• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >FORMATIONS > Master Langues, espaces, cultures
  • Master Langues, espaces, cultures

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    Domaines :

    • Sciences humaines et sociales
    • Lettres et langues

     

    Mention : Histoire

    Parcours :

    • Pouvoirs, échanges et savoirs, de l’Antiquité à nos jours (P1)
    • Langues, espaces, cultures (P2)

    Spécialisations P1 :

    • Pouvoirs, échanges et savoirs de l’Antiquité
    • Pouvoirs, échanges et savoirs du Moyen Âge
    • Pouvoirs, échanges et savoirs des temps modernes
    • Pouvoirs, échanges et savoirs de l’époque contemporaine

    Spécialisations P2 :

    • Aires culturelles anglophones
    • Aires culturelles italiennes
    • Aires culturelles hispaniques
    • Aires culturelles germaniques et russes
    • Aires culturelles arabophones

     

    Responsables de la mention : Brigitte LE GUEN, Norbert WASZEK

    Responsables des parcours : Brigitte LE GUEN (P1), Norbert WASZEK (P2)

    UFR de rattachement : Textes et Sociétés / Langues et Cultures étrangères (LLCE-LEA)

    Secrétariats :

    Bât B2, salle 347 - Tél. : 01 49 40 68 24

    Bât B1, salle 212 - Tél. : 01 49 40 70 92 - Fax : 01 49 40 71 26

    Courriers électroniques : martine.roman03@univ-paris8.fr - master.ufr5@univ-paris8.fr

    Site Internet : www2.univ-paris8.fr/masterHC/

     

     

    OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES VISEES

    Le master se propose de sensibiliser les étudiants à la multiplicité des situations culturelles et sociales en leur donnant une vraie capacité à faire face à cette diversité. Dans cette perspective, il les forme à l’analyse de situations nationales, transnationales, européennes ou extra-européennes, contemporaines ou plus anciennes. Il leur apprend aussi à formuler et à traiter les problèmes et les questions théoriques et méthodologiques que fait surgir cette analyse. Il permet également aux étudiants de LLCE de se spécialiser dans le domaine de la « civilisation ».

    Connaissance et maniement d’archives et, de manière plus générale, synthèse de corpus importants de documents ; élaboration de bibliographies aussi exhaustives que possible, capacité d’analyse de textes en français et au moins dans une autre langue étrangère ; acquisition d’une profondeur historique face aux problèmes contemporains.

     

    FORMATION CONTINUE

    Quel que soit votre statut (salarié, demandeur d’emploi, professionnel libéral…) ce diplôme peut être suivi en formation continue.

    Conseils pour le financement, devis et suivi administratif auprès de la Direction de la formation, par mail à info-df@univ-paris8.fr ou sur www.fp.univ-paris8.fr

     

    POURSUITES D’ETUDES ET DEBOUCHES PROFESSIONNELS

    Doctorat, écoles spécialisées (écoles de journalisme…), concours des Bibliothèques et du Patrimoine, concours de recrutement de l’Education Nationale, concours des administrations de l’Etat, des collectivités locales, concours des administrations territoriales, où se développent les activités du patrimoine (guides, conférenciers…) ; métiers du tourisme.

     

    CONDITIONS D’ACCES

    L’accès en master est possible :

    • pour les titulaires d’une licence d’Histoire, de licences LLCER-LEA (allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, portugais, russe), de licences de Littérature, Droit, Science politique, Sociologie, Géographie, Information et communication, Sciences de l’éducation (accès en master 1)
    • pour les titulaires d’un master 1 dans un champ compatible avec celui du diplôme de master (accès en master 2)
    • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles.
    • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

     

    CRITERES D’ADMISSION A L’ENTREE DU MASTER

    Pour le parcours Pouvoirs, échanges et savoirs, de l’Antiquité à nos jours, il sera apprécié :

    • les résultats obtenus en licence
    • l’adéquation du projet de mémoire avec la formation

    Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant :

    • un CV
    • une lettre de motivation mettant l’accent sur le parcours antérieur et le projet professionnel,
    • un projet de mémoire d’au moins 2000 signes sur le thème choisi et son intérêt
    • les relevés de notes

    Pour le parcours Langues, espaces, cultures, il sera apprécié :

    • les résultats obtenus en licence
    • les motifs justifiant du choix de ce master par le candidat
    • l’adéquation du projet de mémoire avec la formation
    • le niveau dans la langue étrangère choisie

    Pour les ressortissants d’un pays non francophone et n’ayant jamais fait d’études en France ou dans un pays francophone, il sera apprécié en outre le niveau de français (compréhension et capacité d’expression initiales de la langues française suffisantes pour suivre les enseignements et échanger par des contributions écrites et orales).

    Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant :

    • un CV
    • une lettre de motivation mettant l’accent sur le parcours antérieur et le projet professionnel,
    • un projet de mémoire d’au moins 2000 signes sur le thème choisi et son intérêt, (ce projet devra être rédigé en français et en anglais pour les candidats souhaitant suivre la spécialisation "Civilisation des pays anglophones")
    • les relevés de notes et les diplômes
    • l’indication claire pour quelle aire linguistique et culturelle l’admission est sollicitée : allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, portugais, russe
    • l’attestation du test en langue étrangère (CLES ou équivalent, niveau B2)
    • pour les étudiants non francophones, l’attestation du test de français (niveau C1).

    Il pourra être accordé, à titre exceptionnel et au cas par cas d’éventuelles dérogations, après une demande motivée du/de la candidat(e).

    Nombre de places : M1 : 25 (P1) ; 25 (P2) - M2  : 25 (P1) ; 25 (P2)

     

    MODALITES D’ADMISSION POUR L’ANNEE 2017-2018

    Candidature en ligne sur le site de l’université www.univ-paris8.fr rubrique « Inscriptions » dès le mois de mars 2017 (parcours Pouvoirs, échanges et savoirs, de l’Antiquité à nos jours).

    Dossier à télécharger sur le site de l’université www.univ-paris8.fr rubrique «  Inscriptions  » dès le mois de mars 2017 (parcours Langues, espaces, cultures).

     

    ORGANISATION ET CONTENU DE L’ENSEIGNEMENT

    Le master mention « Histoire » propose deux parcours : « Pouvoirs, échanges et savoirs, de l’Antiquité à nos jours » et « Langues, espaces, cultures », le premier décliné en quatre spécialisations distinctes ; le second décliné en cinq spécialisations distinctes. L’accent est mis, au sein des enseignements, sur la méthodologie de la recherche : un séminaire en première année aidera l’étudiant à l’établissement de la bibliographie, à la recherche de sources pertinentes, en fonction du choix du sujet et à la rédaction de celui-ci. Le mémoire de première année constituera la préparation du mémoire final de la deuxième année.

    L’étudiant suivra en M1 des séminaires spécialisés offerts par les deux parcours : un séminaire fondamental déterminé par le directeur de recherche et un séminaire choisi sur des listes distinctes par les étudiants des deux parcours. On insiste d’une manière générale sur l’analyse de textes et de documents dans l’ensemble des enseignements. Les séminaires spécialisés dans une aire culturelle se donnent ou en langue étrangère ou en français, mais les textes ou documents seront, autant que possible, dans la langue de l’aire considérée. En deuxième année l’étudiant choisira un séminaire externe sur un sujet proche de son sujet de recherches ainsi qu’un séminaire de découverte professionnelle.

     

    1re année de master (M1) - 60 ECTS

    • 2 EC Méthodologie (12 ECTS)
    • 2 EC Séminaires de spécialité (12 ECTS)
    • 2 EC Langue (12 ECTS)
    • Mémoire (24 ECTS)

    Soit, pour un étudiant, et si on décompte le séminaire de base (6 ECTS) pour 3h hebdomadaires sur un semestre, une moyenne de 9h de cours/séminaires par semaine, sur 26 semaines.

    Une sortie d’études est possible en fin de M1 (1re année), avec le titre de Maîtrise (60 ECTS).

    2nde année de master (M2) - 60 ECTS

    • 1 EC Séminaire fondamental (6 ECTS)
    • 1 EC Découverte professionnelle (6 ECTS)
    • 1 EC Séminaire externe (6 ECTS)
    • 1 EC Langue (6 ECTS)
    • Mémoire (36 ECTS)

    Soit 4 à 6h hebdomadaires au troisième semestre (premier semestre du M2) et 2 à 3h au quatrième semestre (dernier semestre du M2).

    Une réorientation est possible vers les autres mentions du domaine « Sciences humaines et sociales » telles que : Genre(s) : pensées des différences, rapports de sexe ; Science politique ; Géopolitique… ou du domaine « Lettres et langues » telle que : Lettres.

    Stage

    Stage de M2 : stage de moins de 40 jours, non rémunéré (entre 70 et 280 heures).

    Ce stage est conçu comme une aide à l’insertion professionnelle correspondant à l’EC Découverte professionnelle qui permet aux étudiants d’enrichir leur préparation professionnelle en l’ouvrant à d’autres secteurs professionnels connexes, par le biais d’une insertion pilotée par les enseignants du Master, qui proposent aux étudiants une liste des stages potentiellement validables –, édition, traduction, enseignement, commerce culturel, tourisme, journalisme.

    Type d’entreprises : les lieux de stages relèvent du secteur public et/ou privé : traduction de fiches techniques dans des entreprises diverses (Seine-Saint-Denis), enseignements de culture et langue à l’étranger (lectorat public, notamment en Espagne), éditeurs privés (papier ou numérique), musée et archives (Seine-Saint-Denis), …

    Quand les étudiants ne trouvent pas de stage par eux mêmes, une liste de stages est proposée par les enseignants référents du conseil de master.

    Des enseignants référents du conseil de master assurent l’encadrement, le placement et le suivi du stage, en particulier la relation avec le tuteur professionnel.

    La validation du stage : l’étudiant doit rédiger une mémoire de stage qu’il doit présenter à l’un des enseignants référents. Le jury est composé de l’enseignant référent qui a suivi le stagiaire et du tuteur professionnel (quand celui ci peut se rendre disponible ; dans le cas contraire l’enseignant référent dispose d’un compte rendu de stage remis par le tuteur professionnel).

    Projet tutoré

    Les deux mémoires de recherche (M1 et M2) sont obligatoirement encadrés et suivis par le directeur de recherche ; en terme de temps et de formation, leurs exigences vont au-delà de ce que l’on entend d’ordinaire par « projet tutoré » ; on attend des étudiants une réelle productivité originale de recherche.

     

    MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

    Elaboration de deux mémoires, l’un en M1, l’autre en M2.

    Evaluations écrites et orales, travaux personnels ou de groupe.

     

    ECHANGES INTERNATIONAUX

    Un semestre de formation à l’étranger (sur les quatre du master) est souhaitable. Perfectionnement en langues. Tout historien devra, au terme de cette formation, pouvoir manier dans son domaine de spécialité la production bibliographique dans une langue étrangère au moins, cruciale pour son objet d’études. Tout étudiant venu d’un département de langue devra maîtriser deux langues vivantes étrangères (ou une langue vivante étrangère et une langue ancienne) au terme de son parcours.

    Les accords existent avec la Grande-Bretagne (Bristol, Strathclyde, Middlesex), l’Italie (Trieste, Rome I, Turin, Université Orientale de Naples), l’Espagne (Cordoue et Complutense - Madrid, Autonoma de Barcelone), mais aussi l’Allemagne et les Etats-Unis (MICEFA). D’autres accords sont en projet avec la Hongrie, la Corée ou la Grèce.

     

    ADOSSEMENT A LA RECHERCHE

    • EA 1571 Histoire des savoirs, pouvoirs et Sociétés
    • UMR n°8533 IDHES (Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société) - (CNRS/Paris I, Paris X, ENS Cachan)
    • UMR 8167 Orient et Méditerranée (Paris IV, Paris I, Collège de France, EPHE).
    • EA 4385, Etudes romanes
    • UMR ENS Lyon Triangle (Philosophie, sciences politiques, économie)
    • EA 1569, Transferts critiques et dynamique des savoirs
    • EA 1577 Les mondes allemands, transferts culturels

     

    Télécharger la fiche compétences au format PDF
    Fiche compétences du master Histoire

     

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page