Perspectives philosophiques sur technologie et cognition


Rencontre organisée par les départements de philosophie, université
Paris 8 et université Paris 7, dans le cadre des dialogues
philosophiques
entre chercheurs d’Amérique latine et d’Europe
 
 
Mardi 5 mars 2013
de 19h à 20h30
à la maison de l’Amérique Latine, 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris
 
 
 
Conférence d’Anna Estany (Universidad autonoma de Barcelona)
Répondants : John Stewart (CRED, Université de technologie Compiègne) ; Patrice Vermeren (Paris 8)
 
 
 
Pendant les dernières décennies, la philosophie des sciences a élargi son horizon au-delà des questions strictement épistémologiques, en faisant écho aux découvertes scientifiques ainsi qu’aux nouveaux dispositifs technologiques et à leur implication social. La plus pertinente façon de mettre en rapport la science, la technologie et la société consiste à aborder ce rapport, dans une perspective rationaliste, à partir de différentes perspectives théoriques. Tout d’abord, les sciences de design visent à résoudre des problèmes pratiques, à l’opposé des sciences descriptives, dont l’objectif consiste à décrire et expliquer le monde (Simon, 1996, Niiniluoto, 1993). En second lieu, la praxéologie, en tant que science de l’action efficace (Kotarbinski, 1962 et 1965) estime que l’obtention d’une pratique objective dépend de sa base théorique, de sa base technique et des actions à entreprendre. A cette conjonction doit être ajoutée également l’instance cognitive avec les apports des sciences cognitives, c’est-à-dire la considération à l’égard des modes de cognition de l’homme, aussi bien du point de vue psychologique que culturel.
 
 
 
Contact : http://groups.google.com/group/infos-dialoguesphilosophiques
Entrée libre

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8