Master Arithmétique, Codage et Cryptologie

Domaine : Sciences, Technologies, Santé
Mention : Mathématiques et applications
Parcours : Arithmétique, Codage et Cryptologie (ACC)


Le Master mention Mathématiques et applications offre une formation mathématique et informatique unique et originale en France. Il s’adresse en priorité aux étudiants disposant d’une solide base mathématique et ayant un intérêt réel pour la programmation et les technologies de la communication.

Le parcours Arithmétique, Codage et Cryptologie (ACC) offre une formation particulièrement approfondie dans les deux principaux domaines de la protection de l’information (codes et cryptographie). Il permet aux étudiants de les acquérir dans les cours communs, et de se spécialiser parallèlement en reliant les concepts fondamentaux de la cryptographie et du codage à la mise en œuvre des outils jusqu’à leurs applications pratiques. Une formation indispensable en informatique est également assurée particulièrement en programmation et réseaux informatiques.

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence Mathématiques et/ou Informatique (accès en master 1)
  • pour les titulaires du master 1 ou d’un master 1 de Mathématiques et/ou Informatique d’une autre université (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Il sera apprécié :

  • l’adéquation du parcours antérieur (expériences professionnelles et diplômes) avec la formation
  • les motifs justifiant du choix de ce master par le candidat
  • les réalisations du candidat (projets logiciels)

 

Un complément de formation peut être demandé suivant le contenu des formations préalablement suivies.

Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant :

  • un CV
  • une lettre de motivation
  • tous les justificatifs (productions, captures d’écran,...) de vos réalisations personnelles (projet, logiciels,...) en 5 pages maximum.
  • les attestations de travail

 

Selon le dossier, le candidat pourra être reçu lors d’un entretien complémentaire.

Pré requis

Les candidats au Master doivent disposer d’une base solide en Mathématiques (Algèbre, Analyse, Probabilités) et en Informatique (algorithmique et programmation, bases de données et réseaux informatiques).

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Le volume horaire global (M1+M2, hors stage) est de 1265h (875h pour ACC et 965h pour CSSD).

Le Master est composé d’un tronc commun en semestre 1 avec des enseignements liés aux fondements mathématiques (algèbre, théorie de l’information et statistiques) ainsi qu’à l’algorithmique dédiée. Le contenu du S2 est aussi à 60% commun aux deux parcours avec des enseignements communs spécialisées en cryptographie, programmation, anglais et histoire des sciences. Le socle commun du S3 est de l’ordre de 60% avec entre autres les enseignements de sécurité des réseaux, de SHS (anglais, histoire des sciences) et le séminaire hebdomadaire.

Organisation et contenu des enseignements
Master Arithmétique, codage et cryptologie

 

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.

Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Un stage de trois ou quatre mois est fortement conseillé en M1 (entre Avril et Juillet) sinon un travail d’étude au sein des laboratoires porteurs du projet est exigé. Une soutenance a lieu en septembre. Sauf exception, le stage en entreprise ou dans un laboratoire de recherche est obligatoire en entreprise.

 Le Master est adossé à deux laboratoires :

 

Le LAGA intervient à travers ses membres affiliés à l’université Paris 8 et qui sont membres de l’équipe AGAA ”Arithmétique, Géométrie Algébrique et Applications”.

 

Universités et Ecoles

Convention de coopération avec l’université Paris Diderot sera reconduite pour le prochain contrat. Les étudiants du Master MIC (Mathématiques-Informatique-Cryptologie) de Paris 7 suivront les cours de l’UE programmation en M1 et les étudiants du Master Mathématiques et Applications de Paris 8 suivront les cours de sécurité des réseaux II et III à Paris Diderot.

Convention de coopération avec le master de Mathématiques de l’université Sorbonne Paris Nord adossée lui aussi au LAGA avec projet d’intégrer le Master européen ALGANT issu du programme Erasmus Mundus.

Partenaires socio-économiques

Coopération avec l’entreprise Consensys première entreprise mondiale sur la technologie Blocchain, sera signée afin de développer la thématique des Blockchain dans la formation à travers l’intervention des experts de Consensys. La relation traditionnelle avec Thalès sera aussi poursuivie.

En terme de profils recherchés par les entreprises, l’expertise en sécurité informatique, en intelligence artificielle et en sciences des données arrivent en première position. La formation offre bien sûr la possibilité pour les titulaires d’un tel Master de s’orienter vers l’enseignement des mathématiques dans le secondaire ou vers la recherche en mathématiques et/ou informatique dans le milieu académique ou en entreprise.

Poursuite d’études

Doctorat de mathématiques à l’université Paris 8, sur les thèmes de la cryptographie et du codage - Doctorat en mathématiques et/ou Informatique en apprentissage statistique et automatique et en intelligence artificielle à Paris 8 ou dans d’autres universités.

Métiers visés

Administration de systèmes d’information, Expertise et support en systèmes d’information, Direction des systèmes d’information, Etudes et développement de réseaux de télécoms, Etudes et développement informatique, Conseil et maîtrise d’ouvrage en systèmes d’information.

Le parcours Arithmétique, Codage et Cryptologie (ACC) est favorable à l’embauche comme ingénieur dans les entreprises. A l’issue de ce parcours, les ́étudiants peuvent soit intégrer des carrières d’ingénieurs dans les métiers de la cryptographie (ingénieur de développement de dispositifs cryptographiques, cartes à puces, circuits programmables..., l’embauche dans ces domaines étant toujours soutenue).

Responsables de la mention :
Abdellah MOKRANE

Responsable du parcours ACC :
Sihem MESNAGER

Capacité d’accueil par parcours :
M1 : 20
M2 : 20

UFR de rattachement :
Mathématiques, informatique, technologies, sciences de l’information et de la communication (MITSIC)

Secrétariat :
Bât A, salle 149
01 49 40 64 20
dept.maths@univ-paris8.frformation lit <formation.lit@univ-paris8.fr>

http://ufr6.univ-paris8.fr/Math/sitemaths2/spip/spip.php?rubrique10

 

Le master est ouvert à l’alternance, plus particulièrement le parcours CSSD : 10 alternants en M1 et 15 en M2.

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8