• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >Evénements > Séminaire "Mais que veut donc le (...)
  • Séminaire "Mais que veut donc le peuple ?"

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Séminaire "Mais que veut donc le peuple ?"

    "Mais où sont donc passés le pain, les droits et la justice sociale ?" - Situations environnementales, économiques, sociales et politiques au Maghreb et au Moyen Orient depuis 2010

     

    Séminaire organisé par Habib Ayeb (Université Paris 8) et François Ireton (CNRS)

     

    Lors des soulèvements populaires qui ont secoué plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient (ANMO) fin 2010 et début 2011, l’un des slogans revendicatifs les plus scandés par les manifestants a été : « Pain, justice sociale et dignité ». Ceci prouve, s’il en était besoin, que les demandes « sociales » ont été au coeur des processus révolutionnaires qui ont mis fin à plusieurs régimes autoritaires (dirigés par Ben ’Ali (Tunisie), Moubarak(Egypte), ’Ali ’Abdallah Saleh (Yémen) et Khaddafi (Libye)) et sérieusement secoué plusieurs autres. Aujourd’hui encore, ces revendications sociales, notamment en Afrique du Nord(Maghreb + Egypte), se poursuivent, voire se radicalisent, et ce malgré les processus « contrerévolutionnaires » et les nouveaux pouvoirs qui s’emploient désespérément à y mettre
    fin, sans succès notable.

    Pour sa troisième année d’existence, le séminaire « Mais que veut donc le peuple ? », se proposant de prolonger les réflexions et les thématiques des deux premières, prendra comme objet d’analyse ces revendications sociales et les situations qu’elles dénoncent, compte tenu du fait que les mouvements sociaux de ces dix dernières années ont profondément marqué une « opinion publique » plus sensible que jamais à la non-résolution - voire à l’aggravation – des problèmes socio-économico-politiques « déclencheurs » des soulèvements.

    PDF - 3.4 Mo
    Présentation détaillée du séminaire
    A télécharger en PDF

     

    Les dates

    • 1er février 2017 : « Politiques agricoles et dépendances alimentaires : Tunisie, Egypte et Maroc »
      Habib Ayeb, géographe, maître de conférence à l’Université Paris 8,
    PDF - 67.4 ko
    Résumé - séance du 01/02
    A télécharger en PDF
    • 15 février - reportée : « Et la santé dans tout ça ? Etat des lieux et trajectoires avant et après 2011 : Maghreb et Egypte »
      A.-M. Moulin, philosophe et historienne de la médecine, Directrice de recherche émérite au CNRS (Laboratoire SPHERE, UMR 7219, Universités Paris 7-Diderot et Paris 1-Panthéon-Sorbonne) & Professeur associée au Département de Santé de l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte),
    • 1er mars : « Les protestations sociales qui ont marqué l’Algérie avant et après 2011 : réflexions sur leurs conditions d’émergence, leurs effets et leurs limites »
      Naoual Belakhdar, politologue, chercheuse associée à l’Otto-Suhr Institute for Political Sciences, Center for Middle Eastern and North African Politics (Freie Universität, Berlin),
    • 15 mars : « Les structures familiales dans le monde arabe aujourd’hui : quelles évolutions, quels enjeux socio-politiques ? »
      Françoise de Bel-Air, socio-démographe et coordinatrice scientifique du module démographique du « Gulf Labour Markets and Migration Programme » (GLMM), (Gulf Research Centre (GRC), Genève et Institut Universitaire Européen (EUI), Florence),
    • 29 mars : « Revendiquer le droit à la terre : les soulaliyates avant, pendant et après les mobilisations de 2011 »
      Yasmine Berriane, sociologue du politique, enseignante-chercheuse à l’Université de Zurich (UFSP Asien und Europa) et chercheuse associée au Centre de Recherche Sociétés et Culture (CRESC), Ecole de Gouvernance et d’Economie (UGE) de l’Université Mohammed VI Polytechnique de Rabat (Maroc).
    • 19 avril : « La justice sociale est-elle soluble dans la Constitution ? Problématisations politiques de l’Etat social lors des occupations de la Kasbah à Tunis (2011) »
      Chokri Hmed, Maître de conférence en sciences politiques à l’Université ParisDauphine, chercheur à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO, UMR 7170 du CNRS) et chercheur associé au Laboratoire « Diraset-Études maghrébines » (Université de Tunis).
    • 3 mai : « Mobilisations et protestations dans l’Egypte "post-révolutionnaire" : leurs enjeux sociaux et politiques »
      Chaymaa Hassabo, politologue, chercheuse associée à la Chaire d’Histoire du Monde Arabe contemporain du Collège de France et chargée de cours en sciences politiques à l’Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense.

     

    Informations pratiques

    Séances les mercredis
    De 15h à 18h

    Université Paris 8
    Bâtiment D, salle D008 (RDC)

     

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page