Master ArTeC

  • Formation continue
  • Alternance
  • Enseignement à distance

Le master ArTeC, développé dans le cadre des Écoles Universitaires de Recherche (PIA III financé par l’Agence nationale de la recherche), est une formation innovante ayant pour objectif de contribuer au renouvellement des formats traditionnels d’enseignements, en plaçant l’étudiant au cœur de son dispositif d’apprentissage. Interdisciplinaire et interculturelle, la formation vise à développer des connaissances et des compétences modulaires, mêlant théories et pratiques expérimentales permettant aux étudiants de comprendre et de s’insérer dans un contexte esthétique et socio-économique contemporain.

Le master est adossé au Centre Numérique d’Innovation Sociale, un lieu privilégié consacré à la formation expérimentale, au numérique et nouvelles technologies. Les étudiants du master ont un accès prioritaire à ce lieu par les modules innovants pédagogiques qu’ils suivront, l’usage d’un matériel de pointe, les rencontres avec des professionnels et un accompagnement à l’auto entreprenariat et leur insertion professionnelle.

Si les champs disciplinaires associés à ce master l’orientent vers les domaines des Arts, Sciences Humaines et Sociales et Innovations technologiques, il se positionne néanmoins sur une acquisition de savoirs transversaux de types méthodologiques et réflexifs, transposables dans des situations et des domaines professionnels variés.

L’approche novatrice de cette formation repose sur plusieurs grands principes :

  • Transdisciplinarité. La formation est adossée à 14 mentions réunissant plus de douze domaines de recherche différents. À la croisée des sciences humaines et sociales, des arts, de la communication, du numérique et de l’informatique, les différents parcours du master tissent des liens nouveaux entre ces axes et offrent aux étudiants la possibilité de construire, d’expérimenter et d’approfondir le potentiel comme les limites de ce décloisonnement disciplinaire. 
  • Personnalisation des parcours de formation. Chaque étudiant peut ainsi construire son propre parcours de formation à partir d’un catalogue varié d’offres de cours. Un tronc commun d’enseignement est ainsi complété par une grande diversité de formats pédagogiques : workshops, hackathons, séminaires, classes inversées, ateliers-laboratoires, se déroulant en France comme à l’étranger. Dans le cadre d’un suivi pédagogique personnalisé, chaque cursus est individualisé, en accord avec le projet personnel, expérimental et professionnel de l’étudiant.
  • Expérimentation. La pédagogie du master et l’ensemble des modules proposés mettent l’accent sur la capacité des étudiants à produire des dispositifs pratiques enrichis par les enseignements, les lectures, les rencontres et les échanges avec les enseignants du master. Chaque étudiant est invité à construire sur deux ans son projet personnel d’expérimentation pouvant prendre la forme d’un rapport, d’une performance, d’un prototype. Inspiré des pédagogies actives, le master développe ainsi la recherche-création comme méthode privilégiée, offrant ainsi la possibilité de mêler une réflexion conceptuelle, un travail actif de recherche et une expérience concrète en laboratoire, avec une mise en forme pratique et technique, une confrontation directe à une mise en application.
  • Pédagogie par projet. Le master repose également sur une valorisation du travail collectif, en investissant dans une pédagogie par projet fondée sur la dynamique de groupe. Si le projet d’expérimentation peut être personnel, son élaboration résulte d’un travail de réflexion commun, encouragé par des formats innovants favorisant dialogue et interaction. Cette collaboration fonde par ailleurs la méthodologie d’enseignements, qui met l’accent sur un partage des connaissances et des questionnements plutôt que sur une transmission descendante.
  • International. Le master repose sur la mobilité des étudiants qu’il encourage par le biais d’un semestre obligatoire à l’étranger (semestre 9). Chaque étudiant peut également s’inscrire à des modules délocalisés auprès de partenaires, en France comme à l’international. Ces opportunités doivent permettre de développer une approche comparatiste des pratiques dans le cadre d’une future insertion professionnelle.

Pour chaque parcours il sera apprécié une motivation spécifique comprenant :

  • Les résultats obtenus en licence
  •  La justification du choix et du parcours du candidat
  • La présentation d’un projet d’expérimentation à mener en deux ans (M1 et M2)
  • L’adéquation de la formation antérieure (professionnel et / ou artistique) du candidat avec les attendus du master
  • L’adéquation du projet professionnel et de recherche avec la formation

 

Cette appréciation est fondée sur l’examen d’un dossier comprenant 

 

  • Les diplômes antérieurs et les relevés de notes
  • Le projet d’expérimentation détaillé sous la forme d’une note d’intention
  • Une lettre de motivation précisant tout élément du parcours personnel, académique ou professionnel de l’étudiant justifiant sa demande et son intérêt pour la formation, ainsi que ses perspectives d’insertion post-master
  • Un CV


Modalités d’admission pour 2019

Les candidatures s’effectuent via un dossier à télécharger sur le site de l’université Paris 8 et de Paris Nanterre, puis à déposer en ligne sur le site e-candidat.

Les inscriptions sont ouvertes du 8 avril au 23 mai 2019.

Catalogues des modules master arTec
2020-2021
Guide de l’étudiant·e
2020-2021

Le master ArTeC est conçu en deux ans répartis sur quatre semestres de cours.

La première comme la seconde année mêlent des cours fondamentaux et des modules innovants pédagogiques.

Les fondamentaux : Les trois parcours du master ArTeC s’articulent autour d’un tronc commun d’enseignements qui vise à établir les fondements méthodologiques de la formation en donnant aux étudiants des outils d’analyse et de réflexion. Chaque module offre ainsi la possibilité d’approfondir ses connaissances théoriques et pratiques d’un champ transdisciplinaire, en questionnant ses enjeux et ses formes d’expression contemporaines. La question du contexte politique, socio-économique esthétique et artistique de ces axes sera également évoquée, permettant d’enrichir le socle critique des étudiants et d’encourager le développement d’un regard neuf sur ces sujets.

Les modules innovants pédagogiques : Ces modules répondent à l’enjeu de la personnalisation du parcours individualisé de l’étudiant. Ils se présentent sous la forme d’un catalogue d’offres de cours, mêlant recherches et expérimentations thématiques. Déclinant des formats pédagogiques inclusifs (hackathons, workshops, séminaires, classes inversées), ils s’intègrent aux UE de chaque semestre. Ces modules sont choisis par les étudiants dès le début de la rentrée universitaire (septembre) pour les deux semestres du master 1.

La première année de master est dédiée au choix du parcours thématique et à la définition du périmètre du projet personnel d’expérimentation ainsi qu’à l’acquisition d’un socle théorique commun.

La seconde année du master débute par un semestre obligatoire à l’international pouvant s’effectuer soit sous la forme d’une mobilité classique de type ERASMUS, soit par le biais du compagnonnage (dispositif unique proposant un mois de cours et trois mois de stage chez des partenaires académiques et professionnels étrangers). Le second semestre est consacré à la finalisation du projet d’expérimentation, à un stage en entreprise ou en laboratoire de recherche.

Le master est adossé à l’ensemble des laboratoires et unités de recherche des masters associés de Paris 8 et Paris Nanterre. Une liste complète est disponible sur le site https://eur-artec.fr/formation/masters-associes/

Les étudiants désirant poursuivre leur cursus dans le cadre du master 2 doivent effectuer un semestre obligatoire à l’étranger (semestre 9). Ils bénéficient pour cela du réseau des partenaires académiques du master et des deux universités, et d’un dispositif de bourse spécifique leur permettant d’effectuer cette mobilité (destinations envisagées sous réserve : Canada, Chine, Colombie, Côte d’Ivoire, Norvège, Espagne, etc.)

Dans les cadres de modules innovants pédagogiques que l’étudiant peut choisir pour plusieurs UE, des possibilités de délocalisation sont offertes, en collaboration étroite avec de nombreux partenaires universitaires et institutionnels étrangers. Pour plus d’informations sur le type de projet pouvant être menés à l’international, les étudiants intéressés peuvent se rendre sur le site http://idefi-creatic.net/ et sur la chaîne youtube https://www.youtube.com/user/CreaTICidefi

Le master ArTeC bénéficie de l’ensemble des partenariats conventionnés par l’École Universitaire de Recherche dans le cadre de son consortium. Outre les coopérations spécifiques conclues par les masters associés à cette formation, les étudiants pourront ainsi s’appuyer sur cinq établissements académiques : l’ENS Louis Lumière, l’École nationale supérieure des arts décoratifs, le Conservatoire national d’art dramatique, le Centre national de danse contemporaine d’Angers et le Campus Condorcet, ainsi que de cinq institutions culturelles : les Archives nationales, la Bibliothèque nationale de France, le Centre Pompidou, le Centre Pompidou-Metz et la réunion des Musées nationaux – Grand Palais.

Responsables de la mention :
Tiphaine Karsenti et Charlotte Bouteille-Meister (Paris Nanterre), Gwenola Wagon (Paris 8)

UFR de rattachement :
Art (Paris 8) PHILLIA (Paris Nanterre)

Secrétariat :
Maison de la recherche
Bureaux A3-308,309 et 310
01 49 40 67 98
masterartec@u-plum.fr

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8