Giovanni Testori : une scène entre les arts et les langues



Journée d’études organisée par l’EA Scènes et savoirs / Pôle Méditerranée




Vendredi 22 novembre 2013
de 9h à 19h30
à la Maison de l’Italie, Cité Internationale Universitaire de Paris
 
 
 
La journée d’études "Giovanni Testori : une scène entre les arts et les langues"
propose un voyage à travers l’œuvre protéiforme et complexe d’un grand poète, artiste et intellectuel, qui, à cause de la radicalité de ses positions et du caractère politiquement inclassable de sa vision de la vie et de la société, demeure une figure solitaire et controversée.
 
 
 
Critique d’art, peintre et sculpteur, auteur de romans, de pièces de théâtre et de scénarios de cinéma – il collabora notamment à la réalisation de Rocco et ses frères de Visconti – , éditorialiste pour Il Corriere della Sera après la mort de Pier Paolo Pasolini, Giovanni Testori (1923-1993) a contribué à la culture italienne contemporaine par de multiples approches, en suscitant parfois des réactions polémiques pour ses prises de position anti-conformistes et son catholicisme affiché. Son œuvre théâtrale, qu’il développe des années 1960 jusqu’à sa mort, explore de manière originale le rapport entre le corps et la parole, à partir d’une expérimentation linguistique radicale conduisant à l’invention d’une nouvelle langue pour la scène, mélange inouï de différents registres de l’italien, dialecte lombard, latin, français et anglais. Cette journée d’études portera d’abord sur différents domaines de l’activité de Testori, et se concentrera ensuite sur ses textes pour le théâtre, dont on étudiera l’écriture, les enjeux pour la mise en scène et les éléments interartistiques. Finalement, on abordera la question de la traduction de la langue testorienne et de sa mise en jeu dans le contexte linguistique français. Une lecture de pièces en italien et en français par Sylvia Bagli et Giampaolo Gotti, la diffusion d’extraits audio et vidéo d’œuvres cinématographiques et théâtrales, ainsi qu’un témoignage vidéo inédit de la metteure en scène Andrée Ruth Shammah, compléteront la redécouverte de ce poète-dramaturge complexe injustement marginalisé dans le milieu culturel italien.
 
 
Programme

 
 
Contact : erica.magris@univ-paris8.fr

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8