• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >UNIVERSITÉ > UFR arts, philosophie, esthétique
  • UFR arts, philosophie, esthétique

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Créée en 1984, I’UFR Arts, Philosophie et Esthétique rassemble les départements d’Arts Plastiques, d’Arts & Technologies de l’Image, de Cinéma & audiovisuel, de Danse, de Musique, de Photographie et de Théâtre auxquels s’ajoute la Philosophie avec sa réflexion, en particulier sur les arts.

     

    Accueillant actuellement plus de 4 000 étudiants, elle est l’un des plus grands centres de formation artistique universitaire d’Europe, et prépare aux diplômes de licences et de masters ainsi qu’aux doctorats au sein des Ecoles Doctorales.

     

    Un certain nombre de principes fondateurs, issus du centre expérimental de Vincennes, préside à la pédagogie des départements d’arts de l’université Paris 8, et forme la base de l’engagement des équipes d’enseignants :

    • alliance de la pratique des arts et d’une réflexion théorique, ce qui se manifeste par la présence, dans les cursus, de cours d’analyse ou d’esthétique, mais aussi de cours centrés sur l’activité artistique elle-même,
    • un intérêt scientifique prononcé pour les arts des XXe & XIXe siècles et ses relations aux autres activités humaines,
    • la pluridisciplinarité, à la fois comme mode de connaissance et comme confrontation dans la pratique des arts, l’ouverture sur les milieux professionnels.

     

    L’art est une activité qui met en jeu des techniques très variées et parfois très complexes. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les savoir-faire se transmettaient dans des ateliers et des écoles, comme celles des Beaux-Arts ou des Conservatoires où l’on enseignait des techniques bien définies et bien hiérarchisées.

     

    En France, où ce système de formation était particulièrement puissant, les évolutions universitaires issues de mai 68 contribuent à déplacer ce modèle. On déplaça donc une partie de cet enseignement vers les universités où furent créés des départements d’art en 1969 (musique, arts plastiques, cinéma, théâtre, etc.).

     

    L’histoire de notre UFR qui s’inscrit dans ce contexte est celle d’une quête des moyens pour offrir des formations de qualité aux étudiants, mais surtout elle témoigne aussi d’une grande richesse et d’une grande originalité, fruits de la diversité des composantes qui la constituent. Ce sont des formations qui allient théorie et pratique et qui nécessitent des besoins techniques importants et spécifiques.

     

    La caractéristique fondamentale et commune à toutes nos disciplines, de la licence au doctorat, est d’articuler étroitement création, formation et recherche.

     

    Lors de la mise en place de la réforme LMD, une offre de formation avec un domaine Arts de Paris 8 a été structurée en tenant compte de trois impératifs : la lisibilité des diplômes, la cohérence des formations, l’impact sur l’insertion professionnelle des diplômés. 

     

    La transversalité des pratiques artistiques qui s’est affirmée en quelques décennies dans le paysage culturel international contemporain a conduit les départements de l’UFR Arts, depuis leurs fondations à ouvrir progressivement leurs champs d’enseignement, de création et de recherche à de multiples domaines universitaires allant des sciences humaines et sociales, aux sciences de l’information et de la communication, aux sciences de l’éducation, aux sciences cognitives et à l’informatique.

     

    Cette ouverture a mis aujourd’hui en évidence de nouveaux champs de formation et de recherche internationalement reconnus tels que les arts numériques, les nouveaux médias, la composition musicale assistée par ordinateur. De nouveaux liens sont également proposés avec la philosophie et l’esthétique, la psychanalyse, l’ethnologie (l’ethnoscénologie et l’ethnomusicologie), la sociologie, l’anthropologie, l’histoire et histoire de l’art.

     

    Ainsi, notre domaine Arts reste unique en France et impulse une relation forte avec les champs de connaissances scientifiques et non un tissage artificiel et formel. En sciences, comme ailleurs, les chercheurs savent pertinemment que c’est à partir de rapprochements insolites que surgissent invention, innovation et création.

     

    Le domaine Arts et ses différents diplômes, soutenus par l’université, ont tous été habilités par le ministère reconnaissant ainsi la place importante des disciplines artistiques dans l’université Paris 8, aussi bien au niveau de la formation que de la recherche.

     

    Profondément ancrée dans le dense tissu urbain de la Seine-Saint-Denis et de la région Ile-de-France, notre UFR fournit des formations dans des disciplines artistiques aux contours complexes, aux évolutions rapides.

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page