• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >RECHERCHE > UMR 7217 : Centre de recherches (...)
  • UMR 7217 : Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (...)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Unité en cotutelle avec Paris Ouest Nanterre La Défense

    Directeur : Hervé Serry

    UFR Textes et Sociétés

    ED 401 : Sciences Sociales

    2 rue de la Liberté
    93526 SAINT-DENIS, France

    Tél : 01 40 25 10 73

    Site : www.cresppa.cnrs.fr

    Site du GTM : www.gtm.cnrs.fr

    Site du CSU : www.csu.cnrs.fr

    Site du LabTop : www.labtop.univ-paris8.fr

     

    Le CRESPPA, Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (UMR 7217) est né en janvier.

    2009 du regroupement de deux UMR préexistantes : le GTM et le CSU. Pour la période 2014-2018, le LabTop (EA de Paris8) rejoint l’UMR en tant que nouvelle équipe interne.

    Ancré dans la sociologie et la science politique, le CRESPPA adopte plus généralement une approche résolument pluridisciplinaire. L’élargissement au LabTop de l’UMR approfondit encore le lien que nous souhaitons établir entre nos disciplines d’origine sans que nous renoncions pour autant, bien au contraire, à pratiquer une interdisciplinarité plus large.

    Le projet de l’unité s’exprime d’abord au travers du choix des trois thèmes transversaux :

    • Genre et rapports sociaux de sexe
    • Travail et classes sociales
    • Frontières et dynamiques de la citoyenneté

    Ces trois thèmes déclinent dans des domaines distincts, bien que reliés, l’étude des rapports sociaux et notamment des inégalités et des formes de domination qui caractérisent beaucoup d’entre eux. La mise en évidence de ces thèmes transversaux constitue une innovation majeure pour l’UMR. Dans le précédent contrat en effet, la réunion des deux unités préexistantes que constituaient le GTM et le CSU s’était décidée après la conception et la remise de leurs projets respectifs, qui se trouvaient de ce fait distincts.

    Les membres du CRESPPA ont considéré que le contrat 2014-2018 devait être l’occasion de franchir une nouvelle étape dans le travail transversal des deux équipes. Il fallait donc, au-delà de la proximité de beaucoup des objets étudiés de part et d’autre, concevoir une approche intégrée de l’étude de différentes thématiques.

    Cette nouvelle approche permet d’autre part d’intégrer d’emblée le LabTop. Ce processus a débouché sur les trois thématiques citées, des collègues des trois équipes qui formeront le nouveau CRESPPA (GTM, CSU et LabTop) se répartissant à l’intérieur de chacune d’entre elles, certains d’entre eux se reconnaissant d’ailleurs dans deux thématiques transversales.

    Nous entendons d’autre part développer dans nos recherches sur ces objets comme sur ceux qui nourrissent les projets d’équipe une approche critique. Il s’agit pour nous de conduire une réflexion sur les catégories d’analyse que nous mettons en œuvre à la lumière notamment de la confrontation des disciplines, ce qui permet d’interroger voire de subvertir les frontières volontiers assignées aux savoirs. Evidemment, ce travail suppose une réflexion méthodologique poussée, qui interroge l’ensemble des modes de recueils de données disponibles, quantitatifs ou qualitatifs, relevant de l’enquête ou de la statistique publique et privée, de l’observation ethnographique, de l’entretien ou de l’analyse documentaire. La comparaison internationale et la perspective transnationale qui sous-tendent beaucoup de nos recherches présentent d’ailleurs l’intérêt d’interroger les concepts qu’elles mettent en œuvre.

    C’est dans cette perspective que seront envisagées les trois thématiques citées, envisagées donc comme trois angles d’analyse des rapports sociaux. Notre projet est de travailler ainsi à la construction d’un champ conceptuel homogène, en approfondissant l’étude ce ces trois objets et de leurs relations, et en croisant à cette occasion les approches disciplinaire.

    Equipes internes :

    • Genre, Travail, Mobilités (GTM)

    Responsable : Carole Brugeilles ; Adjoint : Michel Kokoreff

    • Cultures et Sociétés Urbaines (CSU)

    Responsable : Laure Pitti  ; Adjoint :
    Cédric Lomba

    • Laboratoire Théories du Politique (LabTop)

    Responsable : Christine Cadot ; Adjoint : Laurent Jeanpierre

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page