Questions de "nationalité" et de "citoyenneté" après le référendum au Sud-Soudan


Conférence-débat avec Munzoul A. ASSAL, anthropologue, University of Khartoum (Soudan), organisée par le CERASA et ERASME
 
 
Jeudi 7 avril 2011
de 10h à 12h30
Salle de la recherche, Bibliothèque universitaire
 
 
Les accords de paix (Comprehensive Peace Agreements - CPA) de 2005 ont mis fin à la guerre civile la plus longue en Afrique en prévoyant un referendum d’auto-détermination au Sud-Soudan six ans plus tard. Ce vote vient d’avoir lieu entre le 9 et le 15 janvier 2011 : une très large majorité des Sud-Soudanais a opté pour la separation entre Nord et Sud. Parmi les questions litigieuses en négociation pendant la période de transtition de six mois, prévue par le CPA, la question de savoir comment définir puis gérer la « nationalité » et la « citoyenneté » est cruciale pour l’avenir du Nord comme du Sud.
 
Professeur d’anthropologie à l’université de Khartoum, référent de la convention que l’UoK (Faculty of Economic and Social Studies) a signé avec l’université Paris 8 (UFR Textes et Sociétés), MUNZOUL ASSAL nous propose une conférence-débat autour de ce thème aux enjeux complexes dans l’actualité africaine.
7 avril 2011 : 19h24 - 20h24

Conférence-débat avec Munzoul A. ASSAL, anthropologue, University of Khartoum (Soudan), organisée par le CERASA et ERASME
Salle de la recherche, Bibliothèque universitaire

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8