Prix Edouard Glissant



Remise du prix Edouard Glissant 2014


L’université Paris 8
Vincennes - Saint-Denis, en partenariat avec l’Institut du Tout-Monde et la Maison
de l’Amérique Latine, a créé en 2002 le Prix Edouard Glissant pour honorer une
œuvre contemporaine en affinité avec l’esprit du poète et philosophe de la
Relation.
 
 
Affiche du prix Edouard Glissant

 
 
Le Prix est décerné
chaque année par un comité scientifique. Il est remis officiellement au lauréat
lors d’une journée organisée autour de son œuvre.
Une bourse d’étude de
5000 euros est attribuée, dans ce même esprit, à un(e) doctorant(e) de l’université.
 

Le 12e prix Édouard Glissant a été décerné au musicien argentin Juan Cedròn.
Juan Cedròn, alias Tata Cedròn né à Buenos Aires, fonde en 1964 le Trio, puis
le Cuarteto Cedròn, composé de Miguel Praino (au violon), César Stroscio (au
bandonéon), Jorge Sarraute (à la contrebasse) et lui même (à la guitare et au
chant). Il est la voix du groupe et le compositeur d’un répertoire singulier, pro-
fondément enraciné dans la culture populaire argentine, mettant en musique
des poètes qu’il chante sur des rythmes de tango, de milonga, de valse, de
candombe : poètes argentins contemporains (Julio Huasi, Juan Gelman, Raúl
González Tuñón, Francisco Urondo, Miguel Ángel Bustos), venus d’autres ho-
rizons (César Vallejo, Antonio Machado, Bertolt Brecht, Dylan Thomas), ou
sans nom et d’un autre temps (mayas et aztèques). Arrivé en France en 1974,
au temps des persécutions politiques avant le coup d’État du 24 mars 1976,
il y réside pendant 30 ans, avant de retourner à Buenos Aires. À propos de
ses années françaises, Juan Cedrón dit : « Le plus important est que la France
nous a donné un espace où nous avons pu continuer à créer avec tout ce que
la culture française suppose comme mélange, comme métissage ».
 
La bourse a été attribuée cette année à Keivan Djavadzadeh - Amini pour
son projet de thèse sur la musique populaire noire, les discours contre-hégé-
moniques et les représentations de soi.

 
 
 

18h Cérémonie de remise de la bourse et du prix
20h Soirée musicale et poétique




 

Anis Fariji

Oud et voix
Keivan Djavadzadeh - amini

Guitare et voix

 
 
 

Lectures de textes poétiques en plusieurs langues par des comédiens :

Lecture d’un texte d’Edouard Glissant par Sophie Bourel
Lecture d’un poème de Juan Gelman par Grecia Cáceres
Lecture d’un texte de Gabriel par García Márquez
 
Lectures de leurs propres œuvres par les poètes :

Nancy Mojeron (Cuba)
Roberto Fernandez Retamar (Cuba)
Ernest Pépin (Guadeloupe)
Monchoachi (Martinique)
Mc Donald Dixon (Sainte Lucie)
Lyonel Trouillot (Haïti)
Mario Lucio Sousa Mendes (Cap Vert).
Délia Bianco (République Dominicaine)
 
Avec la participation de Francis Combes, Directeur de la Biennale internationale
des poètes.

 
 
 

En savoir plus


Entrée libre dans la limite des places disponibles - Réservation conseillée : service.communication@univ-paris8.fr
 

 

Informations pratiques


Mercredi 28 mai 2014
A partir de 18h
Maison de l’Amérique latine - 217 boulevard
Saint-Germain à Paris (Métro : Ligne 12,
station : Solferino)
Entrée libre dans la limite des places disponibles - Réservation conseillée : service.communication@univ-paris8.fr
 
Programme du prix Edouard Glissant

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8