Journées d’études "Populismes, Discours discriminatoires, Education aux médias"


Journées d’études "Populismes, Discours discriminatoires, Education aux médias"


organisées par les labo du CEMTI et du CIRCEFT
 
 
Ces journées présenteront les résultats d’un projet soutenu par la commission européenne qui portait sur le développement des mouvements "populistes", mouvement d’extrême droite modernisé et leur influence sur la jeunesse. L’éducation aux medias pour combattre les stéréotypes discriminatoires sera discutée dans la dernière table-ronde.
 
 
Les dernières élections européennes ont confirmé l’assise électorale de partis et leaders qu’il est désormais convenu de désigner comme « populistes ». Extrême droite modernisée ou nouveaux venus dans le champ politique, tous prospèrent sur fond de crise économique et de précarisation croissante, de mise en cause des « élites » et succession d’affaires. L’extension du périmètre politique de partis en mesure de conquérir des positions de pouvoirs, des mandats électifs, et dans certains cas d’intégrer des coalitions de gouvernement pose nécessairement la question des effets de cette légitimation démocratique. En s’inscrivant délibérément dans une posture de rupture avec l’échiquier politique, ces organisations imposent dans le débat la reconsidération de certains thèmes : parité des sexes, intégration des immigrants, orientation sexuelle, diversité religieuse,… En ce sens elles contribuent à déplacer les frontières du dicible et du pensable dans le champ politique.
 
Les jeunes se retrouvent confrontés à des discours contradictoires et des normes vacillantes. L’éducation, en particulier l’éducation aux médias, peut-elle aider à une prise de conscience ? Peut-elle être l’outil d’une lutte contre ces discours ?
 
Le projet e-engagement against violence, soutenu par la Commission européenne dans le cadre de Daphné 3 et mis en œuvre par 7 équipes européennes, s’est donné pour objectif l’exploration de ces problématiques, en mettant l’accent sur l’attrait des forces et organisations concernées auprès des jeunes mais aussi sur le rôle de l’éducation aux médias pour combattre les stéréotypes discriminatoires.
 
Les journées d’étude des 27 et 28 novembre présenteront un premier bilan de ses résultats, et souhaitent plus largement ouvrir le débat sur des questions chaque jour plus aigües en France.
 
 

En savoir plus


Contacts : Annie Benveniste et Sophie Jehel
 
 

Informations pratiques


Jeudi 27 novembre 2014
de 14h30 à 17h
Vendredi 28 novembre 2014
de 9h30 à 17h30
Archives nationales, site de Pierrefite sur Seine, Salles des commissions 3 et 4
Programme des journées d’étude "Populismes, Discours discriminatoires, Education aux médias"

 

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8