• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >RECHERCHE > EA 1573 : Scènes du monde, création, (...)
  • EA 1573 : Scènes du monde, création, savoirs critiques

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Directrice : Katia Légeret

    UFR Arts, philosophie, esthétique

    ED 159 : Esthétique, sciences et technologies des Arts

    2 rue de la Liberté
    93526 SAINT-DENIS, France

    Tél : 01 49 40 71 16

    Site : www.scenes-monde.univ-paris8.fr

     

    Le choix du nouvel intitulé de l’unité pour ce quinquennal 2014-2018 « Scènes du monde  » témoigne en grande partie d’une volonté d’affirmer et de déployer l’orientation internationale de la recherche sur les arts dits « contemporains », « modernes » ou « traditionnels » du spectacle vivant, en croisant les méthodologies de recherche françaises et francophones propres à notre unité avec celles d’universités étrangères. Le but est notamment d’intensifier la mobilité de professeurs (et de doctorants) praticiens. Ils seront invités pour des enseignements spécifiques et pour des directions de mise en scène impliquant un processus de réflexion et des directions de recherches communes (séminaire intensif, journée d’étude). Mais ce pôle d’intérêt commun à l’unité se donne également comme objectif, à travers l’idée de « scènes du monde », d’intégrer les problématiques contemporaines formulées par les pratiques artistiques s’exprimant dans des lieux nouveaux, liés d’une part aux espaces virtuels générés par les nouvelles technologies et d’autre part aux espaces non artistiques représentés par différents milieux, qu’ils soient hospitaliers, carcéraux ou ceux des théâtres engagés liés à la question des espaces scéniques marginalisés (théâtres de rue, théâtre des « experts »).

     

    Outre cette orientation particulière pour l’étude des champs inter/transculturels des arts du spectacle, l’originalité de l’EA 1573 se définit par la place éminente qu’elle donne à la création interartistique et à l’étroite implication des artistes et des très jeunes chercheurs à ses travaux, en particulier aux étudiants du master arts de la scène de Paris 8, à la fois dans ses spécialités théorique/pratique « théâtre » et professionnelle « coopération artistique internationale », ainsi qu’aux étudiants du master Erasmus Mundus « Etudes du spectacle vivant ». L’unité participe également à la formation de futurs professionnels dans les mondes de l’art et de la culture en organisant des journées d’études, des séminaires théoriques et pratiques associés à des mises en scènes in situ et en partenariat avec des institutions (ESAD Reims, CNSAD Paris). La dimension interartistique qui caractérise les champs étudiés par l’unité concernent autant l’historiographie des formes spectaculaires contemporaines en relation avec leur contexte socio-culturel et hybridant spectacle vivant, écriture, design et nouvelles technologies que l’esthétique, lorsqu’elle s’intéresse principalement aux influences de la dimension poétique dans les espaces à vocation de représentation (théâtre/théâtre gestuel, danse/sculpture, cirque) et/ou d’intervention (installation/performance, performances plastiques, sonores/musicales, audiovisuelles interactives).

     

    Le troisième thème de notre intitulé, « savoirs critiques  » met en avant des interfaces novatrices entre des savoirs spécialisés et leur nécessaire transdisciplinarité. Il s’agit d’associer le champ de la recherche en arts du spectacle vivant avec ceux des sciences humaines, en particulier l’anthropologie et la sociologie, avec ceux des neurosciences et des sciences cognitives (thèses sur le comportementalisme appliqué, importance des technologies depuis le 19e siècle). Notre unité s’intéresse également au croisement entre d’une part des écritures contemporaines fondées sur l’oralité, les langages corporels des praticiens et le multilinguisme et d’autre part les disciplines littéraires confrontant les études postcoloniales francophones et anglophones, l’approche critique des processus actuels de patrimonialisation. Le déplacement des frontières scène/public, acteur/spectateur, chercheurs/artistes, langues/langages, implique la création d’un discours critique, résultat d’une analyse produite conjointement par les artistes sur leur art et par des chercheurs appartenant à des champs disciplinaires très diversifiés.

     

    Il n’existe pas, en France, d’unité de recherche en théâtre structurée ainsi, avec une articulation aussi nette de la création artistique avec l’histoire, l’esthétique, l’ethnoscénologie, pour initier de nouveaux discours critiques entre le champ français et des pratiques mondiales.

     

    Axes de recherche :

    • Esthétique et poétique

    Responsable : Katia Légeret

     

    • Histoire

    Responsable : Isabelle Moindrot

     

    • Ethnoscénologie

    Responsable : Jean-François Dusigne

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page