

    Chaque année de diplôme est structurée en deux semestres, composés chacun de plusieurs UE.

    Les EC sont semestriels et correspondent à un volume horaire de 30h (12 séances de 2h30) pour les cours assurés par l’UFR SDL (le volume horaire peut varier pour les cours dispensés par d’autres UFR impliquées dans le Master).

    Le parcours ILSF/F est relié avec les deux autres parcours par le socle commun qui correspond aux 2 EC du 1er semestre du tronc commun de la mention, à savoir :

    • Diversités théoriques en SDL (5 ECTS)
    • Langue étrangère (5 ECTS)

    Par ailleurs, certains cours de ce parcours qui ne demandent pas de connaissances en LSF sont ouverts aux étudiants des deux autres parcours de la mention.

    Le parcours ILSF/F présente plusieurs spécificités par rapport aux deux autres parcours du Master et par rapport aux autres formations du même type existant sur le territoire :

    1/ Il se démarque des deux autres parcours sous 2 aspects : du fait du caractère directement professionnalisant de cette formation, qui prépare à un même métier, très spécifique, a/ le tronc commun est minimal et b/ l’ensemble des cours des deux années sont obligatoires.

    2/ Le parcours ILSF/F présente une forte spécificité (et un atout largement reconnu) par rapport aux autres formations d’interprètes LSF-français existant en France : il est le seul à être professionnalisant dès le M1, c’est-à-dire à inclure dès cette première année des cours d’initiation aux techniques de traduction et d’interprétation.

    Stage

    Une caractéristique forte du Parcours ILSF/F est d’être appuyée par diverses associations de professionnels et particulièrement par SERAC-Traduction Interprétation (pilier historique de la formation d’interprètes, depuis 1988) et par l’AFILS (association française des interprètes et des traducteurs en langue des signes), chez qui se recrutent la majorité des tuteurs de stage.

    En M1 (30h) et surtout en M2 (12 semaines, 360h), les stages constituent une part essentielle de la formation ILSF/F. Pour impliquer les étudiants et optimiser leur connaissance de leur futur terrain d’exercice, il leur est demandé de participer activement à leur recherche de stage, la coordination et la gestion de ces stages étant par ailleurs assurée conjointement par deux enseignantes-chercheures de Paris 8 (l’une co-responsable et l’autre co-coordinatrice) de ce parcours et elles-mêmes interprètes professionnelles.

    Chaque stage fait l’objet d’un double suivi (écrit), par les coordinatrices des stages titulaires de Paris 8 et par un tuteur-interprète professionnel sur le terrain.

    Le métier d’interprète étant caractérisé, de fait, par la grande diversité des situations (interprétation de liaison, de conférence, de réunion, interprétation en milieu institutionnel, au tribunal, etc., interprétation en milieu scolaire…), des secteurs (visite chez le médecin, santé mentale, CAF, université…) et des thématiques, il est demandé aux étudiants de M2 de diversifier au maximum leurs lieux de stage (avec toutefois un minimum d’une semaine par lieu de stage) et, de ce fait, leurs tuteurs-interprètes. Il est également conseillé de réaliser ces stages dans la mesure du possible en divers endroits du territoire, la situation réelle de l’interprète pouvant être très différente selon qu’il se trouve isolé dans sa région ou au contraire dans une région riche en services d’interprétation-traduction. Les liens avec l’AFILS, dont les membres se trouvent répartis partout en France, est à cet égard un atout majeur.

    L’évaluation du stage comporte les deux volets a/ du rapport de suivi par les tuteurs-interprètes et b/ du rapport de stage, celui-ci étant assorti d’un entretien de 15 minutes en LSF sur ce rapport avec un enseignant sourd lors de la soutenance du mémoire.

    Télécharger cette page au format PDF
    Organisation et contenu des enseignements du master ILSF/F

     

    MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

    Chaque cours est évalué par l’enseignant ou l’équipe enseignante qui l’assure, sous forme de contrôle mixte (contrôles continus et finaux). Les cours à l’intérieur d’une UE se compensent, et les UE se compensent entre elles.

    Pour valider l’année de M1, l’étudiant doit obtenir une moyenne globale de 10/20 sur les deux semestres de l’année correspondant à la moyenne des notes et de la note du mémoire. Une compensation entre les semestres de l’année de M1 sera appliquée en accord avec les règles de scolarité.

    Pour valider l’année de M2, l’étudiant doit valider le stage, soutenir avec succès son mémoire, et obtenir une moyenne de 10/20 pour les deux semestres de l’année de M2. Cette moyenne correspond à la moyenne des notes, de la note du mémoire et de la note de la soutenance, et elle conditionne la mention du diplôme en accord avec les règles de scolarité.

    Pour raisons de spécificités professionnelles, dans le parcours ILSF/F la note plancher de 10/20 est requise pour l’UE 4 du M1 et l’UE 1 du M2 pour pouvoir valider l’année et mettre en oeuvre la compensation annuelle.

     

    Télécharger la fiche compétences au format PDF
    Fiche compétences du master Interprétation Langue des Signes Française / Français (ILSF/F)

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page