L’hypothèse d’instabilité financière d’Hyman Minsky : un point de vue alternatif


Mis à jour le 1er février 2011
Séminaire du laboratoire d’économie dionysien (LED)
 
 
Lundi 10 janvier 2011
à 15h, salle D 147
 
 
Discussion autour d’un article de Sébastien CHARLES, maître de conférences à Paris 8
 
 
Cet article revient sur la validité de l’hypothèse d’instabilité financière de Minsky et sur la principale critique de cohérence interne qui lui a été adressée. En partant de cette critique nous réévaluons les apports de Minsky dans le cadre d’un modèle macroéconomique simple. Ce dernier indique que la hausse des ratios d’endettement durant la phase ascendante du cycle (la fameuse hypothèse d’instabilité financière) demeure valide dans de nombreux cas. Une condition est que le taux de rétention des profits diminue suffisamment, ceci nous renvoie au caractère déstabilisant des actionnaires dans le partage des profits nets.
 
 
Contact : goulven.rubin@univ-paris8.fr
 

Événements passés

10 janvier 2011 : 11h05

Séminaire du laboratoire d’économie dionysien (LED)
Salle D 147

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8