• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >Archives-sinfomer > Un body ration II
  • Un body ration II

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Exposition proposée par le département arts plastiques

     

     

    Du 10 au 14 janvier 2011

    Galerie du département arts plastiques, salle A 033

    Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 13h30 à 17h00

     

     

    Performance "le corps dans tout ses états" : lundi 10 janvier 2011 à 14h30

     

     

     

     

    Exposition de groupe

     

     

    Une exposition sur le corps vous n’y pensez pas ?, c’est un sujet éculé .

     

    Un Body Ration II se veut un « parcours contemporain sur le corps » où nous débuterons par la performance et son questionnement sur l’utilisation du corps au travers différentes propositions plastiques. Du comment utiliser son corps qui est notre identité commune.

     

    L’exposition est une proposition du commissaire.

     

    Les artiste contemporains invités se réapproprient ce thème chacun a leur façon.

    Artiste inconnu : C.O.R . Il évoque dans son installation , l’histoire occidental d’un homme qui aurait dit : « ceci est mon corps  » ce corps est une affaire en questionnement car les psychanalystes se posent encore aujourd’hui la question.

     

    Pauline Croizy  : artiste-graphiste, passionnée d’art et de photographie, développe ici une pratique personnelle et sensible en parallèle à ses travaux de communication visuelle. Perception : série de portraits où le corps se perd dans la matière et devient imperceptible ; réflexion sur la matérialité et l’immatérialité au seuil du visible, et de la perception.

     

    Le corps en mutation, c’est ce corps / visage qui est la première chose que nous donnons à voir.

     

     Lee Marie Sadek : Photographe plasticien. Troubles : est une série d’autoportraits sur les troubles psychiques. Expression de l’angoisse scannée mécaniquement en séquences, montrant une alternance entre scènes de crise et latences dépressives. Révélation : est une mise en scène évoquant un état de transe lors d’une nuit de solitude et d’ennui dans un hôtel à Helsinki.

     

    Sa présentation ici doit être perçue comme un miroir aux travaux de S. Ristelhueber : chez elle les corps sont montrés réparés car blessé. Les photos sont blessées et non réparés renvoyant au statut fragile de l’œuvre et de la position de l’artiste et des moyens mis à sa disposition.

     

    Farah Kartibou : Artiste Plasticienne, en thèse à la Sorbonne. Vanité : Rapport entre arts plastiques et mode ; travail ironique de l’image de la femme. Sa recherche s’est orienté progressivement vers une investigation approfondie de l’univers des représentations liées à la mode, plus particulièrement à un vêtement spécifique : le bustier-corset. Se pose alors la question des rapports qu’entretiennent l’art et cet artisanat spécifique qu’est la couture. Cela implique une réflexion sur l’image de la femme, et incite à une prise de conscience et de position sur la place qu’elle occupe dans notre société : un point de vue ironique, voire burlesque.

     

    Sophie le Tellier : Artiste, Chercheuse d’image, iconographe et journaliste. Altérations ou l’art du temps : début d’un travail de sélection de photographie chimiquement altérées. En partant du fond photographique du journal Paris Match et de celui de l’agence Rapho, les altérations changent le sens informatif de la photographie sans que celui-ci disparaisse pour autant totalement. Provoquées par le temps elles semblent adoucir notre regard sur le vieillissement en ces temps de passage aux photographies numériques dont nous ne connaissons pas encore la capacité de pérennité. Elles semblent être au point « mort » avant d’avoir vécu les chemins de transformation. Le choix de photographies proposé dans la présentation ne comporte volontairement aucune indication de nom, de photographes, de lieux, ni de dates. L’ensemble semble parler de lui-même. Cursus universitaire à L’ENSBA de Paris et à l’ENSAD.


    Artistes de la performance

     

     

    Carola fuchs : « étudiante en littérature comparée, à la recherche de la relation entre le corps et l’espace, en utilisant le langage qui danse dans tous les sens ».

     

    JB Forest : Comédien ,danseur, mim e, aime le mélange des genres et des styles ; jeu sur l’espace et le confinement.

     

    Paul Vignes un musicien autodidacte, chanteur, multi-instrumentiste et beatboxer. Passionné par l’improvisation et l’expérimentation (essentiellement vocale), il aime s’essayer à la découverte de styles en apprenant à comprendre et à reproduire les "clichés" rythmiques et mélodiques qui font les genres musicaux ; mais aussi en alliant musique traditionnelles et actuelles pour créer de nouvelles sensations.

     

     

     

     

    Pour plus d’informations :

     

    Farah Kartibou http://mode-fusion.com

     

    Sophie le Tellier www.flickr.com/photos/nohana

     

    Francois Soulages café philo du pont neuf : libres rencontres et de débats, IMAGES & CORPS, Observatoire des Corps & des Images Transformés.

     

     

    Affiche
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page