• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >Personnel > Pourquoi se déclarer "Bénéficiaire de (...)
  • Pourquoi se déclarer "Bénéficiaire de l’Obligation d’Emploi"

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Pourquoi se déclarer en qualité de Bénéficiaire de l’Obligation d’Emploi auprès de son établissement ?

     

    Afin de garantir le respect du principe d’égalité de traitement à l’égard des travailleurs handicapés, les conséquences du handicap sont compensées dans le cadre de travail. L’employeur prend les mesures nécessaires aux besoins des personnes en situation de handicap pour permettre notamment le plein exercice de leur autonomie. L’objectif est de faciliter l’accès à l’emploi, de favoriser son exercice dans la durée, de permettre au personnel de progresser et de bénéficier de formations adaptées à ses besoins.

     Afin que la compensation du handicap puisse se mettre en place de façon optimale, il est important que la personne BOE déclare son handicap le plus tôt possible. Une déclaration précoce permet d’anticiper les besoins et de mettre en place les aménagements nécessaires et/ou le processus de reconversion. C’est à partir de ce signalement que pourra être définie la solution la mieux adaptée à la situation de l’agent pour le maintenir en position d’activité. Même si votre situation présente ne nécessite pas d’aménagements particuliers, le fait d’être déclaré lors du recrutement (ou en cours de carrière en raison) permettra de faciliter vos démarches au moment opportun.

     

    A qui s’adresser

    Le correspondant handicap de votre établissement vous accueille sur rdv et dans un cadre confidentiel, il répond à vos questions éventuelles et vous accompagne selon le besoin exprimé. Il prend en compte votre déclaration, seulement si vous y êtes favorable. 

    Pour ce faire, vous pouvez prendre rdv à l’adresse électronique suivante : fatoumata.doumbia02@univ-paris.fr

     

    C’est à ce titre que les agents en situation d’handicap ou d’inaptitude ont accès aux droits suivants :

     

    Les aménagements de poste

    L’administration finance l’aménagement du poste de travail par l’adaptation ou l’achat des machines, outillages et équipements individuels nécessaires aux travailleurs handicapés dans l’exercice de leurs fonctions. Un accompagnement humain (assistant) peut également être prévu dans certains cas.
    Le refus de prendre ces mesures constituerait une discrimination. Dans ce cas, l’intéressé lui-même ou toute association peut exercer en justice toutes actions relatives à ces discriminations.

     

    Les formations adaptées au handicap et spécifiques au handicap

    Les personnes handicapées ont accès à toutes les formations offertes aux agents et celles-ci doivent être adaptées à leurs besoins, le cas échéant. Par ailleurs, elles peuvent bénéficier, après avis du médecin de prévention, de formations spécifiques relatives à leur handicap (apprentissage de techniques palliatives, formation à l’utilisation des matériels ou logiciels adaptés, etc.).

     

    Le temps partiel de droit

    L’autorisation d’accomplir un service à temps partiel est accordée de plein droit aux personnels en situation de handicap, après avis du médecin de prévention. Leur rémunération est alors calculée selon la réglementation relative au temps partiel.

     

    La priorité pour les mutations, détachements, mises à disposition

    Cette priorité est accordée aux personnes en situation de handicap si la demande de mutation est assortie d’un avis du médecin de prévention ou du médecin conseiller technique attestant que cette demande vise à améliorer effectivement leurs conditions de vie. Si les possibilités de mutation sont insuffisantes dans leur corps, ces mêmes bénéficiaires peuvent obtenir une priorité pour un détachement ou une mise à disposition.Le détachement et la mise à disposition ne sont pas applicables aux maîtres de l’enseignement privé.

     

    Les chèques vacances

    Pour les agents handicapés en activité répondant aux conditions requises pour pouvoir bénéficier des chèques vacances, la bonification versée par l’État est augmentée de 30% par le FIPHFP.

     

    Les conditions avantageuses de départ à la retraite

    Les fonctionnaires en situation de handicap peuvent bénéficier d’un départ anticipé dès 55 ans, sous réserve de remplir les trois conditions cumulatives suivantes :

    • une durée d’assurance minimale,
    • une durée d’assurance cotisée minimale,
    • un taux d’incapacité ou tout document précisant le taux ou la reconnaissance de travailleur handicapé (uniquement pour les périodes antérieures au 31 décembre 2015).

     

    Les frais de déménagement

    Lorsqu’une personne en situation de handicap est amenée à déménager afin d’évoluer dans son emploi ou de le conserver, le FIPHFP peut prendre en charge les frais liés au déménagement (dans la limite de 765 euros par agent). Cette aide peut aussi être allouée à une personne précédemment sans emploi qui est dans l’obligation de déménager à l’occasion d’une embauche.

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page