Politiques de la scientificité 2 - Discipliner les savoirs



Journée d’études organisée par les doctorant(e)s du LabTop et du CSU-CRESPPA






Lundi 3 juin 2013
de 13h30 à 18h30
salle C102
 
 
 
 
Les disciplines académiques sont des dispositifs dominants qui concourent à organiser et à légitimer les savoirs. À partir d’exemples relevant des sciences humaines et sociales, l’objectif de cette journée est d’étudier les dynamiques d’institutionnalisation des disciplines et les critiques dont elles font l’objet.
 
 
Travaillée par des tensions internes et externes, l’unité disciplinaire existe-t-elle et, le cas échéant, sur quoi repose-t-elle (objet, méthodes, corpus, etc.) ?
Dans quelle mesure l’hyperspécialisation disciplinaire nuit-elle à la circulation des savoirs ? La spécialisation par objet constitue-t-elle une alternative à cette organisation disciplinaire du travail scientifique ?
L’inscription disciplinaire est-elle une contrainte pour la pensée critique ?
Quel est l’impact de la ritualisation et de la routinisation induites par l’organisation disciplinaire sur la création scientifique ?
Les injonctions croissantes à la productivité conduisent-elles à une normalisation des savoirs ?
Quels sont les effets de l’intensification des circulations transnationales sur des disciplines pourtant toujours tributaires de configurations locales et nationales ?
Pour nous éclairer sur ces questions, nous accueillerons des chercheurs issus d’horizons disciplinaires différents (histoire, science politique et sociologie notamment).
 
 
 
Programme

 
 
 
Contact : doct.labtop@gmail.com
Entrée libre
3 juin 2013 : 11h15 - 12h15

Les disciplines académiques sont des dispositifs dominants qui concourent à organiser et à légitimer les savoirs. À partir d’exemples relevant des sciences humaines et sociales, l'objectif de cette journée est d'étudier les dynamiques d’institutionnalisation des disciplines et les critiques dont elles font l’objet.
Salle C 102, de 13h30 à 18h30

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8