Quel rapport de justice ? Des formes de justice fondatrice et de l’élaboration de leur sens aujourd’hui en Argentine, Uruguay et Afrique du Sud


Conférence organisée par les départements philosophie des universités Paris 8 et Paris 7
 
 
 
Mardi 6 mars 2012
de 18h30 à 20h30
à la Maison de l’Amérique Latine
217 boulevard Saint Germain, 75007 Paris
 
 
 
Intervenant : Lucas MARTIN (Conicet, Argentine)
 
La conférence de Lucas Martin vise à stimuler une réflexion et un échange sur le legs de vérité, de justice, de réconciliation après l’institution de nouveaux régimes démocratiques en Argentine (1983-1985), en Uruguay (1985-1989) et en Afrique du Sud (1993-2001). Sur la base d’un travail de recherche comparative en collaboration, il proposera d’examiner quelques questions qui encore difficiles à penser dans ces « sociétés post-traumatiques ». Le contraste entre les différents cas d’analyse peut aider à une telle réflexion. En ce sens, il se consacrera à une double réflexion. D’une part, il proposera une réflexion aux « solutions » que chaque pays a adoptées afin d’affronter tant le legs des régimes criminels que le problème de l’institution d’une nouvelle démocratie (les « solutions » étant : amnistie plébiscitée en Uruguay, procès judiciaires aux chefs militaires en Argentine, amnistie individualisée en échange d’un récit complet de la vérité des crimes en Afrique du Sud). De l’autre, il se consacrera à un examen de la façon dont ces solutions deviennent l’objet, dans un temps ultérieur, d’une réélaboration de sens, voire d’une cristallisation de sens, à chaque occasion que le débat public sur le passé récent s’actualise.
 
Contact : http://groups.google.com/group/infos-dialoguesphilosophiques
Entrée libre
6 mars 2012 : 10h48 - 11h48

Rencontres-dialogues philosophiques entre chercheurs d’Amérique latine et d’Europe, organisées par les départements philosophie des universités Paris 8 et Paris 7
Maison de l’Amérique Latine

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8