• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >Evénements > Philosophie de la créolisation : (...)
  • Philosophie de la créolisation : sociologie, politique et éthique de la (...)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Rencontre organisée par les départements de philosophie, université Paris 8 et université Paris 7, dans le cadre des dialogues philosophiques entre chercheurs d’Amérique latine et d’Europe
     
     



    Mardi 2 avril 2013


    de 19h à 20h30

    
à la maison de l’Amérique Latine, 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris

     

     

    Conférence d’Edelyn Dorismond (Université Paris 8)
    Répondants : Seloua Luste Boulbina (Université Paris 7), Angelica Montes (Université Paris 8), Pauline Vermeren (Université Paris 7)

     

     

     
     
    Il sera question de reprendre ce que j’avais laissé en chantier dans mon livre, L’ère du métissage. Variations sur la créolisation : politique, éthique et philosophie de la diversalité, la question de la politique de la créolisation. Si, malgré tout, cette présentation ne suffira pas pour épuiser une question aussi ardue et iconoclaste, elle sera la première occasion de dessiner les voies argumentatives que je me propose d’emprunter pour à la fois formuler la question et esquisser des éléments de réponse. Pour cela, je procèderai d’une part à l’élaboration d’une phénoménologie du social ou du culturel qui me permettra d’expliciter la relation du culturel et de l’éthique ou de la normativité. D’autre part, étant donné que cette phénoménologie du social ne saurait se passer d’une herméneutique du récit, je ferai voir comment le social se lie au récit pour s’instituer à la fois dans le fait de raconter – ce que fait le mythe –, mais aussi dans les normes qui trouvent leur justification dans le récit, inversement. A partir de cette relation du social ou du culturel au récit, j’en viendrai à l’élaboration de la question que je désigne, de mon vœu, de question antillaise.

     

    Contact : http://groups.google.com/group/infos-dialoguesphilosophiques


    Entrée libre

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page