• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >Evénements > Séminaire LIASD : Calcul efficace de (...)
  • Séminaire LIASD : Calcul efficace de la stabilité des concepts formels

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Séminaire LIASD et Masters Conduite de Projets Informatiques et Informatique et Sciences Humaines

    organisé par le LIASD

     

     

    Intervention de Sadok BEN YAHIA, Faculté des Sciences de Tunis, Université de Tunis El-Manar

     

    Calcul efficace de la stabilité des concepts formels

     

    Dans l’ère des données massives, l’alliance de la qualité avec l’efficience pour la sélection des concepts formels « intéressants » serait une condition sine qua non. Dans ce cadre, la mesure de stabilité, de concepts formels, indiquerait dans quelle mesure l’intention de ce concept est liée à la présence d’objets particuliers dans son extension. Un concept stable possède, ainsi, une existence d’autant plus « réelle » que son intention ne dérive pas fortuitement d’une description bruitée de ses objets. Ainsi, les concepts stables sont très intéressants à localiser dans beaucoup de domaines puisqu’ils sont résistants au bruit, e.g. détection de communautés stables, classification par des classes monothétiques/polythétiques.

     
    Cependant, le calcul de la stabilité serait très coûteux, i.e. exponentiel en fonction de la taille de l’extension du concept. En effet, il faudrait explorer l’espace de tous les sous-ensembles de l’extension à la recherche qui restent fidèles à l’intention du concept formel.

     
    Dans ce séminaire, nous passons en revue les très peu nombreux travaux qui se sont intéressés au calcul de la stabilité des concepts formels (organisés sous forme de treillis ou non). Ensuite, nous présentons des travaux récents sur l’exploitation des propriétés de monotonie et d’anti-monotonie des éléments clés dans l’espace de recherche. Ainsi, la saturation des cliques maximales non génératrices permet de traiter des espaces avoisinant les 215000. Nous montrons aussi que les identités d’inclusion/exclusion servent au calcul efficace des stabilités des concepts formels organisés sous la forme d’un treillis.

     

     

    Informations pratiques

    Contact : sign@ai.univ-paris8.fr

     

     

    En savoir plus

    Jeudi 12 mars 2015

    à 14h

    Salle A 148

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page