Décès de Martine Spensky


Nous avons appris avec tristesse le décès de Martine Spensky, qui nous a quitté.e.s le 11 avril 2020 des suites d’une longue maladie. De 1972 à 1975, Martine Spensky a été étudiante au Département d’études des pays anglophones (DEPA), département dans lequel elle a ensuite enseigné en tant que chargée de cours, assistante puis maîtresse de conférences. Elle a quitté notre université en 1998 pour rejoindre comme professeure l’université Blaise Pascal où elle a terminé sa carrière.
 
Martine Spensky s’était spécialisée sur les questions de genre au Royaume-Uni, en Irlande et dans l’ensemble de l’Empire britannique au XIXè et XXè siècles. Sa thèse, soutenue à Paris 8 en 1988, était consacrée à "L’évolution de la prise en charge des mères célibataires et de leurs enfants en Angleterre : dix neuvième et vingtième siècles". Ses recherches se sont ensuite ouvertes à de nouveaux thèmes, tels que l’esclavagisme, la ségrégation, les questions d’identité ou encore la biopolitique. Ses travaux, marqués par l’inventivité et la créativité, jouissent d’une grande reconnaissance de la part de la communauté scientifique.
 
Vous trouverez ci-après un hommage écrit en français et en anglais par Mireille Azoug, ancienne directrice du DEPA, ainsi que par ses collègues. Cet hommage détaille précisément le parcours de Martine Spensky, et rappelle quelques uns de ses principaux articles et ouvrages. En ces moment de peine et de deuil, nous nous associons bien sincèrement à cet hommage. Nos pensées accompagnent sa famille, ses ami.e.s et ses collègues.
 
L’équipe présidentielle
 
Hommage à Martine Spensky
In memoriam Martine Spensky (English)
 
 
 
 

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8