Erotokritos, de Vitzentsos Cornaros



Journée d’études organisée par Claude Buchwald et soutenue par le pôle Méditerranée
 
Samedi 25 juin 2011
de 9h30 à 17h00
 
au théâtre de l’Epée de Bois, Cartoucherie de Vincennes
 
 
Programme

 
« Ces dix-mille vers (vers iambique de quinze syllabes) content les amours contrariées d’Erotocritos pour Aréthuse, fille de roi. Lui sera exilé, elle sera emprisonnée. Sur fond de tournois de chevalerie, de combats héroïques, et de métamorphoses jusqu’aux retrouvailles, ce long poème aux accents raciniens, se lit comme un roman de cape et d’épée. Devenu, après l’invasion ottomane, pour tous les Crétois, mais aussi, au-delà, pour l’ensemble des Grecs, poème fondateur, au même titre que le furent, dans l’Antiquité, l’Iliade et l’Odyssée, repris dans une tradition orale et musicale, de simples bergers des montagnes de Crète, aussi bien que des compositeurs et des chanteurs contemporains de grand renom, en psalmodient ou en chantent aujourd’hui encore des centaines de vers par coeur. De Solomos à Séféris en passant par Palamas, Érotokritos a exercé une influence considérable sur la poésie et les lettres grecques jusqu’à nos jours. S’il en est ainsi, c’est bien parce que, comme tout chef d’oeuvre, il atteint, dans sa singularité même, à l’universel, dévoilant, comme a pu l’écrire Kostis Palamas, « la passion et tout ce que le coeur humain recèle d’éternel et d’infini avec un art, une fraîcheur et un souffle incomparables. »
 
 
Avec des extraits de : La Divine Comédie de Dante, Paris et Vienne de
Pierre de La Cépède, Sonnet 116 de Shakespeare, Antigone de Sophocle.
 
Chansons de : Guillaume de Machaut, Pétrarque, Nino Rota, Lucilla Galeazzi.
 
 
Contact : claudebuchvald@hotmail.com
25 juin 2011 : 20h14 - 21h14

Journée d’études organisée par Claude Buchwald et soutenue par le pôle Méditerranée
Cartoucherie de Vincennes

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8