« La nationalité en guerre, 1789-1989 »


« La nationalité en guerre, 1789-1989 »


 
Colloque organisé par les Archives Nationales, le Musée National de l’histoire de l’immigration, l’Université Paris 8 (UMR 8533 IDHES) et le soutien d’Université Paris Lumières.
 
Affiche

La guerre, temps de confrontation avec l’extérieur et simultanément de remise en ordre intérieur, est un moment critique de reconfiguration des formes d’inclusion et d’exclusion sociale et nationale : la nationalité des individus y devient donc un enjeu crucial. Elle prend, en situation de conflit, un sens nouveau, se chargeant de dimensions nouvelles théoriques, juridiques et pratiques.
 
Les sorties de guerre entraînent également des modifications de frontières induisant l’arrivée ou le départ de populations et les questions de nationalité font partie intégrante des traités de paix.
Hors des périodes de conflit, la guerre imprime sa marque sur les réflexions, les représentations et les définitions de la nationalité : qu’il s’agisse de dynamiser la démographie ou de traquer les éventuels « mauvais nationaux » ou ennemis intérieurs, ou de définir la loyauté ou la dignité nationale, l’épisode guerrier laisse toujours planer son ombre.
Lors de ce colloque il s’agira d’aborder dans toutes ces dimensions la question des relations entre guerres et nationalité lors de la période contemporaine (1789-1991).

 
Programme détaillé



 

Informations pratiques

  • Jeudi 3 décembre 2015 - Musée National de l’histoire de l’immigration ;
  • Vendredi 4 décembre 2015 - Archives Nationales, Pierrefitte-sur-Seine.

 
 

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8