• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >FORMATIONS > Qualité, Logistique Industrielle et (...)
  • Qualité, Logistique Industrielle et Organisation

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  

    Domaine : Sciences, Technologies, Santé

    Spécialité : Qualité, Logistique Industrielle et Organisation (QLIO) *

     

    Responsable de la formation : Claude FONDRAZ

    UFR de rattachement : IUT de Montreuil

    Secrétariat : 140 rue de la Nouvelle France - 93100 Montreuil - Tél. 01 48 70 37 43

    Courrier électronique : qlio@iut.univ-paris8.fr

    Site Internet : http://www.iut.univ-paris8.fr

     

     

    OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES VISEES

    Le Diplôme Universitaire de Technologie QLIO vise à former des techniciens supérieurs capables d’exercer des métiers liés à la maîtrise des flux, au management de la qualité et à l’amélioration continue pour tous les secteurs d’activités et toutes les tailles d’entreprises (TPE, PME ...). Ils sont capables d’agir sur les processus de l’entreprise pour en améliorer la performance.

    Dans le contexte économique actuel, les paramètres « qualité » et « délai » de la satisfaction clients, voient leur rôle s’intensifier et leur champ d’action s’étendre. De ce fait, les entreprises ont des besoins croissants en techniciens supérieurs spécialisés en logistique industrielle et en qualité, mais elles leur demandent désormais d’avoir des compétences dans les deux domaines, ainsi qu’en organisation. Le secteur industriel n’est d’ailleurs plus le seul concerné ; de nouveaux secteurs d’activité, comme les domaines hospitaliers, bancaires, services etc., intègrent désormais des fonctions logistiques et qualité.

    Compétences générales

    Le technicien supérieur de cette spécialité est capable, quel que soit le secteur d’activité dans lequel il exerce :

    • d’assurer une ou plusieurs activités de pilotage de processus de production de biens et de services dans le cadre de l’amélioration de la performance de ce processus en termes de coût, qualité, délai afin de satisfaire aux exigences des clients internes ou externes.

    Pour assumer ces responsabilités, les techniciens doivent acquérir des compétences qui permettent de :

    • mettre en œuvre les méthodes et outils appropriés ;
    • exploiter les ressources mises en œuvre et les systèmes d’informations associés ;
    • vérifier la conformité des résultats des processus associés ;
    • mesurer l’activité et ses performances ;
    • concourir à l’amélioration continue de l’activité et de ses performances ;
    • manager des équipes de travail ;
    • d’évoluer à terme vers des fonctions à responsabilités élargies

    Ceci implique que la formation permette à l’étudiant d’acquérir des capacités en termes de savoir et savoir-faire, ainsi que de savoir-être pour pouvoir travailler en équipe et dialoguer avec les différents spécialistes grâce à la connaissance de leur culture, de leur langage, de leurs pratiques et de leurs contraintes.

    Compétences spécifiques

    • implanter et organiser les ressources de production et logistiques ;
    • mettre en place et faire évoluer les systèmes d’information ;
    • planifier des opérations et les ressources induites ;
    • ordonnancer, lancer et suivre les opérations ;
    • exploiter les systèmes d’information dédiés à la logistique de production de biens et de services ;
    • participer à la mise en place d’une démarche d’amélioration des flux.
    • utiliser, dans le cadre d’une démarche qualité, les outils statistiques et méthodologiques permettant la maîtrise des processus et de la qualité ;
    • participer à la mise en place d’une démarche d’amélioration de la qualité pouvant conduire à une certification ;
    • participer au choix, à la caractérisation et à l’optimisation des paramètres d’un procédé industriel ;
    • mesurer des grandeurs physiques lors de la mise en place de processus industriels ou de l’amélioration de ceux-ci ;
    • mesurer et contrôler les caractéristiques des produits manufacturés et des processus, dans le respect des cahiers des charges et des normes ;
    • suivre l’actualisation des techniques de mesurage et de contrôle ainsi que des normes pour faire évoluer les services métrologie et contrôle.

     

    DEBOUCHES PROFESSIONNELS

    Le domaine de formation « QUALITE, LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ET ORGANISATION » (QLIO) concerne, en priorité, les entreprises qui ont une activité industrielle (fabrication) et/ou commerciale (achat/vente), car ce sont ces activités qui génèrent des flux de matières et/ou de produits. Les entreprises de services ont, elles aussi, des problématiques de flux et de qualité avec la gestion de moyens divers.

    Le diplômé QLIO est appelé à occuper durant sa carrière un poste dans les familles de métiers suivantes :

    • Assistant ou technicien logistique
    • Assistant ou technicien gestion de production, planification, ordonnancement, lancement
    • Assistant ou animateur qualité
    • Technicien qualité fournisseur
    • Technicien organisation, industrialisation
    • Gestionnaire d’approvisionnements, de flux de production
    • Technicien gestion des stocks
    • Métrologue, technicien contrôleur qualité
    • Technicien amélioration continue
    • Chef d’équipe
    • Responsable magasin
    • Responsable d’atelier
    • Responsable logistique
    • Responsable production
    • Responsable métrologie
    • Responsable qualité
    • Auditeur, consultant qualité

    Ces emplois concernent tous les secteurs industriels (automobile, alimentaire, chimie, industrie du sport, mécanique, etc), mais également d’autres secteurs d’activités comme la grande distribution, la banque, le secteur hospitalier...

     

    POURSUITES D’ETUDES 

    Licence professionnelle (notamment en licence professionnelle Management des processus logisitques parcours Coordonnateur des Améliorations des Processus d’Entreprise, proposée à l’IUT de Montreuil dans le prolongement du DUT QLIO).

    Licence d’enseignement général (L3), dans certaines écoles d’ingénieurs.

    Une sélection est éventuellement effectuée par les établissements d’accueil.

     

    CONDITIONS D’ACCES 

    Baccalauréats généraux, technologiques et professionnels et particulièrement S, STI, STL, ES, baccalauréats professionnels des séries Génie mécanique, Logistique et Productique. Titres admis réglementairement en équivalence ou dispense du baccalauréat.

    Nombre de places :

    • 1ère année : 52 en formation initiale
    • 2ème année : 26 en formation initiale - 13 en alternance

     

    MODALITES D’ADMISSION POUR L’ANNEE 2017-2018

    Pour tous les candidats : futurs bacheliers et bacheliers avant 2017 (Ile-de-France, Province, DOM-TOM), titulaires d’un baccalauréat français obtenu à l’étranger, titulaires d’un titre admis en dispense du baccalauréat, candidats étrangers ressortissants de l’Espace économique européen (EEE) titulaires de diplômes étrangers : vous devez saisir vos voeux sur www.admission-postbac.fr entre le 20 janvier et le 20 mars 2017.

    Important

    Les candidats ressortissants étrangers hors Espace Economique Européen d’un pays à procédure CEF, résidant dans un pays à procédure CEF et titulaires ou en préparation d’un diplôme donnant accès de droit à l’enseignement supérieur du pays de délivrance ne passent pas par la procédure Admission Postbac mais par la procédure campusfrance (www.campusfrance.org).

    En revanche, les candidats ressortissants étrangers (hors EEE) d’un pays sans procédure CEF/PASTEL doivent passer par la procédure Admission Postbac (inscription du 20 janvier au 20 mars 2017 sur www.admission-postbac.fr).

     

    ORGANISATION ET CONTENU DE LA FORMATION

    Les études sont organisées à temps plein (30 à 35 heures par semaine) sur 4 semestres.

    Les enseignements sont regroupés en unité d’enseignement (UE). Chaque UE est divisée en modules.

    Les enseignements sont dispensés sous forme de cours, de travaux dirigés, de travaux pratiques (40 %). Des séminaires sont mis en place pour mettre en œuvre des jeux d’entreprise (Kanban, SMED, ...) et des outils habituellement utilisés dans les entreprises (ADONIS, ARIS, WITNESS, SolidWorks, SAP). L’équipe pédagogique est composée d’universitaires et de professionnels.

    Un accent particulier est mis sur le travail d’équipe qui consiste à mener un projet de création et de gestion d’une entreprise autour de l’usine modélisée dont dispose l’IUT. Cette usine permet de fabriquer des produits manufacturiers tels que des stylos.

    Les stages en entreprise constituent également un élément important de la formation. Ils donnent lieu à la rédaction d’un rapport et à une présentation orale.

    La première année s’effectue à l’IUT exclusivement par la voie classique pour acquérir les bases dans les différentes matières du programme.

    En deuxième année, les étudiants devront choisir :

    1. de poursuivre leur cursus en formation initiale ou en formation en alternance. Ceux qui auront ainsi obtenu un contrat d’apprentissage dans une entreprise commencent à alterner des périodes en entreprise et des périodes à l’IUT selon un rythme d’alternance. Pendant les périodes en entreprise, les apprentis sont intégrés à une équipe sur un projet bien précis leur permettant de compléter leurs connaissances. Pendant les périodes à l’IUT, l’expérience acquise en entreprise est complétée par les connaissances théoriques prévues au programme du DUT.
    2. un parcours de spécialisation entre l’insertion professionnelle (« parcours industriel » et « parcours services et développement durable ») et la poursuite d’études conduisant au niveau 1 de certification

    Télécharger cette page au format PDF
    Organisation et contenu de l’enseignement du DUT QLIO

     

    MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

    Le contrôle des connaissances est continu et ne comporte pas d’examen final (la présence aux cours est donc obligatoire). Il détermine le passage d’un semestre à l’autre et la délivrance du DUT. Le passage d’un semestre au suivant et la délivrance du DUT sont accordés par les jurys aux étudiants qui ont obtenu à la fois une moyenne générale supérieure ou égale à 10 sur 20 sur l’ensemble des matières affectées de leur coefficient, y compris les projets tutorés et le stage, et une moyenne supérieure ou égale à 8 sur 20 dans chacune des unités d’enseignement.

    L’étudiant peut redoubler au maximum 2 semestres. Le redoublement n’est pas automatique mais soumis à la décision du jury.

     

    ________

    * Formation possible en alternance exclusivement en deuxième année.

     

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page