• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >RECHERCHE > EA 7322 : Littérature, histoires, (...)
  • EA 7322 : Littérature, histoires, esthétique (LHE)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Direction : Martine Créac’h et Lionel Ruffel

    UFR Textes et sociétés

    ED 31 : Pratiques et Théories du Sens

    2 rue de la Liberté
    93526 SAINT-DENIS, France

    Tél : 01 49 40 73 31

    Site web : http://lhe.univ-paris8.fr/

     

     

    L’EA 7322 est le résultat de la fusion de deux unités à l’occasion du nouveau contrat quinquennal 2014-2018. Les deux unités en question sont les EA 1575 « Recherches sur la pluralité esthétique » et 1579 « Littérature et histoires ». La première organisait sa réflexion sur la pluralité des arts autour des notions fondamentales de l’esthétique, sur la considération des méthodes, des pratiques et des œuvres avec toujours pour souci de relancer une proposition critique sur l’idée d’art, et de cerner - dans sa complexité - la notion même d’esthétique. La seconde envisageait la littérature au prisme de différentes « histoires » : histoire des idées et des savoirs, histoire des formes et des genres, histoire politique et sociale, histoire de l’art et des représentations, histoire de l’Histoire, histoire des œuvres et des lectures qui en sont faites... Cette attention aux histoires concurrentes, et aux multiples résonances du champ littéraire dans les autres champs de la pensée et des sciences humaines, est toujours articulée à une attention au travail propre des formes de l’écriture.

     

    L’idée de la fusion découle des affinités qui les unissaient, affinités centrées sur les concepts de théorie, d’histoire et d’esthétique. Il est clair que jusqu’ici ces concepts ont été travailles respectivement dans des directions différentes : historique, philosophique ou comparatiste. Mais ces directions ne coïncident nullement avec chaque projet d’unité : leur croisement, en ses multiples implications, constitue la question commune aux forces en présence. Parfois les mêmes auteurs, philosophes et écrivains, ont fait l’objet des recherches et travaux des deux unités ; mais jusqu’à présent, sous des angles différents et sans que toutes les synergies possibles aient pu se développer pleinement. C’est cette perspective qui donne son sens à la fusion. Il convient d’ajouter que des liens de chercheur à chercheur existaient depuis longtemps entre les unités. Leurs directeurs se sont rapprochés ces dernières années par leur travail commun dans l’école doctorale (ED 31).

     

    De par la vocation pluridisciplinaire et l’orientation théorique des deux unités fusionnantes, la nouvelle unité s’engage dans une redéfinition des champs de recherche traditionnels et un renouvellement des propositions critiques, notamment par la mise en relation de disciplines peu habituées à dialoguer. Dans le même temps, la forte caractérisation du cote du « contemporain » propre aux deux ex-unités préfigure une accentuation de la recherche dans ce domaine. Enfin, le nombre important d’acteurs de la création contemporaine dans l’unité, qu’il s’agisse de romanciers, de dramaturges, de producteurs d’émissions de radio ou de films, d’analystes politiques, d’essayistes ou de poètes, constitue une force qui nourrit l’ensemble des travaux de recherche et l’invention de perspectives théoriques. Force qui contribue d’ores et déjà à inventer des dispositifs originaux (colloques couples a une exposition, ateliers de la mémoire, ateliers de création littéraire, films, etc.) permettant de faire mieux vivre et mieux penser l’expérience de la création.

     

     

    Axes de recherche :

    • Le temps des œuvres

    Responsables : Patrick Brasart et Patrick Wald-Lasowski

     

    • La fabrique du contemporain

    Responsables : Lionel Ruffel et Mireille Séguy

     

    • Recherches sur la violence extrême

    Responsables : Pierre Bayard et Françoise Simasotchi-Bronès

     

    • Pluralité esthétique

    Responsable : Christian Doumet

     

    • Recherches et pratiques sémiotiques

    Responsables : Denis Bertrand et Michel Costantini

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page