Symptômes de la modernité : stress, angoisse, dépression



Journée de l’école doctorale Pratiques et théories du sens organisée par le département psychanalyse et l’EA section clinique


 
 
Lundi 19 mars 2012
9h15 à 18h, amphi X
 
 
 
La modernité crée de nouveaux symptômes, le stress notamment, et retire aux autres tout sérieux existentiel. Du coup, elle réduit le symptôme à un simple malaise lié à notre mode de vie, à notre intolérance à des normes sociales contraignantes, à l’échec de nos ambitions contrariées. Elle sanctionne un point de vue déficitaire relativement à des exigences de bien-être et de vitalité continue.
 
Le stress : mixte psycho-physique, sorte d’indignation impuissante à la pression de l’environnement socio-économique. D’où les remèdes : rester zen, gérer ses émotions.
 
Angoisse : on est loin de Sartre et de Freud par rapport à l’angoisse de mort ou à la sensation du désir de l’Autre qui font l’objet d’un déni - il n’y a que des « envies » satisfaites ou frustrées. On dira d’ailleurs plutôt anxiété ou, en psychiatrie, angoisse de panique, c’est-à-dire une certaine inadaptation du comportement. L’angoisse est réduite à la dépression qui rétablit un mixte psycho-biologique : l’âme et le corps étant la même chose et excluant la pensée, l’inconscient est évidemment hors jeu.
 
Eh bien, cette Journée se propose de montrer comment la psychanalyse attrape la question par un tout autre biais ! De montrer notamment comment Lacan, ramenant la dépression à la culpabilité, réhabilite la responsabilité du sujet dans ses affects, un point de vue bien peu... « moderne  »... Ce faisant, il s’agit de permettre aux participants d’envisager une prise en charge des « symptômes de la modernité », mais éclairée par la théorie et la pratique psychanalytique.
 
 
 
Programme

 
 
 
Contact : yvette.colomer@univ-paris8.fr
Entrée libre
19 mars 2012 : 15h57 - 16h57

Journée de l’école doctorale Pratiques et théories du sens organisée par le département psychanalyse et l’EA section clinique
Amphi X

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8