La mesure du temps de la révolution industrielle à nos jours



Dans le cadre des conférences organisées par le Campus Condorcet Paris–Aubervilliers sur le thème de la mesure du temps
 
 
Des conférences citoyennes pour éclairer les grands enjeux des sociétés contemporaines
 
Lundi 4 juin 2012 - 19h
Théâtre de la Commune, Aubervilliers

 
 
 
Pendant des siècles, les indications fournies par un cadran solaire suffisaient pour les besoins des hommes, peu mobiles. Avec l’avènement de l’ère moderne puis industrielle, il a fallu connaître l’heure en tout point d’un pays puis de la planète avec une précision de plus en plus élevée. Les progrès scientifiques dans la mesure des mouvements de la Terre ainsi que les progrès technologiques de l’horlogerie ont permis de répondre à ces nouveaux besoins jusqu’au milieu du XXe siècle. Grâce à la physique quantique, une nouvelle étape a été franchie dans la précision ultime de la mesure du temps avec les horloges atomiques. L’application la plus spectaculaire est le système GPS qui sert à définir un Temps Atomique International (TAI) mais aussi et surtout à la géolocalisation, une application désormais indispensable. Le refroidissement des atomes par laser a enfin permis de pousser l’exactitude des horloges atomiques : l’erreur commise n’excède pas 4 secondes à l’échelle de l’âge de l’Univers (13,7 milliards d’années).
 
 
 
Pour en savoir plus : www.campus-condorcet.fr
Entrée libre dans la limite des places disponibles
4 juin 2012 : 15h33 - 16h33

Dans le cadre des conférences organisées pas le Campus Condorcet Paris–Aubervilliers sur le thème de la mesure du temps
Théâtre de la Commune, Aubervilliers

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8