Ateliers : Les métamorphoses du métier


Ateliers "Les métamorphoses du métier" dans le cadre du Festival d’Avignon - Ateliers de la pensée


organisés par l’EA 1573 "Politique et socio-économie des arts, de la culture et de la création" de l’université Paris 8 et l’équipe HAR de l’université Paris 10 Nanterre, coordonnés par Martial Poirson et Emmanuel Wallon.
 
 
Le spectacle vivant est devenu depuis les années 80
le champ d’expérimentation de nouveaux types de salariat et d’entreprenariat,
qui ont trouvé des applications dans bien d’autres secteurs économiques. Les
politiques publiques s’en sont largement accommodées, quand elles ne les ont
pas encouragés. Aujourd’hui les restrictions budgétaires - que ce soit au
niveau local ou national - et la pression du patronat à l’échelle
interprofessionnelle fragilisent les dispositifs de protection sociale qui
atténuaient les risques de la précarité.
 
Une série d’évolutions contribuent à cette
reconfiguration des métiers de la scène, où créativité rime désormais avec
flexibilité. Ils sont tributaires d’innovations techniques, mais aussi de
mouvements esthétiques qui affectent, avec la notion d’œuvre, le statut de
l’auteur, le rôle de l’interprète, les fonctions de régie et d’administration.
La division du travail artistique et sa déclinaison en genres sont remises en
question. Toute la conception du labeur théâtral, chorégraphique, lyrique ou
circassien est elle-même en chantier.
 
Mais les mondes de l’art ne sont pas des mondes à
part. Sur fond d’internationalisation des échanges, l’injonction gestionnaire
pousse partout à épouser les tendances du marché, qui exigent l’optimisation
des outils, l’extension des horaires, la réduction des coûts, l’accélération
des rythmes d’élaboration et de rotation des produits. Dans la plupart des
branches, sous la menace du chômage,
l’hybridation des pratiques et la diversification des compétences justifient la
renégociation des statuts professionnels, le redéploiement des emplois, la
redéfinition des formations.
 
Atelier de paroles, de gestes et de formes, le
théâtre est aussi un laboratoire de l’organisation sociale. Sur scène le
travail n’est pas seulement un facteur de production, mais un matériau de jeu
et un sujet d’investigation. C’est pourquoi, à partir d’un examen de son propre
fonctionnement, il s’ouvre à un débat plus ample sur ce qu’André Gorz appelait
déjà Les métamorphoses du travail
(Galilée, 1988). Autour de la revue Théâtre/Public,
dont le n° 217 (juin 2015), Théâtre en
travail
, est consacré aux « Mutations des métiers du spectacle
vivant »*, une série de séances ouvertes au public traceront des pistes de
réflexion sur quatre grands thèmes qui engagent l’avenir de la notion même de
métier.
 
 
Programme des ateliers "Les métamorphoses du métier"

 
 

En savoir plus


Contact : Martial Poirson
 

Informations pratiques


Mardi 7, mercredi 8, jeudi 9 et vendredi 10 juillet 2015
15h à 17h
Site Louis Pasteur de l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse
Entrée libre

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8