• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >Evénements > "Mécanisme de gestion de clés et (...)
  • "Mécanisme de gestion de clés et d’agrégation sécurisée dans un RCSF à base de courbes (...)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Mécanisme de gestion de clés et d’agrégation sécurisée dans un RCSF à base de courbes elliptiques cryptographiques (ECC)

     

    Séminaire organisé par le LIASD (Laboratoire d’Informatique Avancée de Saint-Denis)

     

    Assurer un bon fonctionnement du RCSF requière des niveaux de sécurité très élevés pour garantir au moins la confidentialité des informations échangées car très vulnérable à différents types d’attaques particulièrement lors de la phase de déploiement.

    Trouver des mesures défensives adéquates est souvent très difficile à effectuer. C’est un des challenges actuels pour la sécurité dans les RCSF dans lequel plusieurs méthodes traitant particulièrement la problématique d’établissement de clés cryptographiques ont été largement étudiées. L’utilisation de méthodes à base de cryptographie symétrique est très intéressante mais peut présenter des inconvénients pour la gestion des clés car la station de base est mise à contribution plusieurs fois ce qui peut provoquer des problèmes de synchronisations entre nœuds capteurs et engendrer des difficultés de gestion et de stockage d’un grand nombre de clés.

    D’autres études récentes à base de la cryptographie asymétrique, ont montré qu’il est possible d’implémenter des clés publiques en choisissant de manière adéquate des algorithmes d’optimisation de la gestion des clés basés sur des techniques basse puissance. Les algorithmes à base d’ECC étant de loin les plus abordés avec un degré moindre pour le RSA car pour un même niveau de sécurité, l’ECC utilise des clés à 224 bits au lieu de 2048 bits recommandées dans le RSA. Ce codage permet la réduction de la taille des messages et donc une optimisation des traitements, de l’utilisation de l’espace mémoire et de la consommation d’énergie. Ces algorithmes sont très pratiques pour des applications disposant de ressources limitées.

    Dans cette présentation, nous abordons brièvement dans un premier temps la problématique de sécurisation dans un RCSF puis nous présentons dans un second temps un mécanisme qui repose sur l’utilisation d’un crypto-système à base de courbes elliptiques ECC permettant d’assurer un même niveau de sécurité que dans le RSA mais avec des clés moindres tailles. Ce mécanisme permet de contrôler l’accès au réseau, minimise l’impact de l’attaque du point milieu, et réduit les coûts liés au calcul des multiplications scalaires ainsi qu’à l’authentification des clés publiques et des identifiants.

     

    Informations pratiques

    Jeudi 29 octobre 2015
    De 13h00 à 15h00

    Université Paris 8 - Salle B103

     

    Contact

    E.H Teguig - teguig@ai.univ-paris8.frDoctorant au LIASD

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page