Luttes face à l’austérité – Pour une nouvelle Europe / Struggles Against Austerity - For a New Europe


Colloque organisé par Edu-Factory du 11 au 13 février 2011 à l’EHESS et l’université Paris 8

 

 

  • Vendredi 11 février 2011, à l’EHESS
    • 14h à 20h, amphithéâtre François
      Furet
  • Samedi 12 février 2011, à l’université Paris 8
    • 10h à 13h : amphi D001, amphi D002, salle D004
    • 14h30 à 18h : différentes salles et amphithéâtres dans les
      bâtiments B, C et D. Les salles où se dérouleront les workshops seront
      affichées à l’entrée des bâtiments le jour même.
    • 18h à 18 h30 : amphi D001
  • Dimanche 13 février 2011, à l’université Paris 8
    • 10h à 14h : amphi D001

 

 

 

Les
hommes ont la liberté que leur courage a soustrait à la peur.

Stendhal,
Vie de Napoléon

 

Affiche

Etudiants, travailleurs précaires et migrants, de Vienne à Londres, de
Paris à Rome, de Madrid à Athènes : les multitudes sont en train de lutter
pour leur vie et pour leur avenir contre la crise.

 

Lutter
pour se réapproprier des droits et de la richesse commune qu’ils créent chaque
jour, se rebeller contre les mesures d’austérité qui exploitent leur présent et
les dérobent de leur avenir, s’insurger contre l’arrogance du pouvoir.

 

Après les
rencontres "Bologna Burns" organisées à Londres, Paris et Bologne l’année
dernière, et lors de "Commoniversity" qui s’est tenue à Barcelone tout
récemment, Edu-Factory et le Réseau d’Education Autonome
appellent tous les groupes qui sont engagés dans cette lutte à une rencontre le
11, 12 et 13 février 2011, à Paris, afin de constituer un réseau puissant et
transnational dans lequel développer des stratégies capables de contraster les
attaques contre l’université et le welfare social.

 

A travers
des conférences et des workshops, des tables rondes et des assemblées, nous
proposons d’entamer une discussion autour de thèmes-clé tels que : la
production autonome de savoirs, l’auto-formation, les luttes de réseau,
l’organisation politique de l’université dans le commun.

 

A
l’intérieur des formes de production prédominantes - dans lesquelles sont
intégrées les informations, les codes, les connaissances, les images et les
affects - les subjectivités ont besoin d’une grande liberté ainsi que du libre
accès aux réseaux de communication, aux banques de données, aux circuits
culturels. L’alternative au dualisme public/privé - symétrique à l’alternative
capitalisme/socialisme - est aujourd’hui la production du commun.

 

Programme (fr)

 

Program (en)

 

Les workshops

 

Pour plus d’informations : www.edu-factory.org

 

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8