Master Union européenne et mondialisation

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Études européennes et internationales
Parcours : Union européenne et mondialisation


Le parcours Union européenne et mondialisation est à dominante professionnelle mais il accueille également quelques étudiants en M2 recherche. Interdisciplinaire, il entend donner aux étudiants une bonne connaissance de la construction européenne, de son historique, de ses institutions, de ses processus et de sa place dans le monde ainsi que des relations internationales. Sont également étudiées les évolutions sociopolitiques qu’elles entraînent, notamment concernant l’État, les services publics, la citoyenneté et les territoires.

Compétences visées

  • Connaître les institutions européennes ainsi que les mécanismes et les politiques de l’Union européenne 
  • Analyser les politiques nationales et internationales et leur articulation avec les politiques de l’Union européenne, et avec les enjeux internationaux, notamment liés à la mondialisation
  • Connaître les grands enjeux stratégiques internationaux et les grandes organisations internationales
  • Savoir mener une étude de cas, définir une problématique, développer une analyse comparative et critique
  • Connaître les programmes européens et leur mode de financement et savoir les mettre en œuvre
  • Perfectionner la maîtrise de deux ou trois langues étrangères ainsi que la connaissance des sociétés étrangères et de leurs institutions, de leur vie politique, économique et culturelle

Conditions d’accès

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence en Sciences humaines et sociales, d’une formation bac + 3 en Relations internationales (accès en master 1)
  • pour les titulaires du master 1, d’un master 1 en Sciences humaines et sociales ou d’une formation bac + 4 en Relations internationales (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger


Modalités d’admission

Candidature en ligne sur le site de l’université : www.univ-paris8.fr dès le mois de février 2019.
Première session : dépôt du dossier en ligne du 18 février au 16 avril 2019.
Deuxième session (sous réserve de places disponibles) : dépôt du dossier en ligne du 29 avril au 18 juin 2019.
Test écrit et entretien avec un jury d’enseignants en mai-juin et septembre (dates précisées ultérieurement sur le site de l’IEE).

Il sera apprécié :

  • les résultats obtenus en licence
  • l’adéquation du parcours antérieur et des éventuelles expériences professionnelles avec la formation
  • les connaissances linguistiques
  • la capacité à résumer et rendre compte d’un texte
  • les motifs justifiant du choix de ce master par le candidat
  • l’adéquation du projet professionnel avec la formation
  • l’adéquation des connaissances avec la formation

 

Cette appréciation sera fondée dans un premier temps sur l’examen du dossier comprenant :

  • un CV
  • une lettre de motivation
  • les relevés de notes et diplômes

 

Si le dossier est retenu, cette appréciation se fondera dans un second temps sur trois épreuves écrites :

  • une synthèse d’un texte français d’environ 1000 mots
  • une traduction d’un texte français en langue étrangère N°1
  • une traduction d’un texte français en langue étrangère N°2

 

Pour les étudiants non francophones, les épreuves écrites de langue pourront être remplacées par un entretien oral.

L’appréciation sera fondée dans un troisième temps sur un entretien.

Nombre de places (pour 2018-2019) : M1 : 40 - M2  : 40

En master 1, le tronc commun du master d’Études européennes et internationale de l’IEE recouvre trois types de compétences :

1. Le bloc des langues, sociétés, cultures et économies étrangères

S’agissant d’un institut d’études européennes, la question de la maîtrise des langues étrangères est un atout professionnalisant décisif pour nos étudiants. Dans cette perspective, nous assurons en interne des enseignements spécialisés de langue (arts et culture, actualité internationale, traduction économique) en anglais et en espagnol, et ce en accord avec l’UFR de langues.
En ce qui concerne d’autres langues - allemand, italien, russe, portugais, arabe, chinois - les enseignements sont assurés par l’UFR de langues de Paris 8.

Enfin, nous avons un accord avec l’Université de Paris IV pour l’enseignement des langues nordiques et avec l’INALCO pour toutes les autres langues : les étudiants de l’IEE qui suivent ces cours ne doivent pas payer de double inscription.
Ces enseignements représentent 120 heures sur le total des heures du master 1, soit 12 ECTS.

2. La pré-professionnalisation et le stage

Le souci constant des responsables du master est de donner aux étudiants une véritable approche du monde professionnel. Dans ce cadre, des conseils sur la rédaction du CV, sur la façon d’aborder les entreprises, les institutions et les organisations professionnelles sont mis en œuvre avec l’appui de professionnels étroitement associés au diplôme (PAST et/ou spécialistes d’un domaine).

3. La méthodologie du mémoire

La rédaction du mémoire de M1 est étroitement liée à l’approche de l’entreprise ou de l’institution impliquée par le thème de travail des étudiants. De la sorte, le mémoire de M1 permet l’analyse d’une thématique du monde professionnel, tout en souscrivant aux méthodes des sciences sociales et des sciences de gestion.

En outre, le diplôme offre deux socles communs de compétences :

1. La connaissance du contexte européen et international

Tous les parcours contiennent une UE de « Contexte et processus européens et internationaux » dans les deux années du master : 2 UE de deux EC chacun en M1, 1 UE de deux EC en M2 au minimum. Cette transversalité est essentielle pour le master d’Études européennes et internationales dont les étudiants sont titulaires. Quel que soit leur parcours, tous les étudiants de l’IEE maîtrisent ainsi des connaissances théoriques et pratiques spécialisées sur l’Europe ainsi qu’une approche critique sur les institutions européennes et internationales, tout en se familiarisant avec le montage de dossiers européens.

2. Les études de cas

Un autre aspect du socle commun de compétences est constitué par les études de cas basées sur une pédagogie inversée. Selon différentes approches en science politique, économie et sociologie, elles permettent d’approfondir une thématique en M1 et deux en M2. Parmi celles-ci, le séminaire « Regards croisés sur l’Europe », constitué d’interventions de spécialistes reconnus extérieurs à l’IEE, permet de s’initier à la pratique de la recherche et au débat intellectuel mais également de mieux comprendre et analyser l’actualité européenne.

Equipe d’accueil  : CRESPPA-LabTop, UMR CNRS 7217

Directrice du LabTop : Christine CADOT

Ce diplôme forme des professionnels dotés d’une parfaite connaissance des institutions européennes, des relations Europe-Monde, des programmes européens et de leur mode de financement afin de les mettre en œuvre :

Fiche compétences
Master Union européenne et Mondialisation

Poursuite d’études

  • Collège d’Europe à Bruges, doctorat

 

Débouchés professionnels

  • Consultants et chargés de mission auprès des organisations et organismes, observatoires et centres de recherche européens et internationaux
  • Fonction publique locale, nationale et internationale
  • Services et organismes de mise en œuvre des dispositifs, politiques et financements européens
  • Journalisme et traitement de l’information européenne

Les séjours d’études pourront être effectués dans une université étrangère en Europe (une dizaine d’universités, en Amérique du Nord ou latine, ou dans les PECO). L’IEE dispose d’un ensemble d’échanges universitaires dans le cadre des programmes ERASMUS, MICEFA, BCI ou de conventions propres. L’IEE et le Service de la coopération et des relations internationales de Paris 8 assistent les étudiants dans leur recherche d’aides ou de bourses.

Double diplôme IEE/Université européenne Viadrina avec le soutien de l’UFA : Sociétés et dynamiques transnationales en Europe. (1re année à la Viadrina, 2nde année à Paris 8, 10 étudiants - 5 Allemands, 5 Français).

Dans ce cadre, des cours du département de sociologie et du département de Science politique (UFR Textes et sociétés) sont ouverts aux étudiants de ce cursus et associés : ils peuvent présenter des candidats à ce diplôme.

Responsable de la mention : Arnaud ORAIN

Responsable du parcours : Michel MANGENOT

UFR de rattachement  : Institut d’études européennes (IEE)

Secrétariat  :
Bât. A, salle 246
Tél. : 01 49 40 65 93
Fax : 01 49 40 65 94
iee.secretariat@univ-paris8.fr

http://iee.univ-paris8.fr

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8