• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >RECHERCHE > UMR 8533 : Institutions et dynamiques
  • UMR 8533 : Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la (...)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • UMR en cotutelle avec les Université Paris 1, Paris Ouest, Evry et l’Ecole Normale Supérieure de Cachan

    Directeur : Michel Margairaz

    Responsable pour Paris 8 : Philippe Minard

    UFR Textes et Sociétés

    ED 31 : Pratiques et Théories du Sens

    2 rue de la Liberté
    93526 SAINT-DENIS, France

    IDHES Paris 8 : http://idhes.univ-paris8.fr

    L’IDHES (anciennement IDHE) a été créée en 1997, en regroupant les apports de l’Institut d’Histoire Économique et Sociale (IHES) fondé par Ernest Labrousse, du Centre d’Etude des Croissances fondé Maurice Lévy-Leboyer et ceux du GDR « Institutions Emploi et Politiques Economiques » fondé par Robert Salais. Depuis, l’IDHESa intégré des sociologues venant de différents horizons, ce qui en a fait un laboratoire véritablement interdisciplinaire. Tout récemment, l’arrivée du Laboratoire Georges Friedmann (LGF) de Paris Panthéon-Sorbonne et du Laboratoire d’histoire économique, sociale et des techniques (LHEST) de l’Université d’Evry-Val d’Essonne, sont venus s’agréger à cette dynamique.

     

    L’originalité de l’IDHES est d’être un point de rencontre entre des historiens, des sociologues, des économistes et des juristes autour d’un objet central, les activités économiques envisagées dans leurs dimensions les plus concrètes, comme objet de coordination d’une pluralité d’acteurs. Il ne s’agit donc pas ici de postuler l’existence de catégories élémentaires préétablies de l’histoire économique, telles que le salariat, l’entreprise, la finance ou l’Etat, comme autant d’entités distinctes définissant des champs de recherche spécifiques et ne se croisant que ponctuellement en fonction d’initiatives individuelles. Travail, entreprises, finance, marchés sont autant de facettes de ce même objet que constituent les activités économiques, dans un contexte institutionnel lui-même pris dans le mouvement historique, qui permet aux acteurs d’en préciser la portée et de peser sur leurs dynamiques. La perspective de longue durée (XVIIIe - XXe) offre ainsi le recul suffisant pour observer ces dynamiques complexes de développement, au cours desquelles se cristallise un État de droit, et s’établissent les bases institutionnelles d’une économie de marché.

     

    Axes de recherches :

     

    • Produits, entreprises, travail et relations professionnelles
    • Savoirs, capacités, innovation
    • Capitaux, Finances, dette et crédit entre public et privé
    • Action publique et biens communs
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page