Colloque International Gloria Anzaldùa : Traduire les frontières


Jeudi 16 mai 2019 9h-21h, Université Paris 8

Vendredi 17 Mai 2019 9h-20h, Université Paris 3

Samedi 18 mai 2019 9h-20h, Université de Paris/Paris Diderot

Entrée libre

nadia.setti@univ-paris8.fr

akila.kizzi02@univ-paris8.fr

Programme

Gloria Evangelina Anzaldùa (1942-2004) est une figure de premier plan au croisement de plusieurs champs, disciplines et arts. Les travaux d’Anzaldùa sont fondamentaux : qu’il s’agisse de la théorie culturelle Chicana.x, ou des théories féministes et queer. Elle a été une des premières à élaborer une théorie queer dans le monde universitaire dans les années 80.Elle a co-édité un livre fondamental et inaugural sur femmes et féminisme queer de couleur, This Bridge called my Back. Son plus important livre, Bordelands/La Frontera. The New Mestiza a été traduit en plusieurs langues et est en train d’être traduit en français. Anzaldùa y poursuit un processus de décolonisation du langage en se déplaçant de l’anglais (langue principale du livre) à l’espagnol Tex-Mex, au nahuatl, une langue indigène, dans le but de créer ce qu’elle appelait « un langage enfant, langue bâtarde, chicano espagnole » qui n’est pas « autorisée dans aucune société » Ce colloque honore à la fois le 30e anniversaire de la publication de Borderlands et sa traduction imminente en français. La thématique centrale en est celle des Frontières conceptualisée par Anzaldùa et par ses multiples interprétations situées.

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8