Chaire UNESCO d’Éthique du Vivant et de l’Artificiel (EVA)


La Chaire UNESCO d’Éthique du Vivant et de l’Artificiel (EVA) est consacrée à l’analyse éthique et politique des évolutions récentes concernant le vivant et l’artificiel dans leur processus, en situant l’éthique comme un partenaire engagé tout au long de l’élaboration de ces processus d’innovation. Son champ d’investigation va des questions bioéthiques humaines, animales ou environnementales au numérique et à l’intelligence artificielle. La Chaire UNESCO EVA adopte une méthodologie transdisciplinaire grâce à une équipe offrant des champs de compétences variés et des perspectives diverses.
Son programme de recherche se développe selon trois axes distincts mais complémentaires : 1/ Libertés et déterminismes ; 2/ Genre ; 3/ Responsabilités.

Les objectifs de la Chaire sont :

  • Développer de nouveaux outils théoriques en éthique à l’interface du vivant et de l’artificiel, et réinterroger ces deux catégories.

  • Développer de nouvelles pratiques, notamment cliniques, à l’interface du vivant et de l’artificiel.

  • Accroître de la coopération entre monde de la recherche et société civile, ainsi que les acteurs politiques et économiques, notamment dans le cadre des échanges nord/sud.

  • Stimuler le développement pluraliste (notamment en termes de genres et de cultures) des nouvelles technologies.

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8