Ouverture fragile d’un épisode silencieux



Signature du livre Ouverture fragile d’un épisode silencieux

 
 


Mardi 27 mars 2012
de 14h30 à 15h
Bâtiment A, Studio A1 169
 
 
 
Ouverture fragile d’un épisode silencieux présente l’expression plastique de plusieurs phrases réalisées lors de Savante Banlieue. Après l’intervention de l’Horloge du discours, l’écriture s’évapore de Edith Longuet-Allerme et le travail de Philippe Tancelin avec les enfants pendant cette exposition ; il est intéressant d’entreprendre un croisement dans un livre ou écriture et image plastique s’interpelle.
 
Horloge du discours, l’écriture s’évapore présentait une installation artistique de Edith Longuet-Allerme de glaçons d’encres enfermés au centre d’une feuille et suspendus avec des fils dans l’espace. Le glaçon se mettait à vivre dans le lieu et laissait ainsi vagabonder un univers de tache. Philippe Tancelin soumettait aux enfants un jeu avec les mots. Il fallait piocher au hasard des mots (un verbe, deux substantifs et deux qualificatifs) dans divers tas de papiers pour former une phrase. Un ouvrage artistique a été créé pour retransmettre l’écrit et la parole des enfants.
 
 
Invitation

 
 
 
Signature organisée par le département Théâtre, le Centre International de Créations d’Espaces Poétiques et de recherches (CICEP), avec la participation du Festival de Savante Banlieue
27 mars 2012 : 15h34 - 16h34

Signature du livre Ouverture fragile d’un épisode silencieux organisée par le département Théâtre, le Centre International de Créations d’Espaces Poétiques et de recherches (CICEP), avec la participation du Festival de Savante Banlieue
Studio A1 169

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8