Empire et colonialités aujourd’hui


Pour une autre Histoire du présent


 
 
Journée doctorale organisée par l’école doctorale pratiques et théories du sens et le centre d’études féminines et d’études du genre, avec le soutien du campus Condorcet
 
 
 
 
Mardi 22 novembre 2011
9h, amphi D 002
 
 
 
A la croisée de l’anthropologie, de l’histoire, de la théorie politique, des études postcoloniales et des études de genre, il s’agira de réfléchir avec Ann Stoler à la manière dont les formes contemporaines d’’impérialisme’ contribuent à reconfigurer la géopolitique des inégalités. Selon Ann Stoler, l’examen des formes et des lieux d’exercice d’un pouvoir de type colonial et/ou impérial aujourd’hui pourrait aussi conduire à réévaluer, sinon à reformuler en partie l’axiomatique des théories coloniales et postcoloniales, en focalisant l’attention sur d’autres aires et d’autres histoires impériales que celles des grands empires coloniaux européens. L’étude de la colonialité et la théorie postcoloniale ont en effet pris leur essor au XXe siècle sur les décombres de ces empires. Faire l’histoire, l’ethnographie et la théorie de l’empire aujourd’hui pourrait conduire à repenser l’articulation "colonial/postcolonial" et faire apparaître d’autres configurations, justifiant d’un traitement théorique nouveau."
 
 
 
 
Contacts : Laurence Gavarini, sens@univ-paris8.fr
22 novembre 2011 : 14h40 - 15h40

Pour une autre Histoire du présent - Journée doctorale organisée par l’école doctorale pratiques et théories du sens et le centre d’études féminines et d’études du genre, avec le soutien du campus Condorcet
Amphi D 002

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8