• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >Evénements > Projet CitéTango
  • Projet CitéTango

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Deux ateliers de recherche, un spectacle, un débat et un bal organisés par l’association Mouvements Dansés

     


    Jeudi 13 décembre 2012

    de 15h à 17h au studio danse du bâtiment A,

    de 18h à 20h à l’amphi IV,

    de 18h à 21h à la coupole de la maisond e l’étudiant.

     

     

     

    Les principaux axes du projet sont la dimension sociale et artistique du tango argentin, l’espace du bal et l’espace scénique, le tango comme danse à mi-chemin entre chorégraphie et improvisation !

     

    Le projet veut étudier la nature de la danse sur scène en la comparant avec la danse dans le bal. Quelles sont les particularités du public d’une performance de tango dans le bal et celles du public de la scène ? Pourquoi les danseurs de tango, appelés tangueros ou milongueros, aiment plus voir comme spectacle dans le bal une improvisation qu’une chorégraphie ? Quel est le processus et le résultat d’une performance de chorégraphie ou de l’improvisation et quel est le rapport entre l’artiste et le public dans tous ces cas ? Voilà les questions qui ont été le point de départ de ce projet !

    Les deux parties du projet représentent les deux facettes du tango argentin d’aujourd’hui et même de son passage dans l’histoire : la danse sociale comme une expression populaire et le tango argentin de la scène, comme une expression plus artistique respectivement. Les mêmes pas sont utilisés pour créer un résultat artistique mais d’une expression différente. La danse sociale est basée sur l’improvisation, la simplicité, le moment présent et le contact avec l’autre, autant que le tango de la scène est une danse chorégraphiée, complexe, spectaculaire dans le but d’impressionner.
    Dans les bals, la démonstration du couple est spontanée, improvisée et le public a un rapport direct avec les artistes qui jouent avec le contexte social du public ; dans le bal, les gestes prennent la mesure d’un espace à échelle humaine et le spectateur vit au plus près l’expérience des danseurs.
    L’adaptation du spectacle créé à travers des expériences dans des lieux publics peut changer complètement le résultat et l’ambiance de la séance car une limite se pose entre le public et les acteurs, « la scène ».
    Dans un théâtre, l’espace d’action est précis et délimité, la distance entre spectateur et danseur définie, la charge émotionnelle plus distante alors que les chorégraphies plus chargées pour pouvoir toucher le spectateur. L’objectif de ce projet est d’explorer ce qui se joue entre ces espaces physiques et mentaux et ce qui joue entre un ou plusieurs corps d’artistes et la présence de spectateurs.

     

     

     

     

     Le programme

     

    Programme au format pdf

     

    1) Les ateliers à 15h au studio danse (bâtiment A)

    Le premier axe vise la participation d’un public aléatoire, danseurs ou pas, à deux ateliers d’heure chacun.

    Atelier d’Improvisation

    Cet atelier sera une séance de danse dirigée qui met en mouvement le public intéressé à y participer. Des danseurs de tango professionnels invitent les gens à improviser et à trouver des gestes quotidiens qui vont créer des mouvements dansés, dans le but de construire chacun sa propre identité dansée pour arriver à une relation corporelle-contact avec d’autres personnes de la séance.

    Dans cette étape, rien du tango habituel, ni les pas, ni la musique, ni la technique ; seulement des symboles, des idées abstraites sur l’image du tango argentin, aperçues par le public et les danseurs de tango.

    Atelier de Chorégraphie

    Le deuxième atelier n’est qu’une chorégraphie de tango argentin adaptée au niveau des participants qui vont apprendre pendant cet atelier. Une chorégraphie simple sera proposée, construite avec des attitudes du tango de scène et des simples pas de bal en schémas qui vont s’alterner.
    Le but de cet atelier est à appeler les gens à mémoriser et à réaliser des pas de tango et entrer un peu dans l’esprit de la scène et de la chorégraphie.
    Les ateliers auront lieu le jour même de 13 décembre, entre 15h et 17h au studio du département danse avec le soutien de l’association des étudiants du département, "Anacrouse".

     

     

    2 - Le spectacle à 18h à l’Amphi IV

    La prochaine étape sera un spectacle de danse-tango réalisé par deux couples des professionnels du tango et les participants des ateliers. Le spectacle sera le résultat d’un mélange du produit artistique des ateliers précédents et des chorégraphies et des improvisations des deux couples. Des musiciens et une mise en scène accompagneront les danseurs.
    Le spectacle aura lieu à l’amphi IV, dure 30 minutes et va commencer à 18h !

     

     

    3 - Le débat à 18h30 à l’amphi IV

    Un débat va suivre le spectacle. Théoriciens et praticiens distingués dans le milieu du Tango seront invités pour assurer un débat ouvert avec le public. Le but est qu’ils nous expliquent leur point de vue sur la problématique du projet mais dans le cadre d’une conversation où le public pourra aussi prendre la parole.
    Le débat aura lieu dans l’amphi IV et sa durée sera 1 heure et 30 minutes.

     

     

    4 - Le bal de 18h à 21h à la coupole de la Maison des étudiants

    Le bal traditionnel du tango, appellé "Milonga", qui normalement est organisé le dernier jeudi de chaque mois à la Coupole, va être la clôture de notre projet ! Venez dansez ou même observer cette ambiance particulière !

     

    Contact : Patsarika Marianna, mouvementsdanses@gmail.com, 06 38 54 68 02

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page