Séminaire - Aesthetics as Critique : From the Critique of Aesthetics to a Decolonial Perspective (anglais)



© Regina Silveira, « In Absentia M.D. » (1983)
 
Ce séminaire de 8 séances est assuré par María del Rosario Acosta López (Université de Californie à Riverside), Chaire internationale de philosophie contemporaine de l’université Paris 8.
 
« This course departs from a broad conception of aesthetics as the realm in which, through our senses, perceptions and desires, sense is (re)framed, (re)distributed, and either made intelligible or rendered imperceptible (invisible, inaudible, untouchable). That is, aesthetics is understood as always already political and, if taken up critically, as a political task. The seminar will begin by focusing on some of the philosophical foundations of aesthetics at the end of 18th century in Germany and the important turn, at the beginning of the 19th century, from aesthetics to philosophy of art. Special attention will be paid to F. Schiller as a thinker who, starting from Kant’s critique of aesthetics, will move towards a conception of aesthetics as critique. As we will see, such a conception will prove influential for G.W.F. Hegel’s approach to the philosophical and historical role of art, as well as for later aesthetical-political approaches to critique (and the critical potential of art) such as those of the Frankfurt School in the first half of 20th century. Examining some of these more contemporary approaches (with particular attention to W. Benjamin and H. Marcuse), we will then turn to their interpellations, critiques and creative appropriations by Latin American and Caribbean thinkers, in order to explore the possible (dis)connections between aesthetics understood as a historical-political critical task and a decolonial perspective. The reading list for this section will include readings by Eduard Glissant, Sylvia Wynter, Nelly Richard and Silvia Rivera Cusicanqui, accompanied by concrete examples of Latin American artistic and cultural interventions. » 
 
María del Rosario Acosta López est Professeure titulaire du Département d’Études hispaniques de l’Université de Californie à Riverside depuis 2019. Elle est Docteure de philosophie de l’Université nationale de Colombie et était Professeure Assistante de l’Université des Andes à Bogota avant d’enseigner aux États-Unis en tant que Professeure Assistante de philosophie à l’Université DePaul. Elle enseigne et mène des recherches sur l’esthétique, la théorie critique, la philosophie politique et, plus récemment, sur les études décoloniales, en mettant l’accent sur les questions de mémoire et de traumatisme dans les Amériques. Acosta dirige également des ateliers sur la mémoire libératrice, s’occupe des questions de mémoire historique dans des contextes de justice transitionnelle et a travaillé avec des survivants de la violence politique, en Colombie avec des communautés survivant à la violence paramilitaire et plus récemment à Chicago avec des survivants de la torture policière.
Ses publications les plus récentes sont consacrées à l’esthétique de F. Schiller, l’esthétique de la résistance dans l’art latino-américain, les perspectives décoloniales sur la mémoire et l’histoire ainsi que sur l’injustice et la violence épistémiques. Elle travaille actuellement à la révision finale de son prochain livre, Gramáticas de lo inaudito : pensar la memoria después del trauma (Herder, 2022), et à l’édition de deux livres à paraître, l’un en espagnol sur la communauté chez Hegel, Nancy, Esposito et Agamben (Narrativas de la comunidad : de Hegel a los pensadores impolíticos), un autre en anglais, The Unstoppable Murmur of Being-Together, co-écrit avec Jean-Luc Nancy et le Groupe sur le droit et la violence. Un livre sur le projet politico-esthétique de Schiller, provisoirement intitulé Aesthetics as Critique, est également en préparation.

Organisation

2 avril 2021 : 18h00 - 20h00

From Aesthetics as Critique to Decolonial Aesthetics (general introduction)
9 avril 2021 : 18h00 - 20h00

The Resistance of the Beautiful
16 avril 2021 : 18h00 - 20h00

Beauty as Suspension : the Time of the Beautiful
23 avril 2021 : 18h00 - 20h00

Towards Art as a Historico-Critical Standpoint
14 mai 2021 : 18h00 - 20h00

Protesting Everything that Beauty is Not - Special guest : Miguel Gualdrón Ramírez (University of North Texas)
21 mai 2021 : 18h00 - 20h00

Deciphering Aesthetics and Disenchanting Discourse
28 mai 2021 : 18h00 - 20h00

Aesthetics of the Fragmentary and Damaged Scripts
4 juin 2021 : 18h00 - 20h00

Cacophonies of Memory and Textures of the Now

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8