• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >UNIVERSITÉ >Les UFR > UFR AES - économie gestion (...)
  • UFR AES - économie gestion (AES-EG)

    • Enregistrer au format PDF
    • Imprimer cet article
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • L’UFR AES Economie et Gestion organise les enseignements de Licence et Master suivants :

    Licence d’Administration Economique et Sociale (AES AES Administration économique et sociale. ),
    Licence en Economie et Gestion (ECOGES),
    Master Economie et Gestion, 3 spécialités :

    • Economie des institutions territoriales et financières (EITF), 2 options :
      • Marché, Institutions et Finance (MIF),
      • Management des projets publics et privés (MPPP).
    • Langues étrangères appliquées au commerce international (LEACI),
    • Conseil en organisation et management du changement (COMC).

    La Licence AES a pour objectif l’acquisition de compétences en économie, sociologie, droit, sciences de gestion et statistiques. Des enseignements d’anglais et d’outils informatiques viennent compléter ces savoirs pluridisciplinaires.

     

    Des cours de méthodologie en petits groupes doivent permettre aux étudiants de première année de s’approprier les techniques du travail universitaire. Les enseignements combinent cours magistraux et travaux dirigés, en particulier en 1re et 2e année de licence. Les applications pratiques sont privilégiées : elles sont constituées d’études de cas, fiches de synthèse, exposés individuels… En L3, les étudiants choisissent une mineure interne Administration et Gestion des Entreprises (AGE), orientée vers les problématiques d’économie et de gestion en particulier dans le secteur privé, ou une mineure interne Développement Social et Territorial (DST), plus centrée sur le développement local, les collectivités territoriales et le tissu associatif. Le stage obligatoire en troisième année, la rédaction et la soutenance du rapport de stage permettent aux étudiants de mettre en pratique les savoirs acquis et d’acquérir une expérience professionnelle.

     

    La formation de la licence AES vise à rendre opérationnels les étudiants sur le marché du travail, là où la complémentarité disciplinaire correspond à un besoin : dans les entreprises privées ou publiques, les collectivités territoriales, les administrations, les associations, etc. Elle ouvre également la possibilité de poursuivre des études en Masters d’économie, de gestion, de droit, de sociologie et sciences politiques (après examen de dossier).

    La Licence en ECOGES permet l’acquisition des connaissances fondamentales en économie et en gestion afin de préparer les étudiants à poursuivre leurs études en master en économie et gestion.

    Pour ces deux diplômes, les débouchés professionnels sont dans les entreprises, les banques, les sociétés d’assurances, les administrations locales et le milieux associatif.

    Le Master EITF a pour objectif d’une part, de former des chercheurs et des responsables de terrain de développement économique et social dans un environnement complexe et d’autre part, de former des professionnels dans le domaine de la banque et de la finance.
    Cette formation prépare également à la fonction d’enseignant, de chercheur ou d’enseignant-chercheur en sciences économiques, à l’issue d’une préparation complémentaire en doctorat.

    Afin d’atteindre ces objectifs, le formation est composée d’enseignements théoriques en économie, d’enseignements pluridisciplinaires (droit, gestion, sociologie notamment) et d’enseignements professionnels. La professionnalisation s’opère dès le second semestre du Master 1 de manière à fournir aux étudiants une formation approfondie dans les secteurs d’activité visés. Le Master comporte deux parcours : un parcours MPPP (Management des Projets Publics et Privés) et un parcours MIF (Marchés Institutions finance). Chacun de ces parcours comporte une double dimension, professionnelle et recherche et l’existence d’enseignements communs aus deux parcours facilite les changements d’orientation des étudiants.

    L’équipe de recherche sur laquelle est fondé ce Master est le Laboratoire d’Economie Dionysien (Equipe d’accueil 3391), au sein duquel sont menées des recherches en sciences économiques.

    Le Master LEACI vise à fournir les fondements des différentes disciplines (notamment en économie, en gestion et en langue) nécessaires à une pratique professionnelle dans les domaines du commerce international et du marketing international. S’appuyant sur un enseignement approfondi en langues, cette formation permet également de doter les étudiants de capacités opérationnelles grâce à des périodes d’immersion qualifiantes en entreprise.

    La spécialité LEACI a pour objet la formation de responsables import-export capables d’élaborer et de mettre en oeuvre des projets de développement des entreprises à l’international grâce à une formation pluridisciplinaire et à la connaissance des langues étrangères appliquées. Il existe une demande de ces compétences facilement identifiable de la part des entreprises quel que soit leur statut juridique, privé, public, mixte ou associatif (ONG).

     

    Le contenu pédagogique de cette spécialité répond aux demandes de qualifications professionnelles en gestion des échanges internationaux en langues étrangères appliquées. La formation impose donc la pratique de deux langues étrangères (intitulées langue A et B). Le cursus Cursus Cycle universitaire sanctionné par un diplôme s’articule autour de cinq dimensions majeures :

    • la vente, la négociation commerciale et le suivi des contrats
    • la gestion du risque à l’import-export
    • le marketing stratégique et opérationnel
    • la communication en langues
    • l’immersion professionnelle

     


    Le Master COMC
    a pour objectif de préparer les étudiants à assumer des activités de conseil en organisation et management du changement dans des structures diverses (entreprises privées, administrations, organisations de l’économie sociale notamment).
    La formation est à la fois théorique, pluridisciplinaire et professionnalisante.
L’ensemble des enseignements de base et des activités à vocation professionnalisante sont les suivants : enseignements fondamentaux destinés à assurer une culture générale en gestion et en économie (notamment : Théories des organisations, Économie de l’environnement et enseignements spécifiques permettant d’approfondir certains domaines clés de la gestion et du management utiles à l’organisateur (Gestion des Ressources Humaines, Management stratégique, Contrôle de gestion, Financement de l’entreprise).

     

    Une part importante est accordée aux enseignements portant sur les techniques de communication en entreprise, la maîtrise des outils informatiques et les langues vivantes.
    La mise en œuvre de méthodes pédagogiques liées à l’entreprise est assurée par un stage en entreprise et un projet tutoré (activité de travail en équipe d’étudiants encadrés par un ou plusieurs enseignants ou tuteurs en entreprise et consistant à produire une étude, un produit, un service ou encore un évènement pour un commanditaire)
    La formation prévoit également une simulation informatisée de gestion ainsi que des conférences/témoignages de professionnels.

    • Enregistrer au format PDF
    • Imprimer cet article
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page