« Free For All », quand Jazz rime avec Libération



Conférence-concert organisée dans le cadre de l’année thématique de l’université Paris 8 : Le siècle commence en 1914, commémorer la rupture et la semaine des Arts
 
 
 
 
Mardi 25 mars 2014
Amphi
X

de 13h30 à 16h 
 
 
Photographie d'un concert
 
 
 
Musique du XXè siècle s’il en est, le jazz est apparu
à l’époque du premier conflit mondial puis s’est propagé en France et dans le
monde entier non seulement à la faveur de l’explosion industrielle et
médiatique du disque et de la radio, mais aussi par l’apport (et le relais)
direct des soldats américains (arrivés sur le sol Français fin 1917).
 
 
Par la suite, le jazz (précédant les autres
musiques d’origine Africaine-Américaine) a été la bande-son de tous les
conflits, de toutes les révoltes (2nde Guerre mondiale, lutte pour
les droits civiques aux USA, guerres de décolonisation, Vietnam, etc.), au
point d’être symbolique d’une certaine aspiration à la liberté ou, plus
exactement, à la libération (un processus plutôt qu’un état) que le bien-nommé free jazz est venu radicaliser.
 
 
Enseignants au département musique, Philipe MICHEL et Yves TORCHINSKY présenteront sous une forme 
« concert-lecture »,
le travail de recherche et de création orchestrale qu’ils mènent depuis deux
ans autour de l’idée de libération dans le jazz. Seront ainsi présentées par un
orchestre réunissant plusieurs artistes venus d’Allemagne, du Danemark et de Suisse
en une « famille européenne »
symbolique d’un engagement contre les
frontières de tous ordres, des pièces originales faisant référence à cette
thématique qui alimente les sources d’inspiration des jazzmen depuis l’origine
de cette musique, ainsi que des relectures/réécritures de pièces du répertoire
historique du jazz faisant référence à cette même thématique.
 
 
Ce
concert-lecture sera précédé d’une conférence replaçant la thématique dans son
contexte historique et social.
 
 
Entrée libre et gratuite
 
 
 

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8