Journée d’études : (S’)Exiler



(S’)Exiler


Journée d’étude organisée par l’Ecole doctorale "Pratiques et théories du sens" (ED31).
 
Affiche de l’événement

 
L’exil est « l’expulsion hors de la patrie » et « tout séjour hors du lieu où l’on voudrait être », selon Le Littré. Suivant cette première définition relativement restreinte, l’exil n’est jamais un choix : c’est le résultat d’une décision politique de bannir un individu. Si la volonté de l’exilé n’est pas pertinente pour l’analyse, comment comprendre alors l’existence, dans la langue française, du verbe pronominal réfléchi « s’exiler » ? L’exil fait, ainsi, émerger toutes les ambiguïtés d’une situation qui entremêle fortement la soumission ou la passivité d’un sujet à une décision réfléchie et assumée.
 
Plus encore, l’exil est une problématique qui dépasse l’individu. D’un côté, l’acte d’exiler et de s’exiler concerne les sociétés où elles se déroulent, de l’autre, il altère profondément les rapports de la société d’accueil. Une hybridité culturelle, linguistique, identitaire crée un déchirement plus ou moins violent qu’il faut analyser.
L’exil peut également être dit « intérieur » ou « imaginaire », geste radical qui témoigne d’un profond malaise. Il faut alors l’envisager comme expérience singulière. Expérience de la perte et de la destruction des repères, l’exil peut se transformer en un espace positif de création et de liberté pour une reconstruction de l’individu et d’un monde de sens différent.
Exil, défamiliarisation et création : à la croisée des disciplines de notre École Doctorale, c’est le rapport entre ces termes que nous souhaitons interroger.
 

Informations pratiques


Mardi 31 mai 2016
De 8h30 à 17h00

Université Paris 8
Bâtiment B - Salle B 106

En savoir plus sur le site de l’Ecole Doctorale
 

Contact


ed31.jdd@gmail.com
 

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8