Representations of Sub-Saharan Africa



Representations of Sub-Saharan Africa


 
Journée d’étude organisée par le laboratoire TransCrit (EA 1569).

L’Afrique a longtemps été le continent des stéréotypes, et ses habitants réduits au statut d’objets. D’un point de vue occidental, cette représentation est trop souvent considérée comme conforme à la réalité. Bien trop fréquemment, on continue à voir l’Afrique subsaharienne comme le « continent Noir », lieu culturellement monolithique où règnent la pauvreté, la maladie, la guerre et la famine, et à en faire un endroit peu civilisé, livré à la barbarie et à la superstition. Parmi les représentations alternatives, nombreuses sont celles qui dépeignent une Afrique sans habitants, les médias occidentaux ayant depuis longtemps tendance à déshumaniser le continent africain, notamment à travers les documentaires animaliers. Cela laisse peu de place, voire aucune, à d’éventuelles visions détaillées, ou tout simplement positives, plutôt que caricaturales.
Cela étant, les représentations qui émanent des Africains eux-mêmes, ou de la diaspora africaine, diffèrent radicalement des représentations occidentales, comme en attestent le panafricanisme et d’autres mouvements similaires. Selon ces perspectives complémentaires, les Africains, même dispersés aux quatre coins du globe, partagent un destin, mais également un patrimoine culturel communs. Bien loin d’attendre passivement de recevoir l’aide occidentale, ils agissent collectivement pour contrôler leur condition et œuvrer à leur avenir.
Cette journée d’études a pour but d’examiner l’évolution que subit l’image de l’Afrique dans les pays anglophones, à travers l’analyse d’objets tels que les médias d’information, le cinéma, la télévision, et la littérature. Une attention particulière sera portée à la progression de concepts comme celui de panafricanisme, ainsi qu’à des exemples précis de représentations produites localement. Comment les différentes images de l’Afrique s’entrecroisent-elles, ou s’inspirent-elles les unes des autres ? Dans quels cas sont-elles en compétition entre elles ? Quelle est l’évolution des appels à la solidarité africaine sur une période donnée, et comment ces appels ont-ils été reçus par la diaspora africaine dans le monde anglophone ? Quelles sont les cartographies qui sont venues remplacer les cartes, apparemment précises et rationnelles, précédemment produites par les pouvoirs coloniaux ? Quels filtres les médias anglophones appliquent-ils aux représentations internes et externes de l’Afrique subsaharienne ?
 
Charte de l’étudiant Erasmus+

 

Informations pratiques


Vendredi 16 février 2018
De 9h à 18h30

Université Paris 8
Bâtiment D - Salle D143

 

Contact


Lori.maguire@univ-paris8.fr
 

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8