Master Musique - Musicologie, Parcours Théories et pratiques de la musique

Domaine : Arts
Mention : Musicologie
Parcours :
Théories et pratiques de la musique
Création musicale et sonore
Spécialisations :
Recherches en musicologie ou ethnomusicologie
Composition ou réalisation Musicale
Pédagogie de la musique
Improvisation et création musicale


Le master mention Musique-Musicologie s’inscrit dans le prolongement de ce qui fait l’originalité reconnue de la formation en Musique-Musicologie assurée depuis 1969 par le Centre Universitaire Expérimental de Vincennes devenu l’Université Paris 8, notamment en ce qui concerne le croisement entre recherche et création, ceci dans les domaines musicaux les plus variés : musique baroque, opéra, écritures contemporaines, composition assistée par ordinateur, jazz et musiques improvisées, ethnomusicologie entre autres domaines d’étude. Il associe les approches théoriques et conceptuelles aux pratiques de la création musicale. Sa particularité forte consiste en l’adaptation sur mesure du cursus aux besoins pédagogiques de chaque étudiant(e).

Il vise à fournir à l’étudiant un approfondissement des bases théoriques et pratiques acquises en licence de Musique-Musicologie ou dans une formation équivalente, à l’aider à prendre de la distance avec ses objets d’étude (apprendre à les maîtriser) et à le doter d’outils de réflexion critique lui permettant de poursuivre éventuellement sa formation et/ou à s’insérer intelligemment dans le monde professionnel lié à la musique.

Le parcours Théories et Pratiques de la Musique est un Master en recherche centré sur les activités de recherche en liaison avec les problématiques actuelles dans le domaine de la création et de la transmission. Les questions de création s’attachent à la création contemporaine mais aussi à la production actuelle et l’interprétation d’œuvres faisant partie de répertoires de différentes époques - du baroque à la musique du XXIe siècle - et de différentes cultures - occidentale, extra-européenne, savante ou populaire). Il propose une formation par la recherche et la recherche-création, tout en développant le champ de l’analyse et de l’esthétique ainsi que ceux de l’enseignement et de la médiation.

Des spécialisations thématiques sont proposées :

  • Recherches en musicologie ou ethnomusicologie
  • Composition ou réalisation Musicale
  • Pédagogie de la musique
  • Improvisation et création musicale 

 

Ces spécialisations sur une thématique professionnelle peuvent également être précisées sur le plan du domaine musical concerné en fonction du projet de recherche en musicologie, du projet de composition ou de réalisation musicale, du domaine d’interprétation propre à l’étudiant, des musiques concernées par son étude de pédagogie, etc.

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence de Musique, d’une équivalence donnée par un parcours de formation supérieure au CNSM (Prix du CNSMDP ou CNSMDL) contenant des UE de Musicologie. (accès en master 1)
  • pour les titulaires d’un master 1 (ou Maîtrise) de Musique (mention Très Bien) ou d’un master 1 (ou Maîtrise) d’Ethnologie (mention Très Bien) pour les candidats au parcours « Théories et pratiques de la musique » dans le champ de l’ethnomusicologie (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Il sera apprécié :

  • les motifs justifiant du choix de ce master par le candidat
  • l’adéquation du projet de recherche avec la formation

 

Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant : 

  • un CV
  • une lettre de motivation
  • un projet de recherche ou de création

 

Pré requis

Principales compétences devant être acquises à l’entrée en Master mention Musique-Musicologie :

  • Enseignements de culture générale et pratique des langues vivantes étrangères
  • Technicités musicales : culture de l’oreille, de l’écriture et de l’analyse
  • Histoire, analyse et pratique de diverses formes de musique (musique écrite, musique électroacoustique, jazz et musiques actuelles, musique de tradition orale)
  • Relation de la musique à d’autres disciplines artistiques ou scientifiques (informatique, arts plastiques, cinéma, théâtre, techniques du son, pédagogie, anthropologie, etc.)

 

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Le volume horaire global du master mention Musique-Musicologie, parcours Théories et Pratiques de la Musique est de 396 h (M1 + M2).

Les deux parcours du Master Musique-Musicologie diffèrent par leur structure interne mais s’appuient sur une offre partagée de cours et séminaires. Les passerelles entre parcours durant les deux années de Master sont possibles sous conditions.

Le parcours « Théories et Pratiques de la Musique » du Master Musique-Musicologie propose 4 spécialisations thématiques :

  • Recherches en musicologie ou ethnomusicologie
  • Composition ou réalisation Musicale
  • Pédagogie de la musique (mutualisation avec le master MEEF)
  • Improvisation et création musicale (partenariat PSPBB) 


 

Ces spécialisations sur une thématique professionnelle peuvent également être précisées sur le plan du domaine musical concerné. Les étudiants peuvent cibler à travers leur choix de séminaires un champ musical particulier (une « spécialité musicale » au sein de la « spécialisation » d’orientation professionnelle : par exemple musique occidentale écrite, composition assistée par ordinateur, dramaturgie musicale, jazz et musiques improvisées, musiques actuelles, etc.), ceci en fonction de leur projet de recherche en musicologie, en fonction de leur projet de composition ou de réalisation musicale, en fonction du domaine d’interprétation qui est le leur, en fonction des musiques concernées par leurs études de pédagogie, etc.

Quelques exemples de spécialisations possibles (non-exhaustifs) :

  • spécialisation « Recherche en musicologie » dans le domaine de la musique occidentale écrite
  • spécialisation « Recherche en musicologie » dans le domaine du jazz
  • spécialisation « Recherche en ethnomusicologie »
  • spécialisation « Composition ou réalisation musicale » dans le domaine de l’électroacoustique (C.A.O.)
  • spécialisation « Réalisation musicale » dans le domaine du jazz
  • spécialisation « Pédagogie musicale » dans le domaine des musiques actuelles ; etc.
Organisation et contenu des enseignements

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques. Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Les stages ne sont pas systématiques. Ils dépendent de la spécialisation envisagée et, surtout, du sujet réel de la recherche.

Pour la spécialisation en « Pédagogie de la musique », le stage est requis afin de croiser la recherche théorique avec sa mise en pratique dans une ou plusieurs situation(s) pédagogique(s).

De même, pour la spécialisation en ethnomusicologie, l’enquête de terrain, qui peut être assimilée à un stage d’immersion professionnelle (le « terrain » faisant partie intégrante de la vie professionnelle de l’ethnomusicologue) est obligatoire.

La durée de ces stages varie de 35h à plusieurs semaines selon le besoin de formation de l’étudiant.

Le Master Arts, mention Musique-Musicologie, est adossé au Laboratoire MUSIDANSE, « Esthétique, musicologie, danse et création musicale » (directeur Makis SOLOMOS). L’offre d’enseignement mutualisée entre les deux parcours s’inscrit dans une relation profonde avec les recherches menées dans les divers domaines musicaux explorés au sein du laboratoire MUSIDANSE. Les principaux axes actuels de recherche de l’équipe concernent :

  • La notion d’œuvre
  • La création musicale et la création chorégraphique dans toute leur diversité
  • L’analyse de la relation entre théorie et pratique
  • L’étude des interactions entre art et société

Partenariats

Depuis 2017, le département de musique de l’université Paris 8 est engagé très activement dans la mise en place d’un parcours de Master original et expérimental, avec le PSPBB (Pôle Supérieur d’enseignement de la musique de Paris- Boulogne Billancourt).

Par ailleurs, le département Musique a un partenariat avec le Pôle Sup’93.

Échanges internationaux

Programmes d’échanges universitaires ERASMUS et SOCRATES avec les universités européennes de Berlin, Cardif, Helsinki, Lisbonne, Thessalonique et Venise et avec des institutions membres.

Des échanges du même ordre sont également réalisés avec les universités canadiennes et nord-américaines (programme MICEFA).

Collaboration entre le département de Musique de l’université Paris 8 et les Instituts Supérieurs de Musique de Sfax et Sousse (Tunisie).

Le parcours Théories et Pratiques de la Musique du Master Musique-Musicologie vise à la préparation à la poursuite d’études en Doctorat (formation par la recherche et la recherche-création).

Il permet l’accès aux métiers impliquant une connaissance approfondie des œuvres, des pratiques (écriture, création scénique et dramaturgique, composition assistée par ordinateur, rhétorique musicale, systèmes de tradition orale, improvisation et techniques de création métissées - i.e. jazz), des esthétiques musicales représentées dans le monde actuel, ainsi que de leurs contextes sociaux et culturels (notamment via une approche ethnomusicologique).

Enseignement

  • Professeur de la Ville (Paris, Lyon, Grenoble...)
  • Assistant Spécialisé et Professeur d’Enseignement Artistique (en analyse, esthétique et histoire de la musique) des Conservatoires
  • Conseiller pédagogique en Education musicale
  • Musicien intervenant en milieu scolaire et dans les Conservatoires (pédagogie et création musicales)
  • Conseiller d’Education populaire et de jeunesse
  • Professorat des Écoles (spécialisation : conseiller pédagogique en musique)

 

Autres professions musicales

  • Chargé de gestion des entreprises culturelles
  • Pour la régie : régisseur général ; chef de plateau
  • Pour la production : chargé de production
  • Pour la communication : directeur de communication ; responsable de relations publiques ; responsable de relations extérieures ; attaché de presse spécialisé dans les productions musicales
  • Pour l’administration : Administrateur d’orchestres et de festivals
  • Agent artistique : entrepreneur de spectacle
  • Délégué Départemental à la musique et à la danse (ADDM) ; Conseiller pour la musique et la danse (DRAC)
  • Inspecteur de la musique à la DDM (différents services : commandes d’œuvres ; pédagogie dans les conservatoires ; ethnomusicologie ; orchestres...)
  • Journaliste spécialisé ; producteur radio-télévision pour les émissions musicales
  • Responsable de services à la SACEM (Société des Auteurs et Compositeurs de Musique)
  • Documentaliste spécialisé, conservateur, responsable de patrimoine
  • Critique musical
  • Ingénieur du son à la radio et à la télévision

 

Autres professions liées à la recherche et à la création

  • Compositeur
  • Ethnomusicologue
  • Chercheur en musicologie, organologie
  • Chercheur en thérapies musicales

 

Nota bene : Un certain nombre des professions citées nécessite une poursuite d’études et/ou une formation complémentaire aux spécialités non musicales qu’elles font intervenir (administration, gestion, conservation, journalisme, thérapie, etc…). Ces formations sont souvent dispensées dans des établissements spécialisés (écoles et instituts publics ou privés). L’Université Paris 8 assure néanmoins certaines d’entre elles, notamment en ce qui concerne les domaines de la documentation, l’information et la communication, la gestion culturelle.

Responsable(s) de la mention :
Alain Bonardi 

Responsable(s) du Parcours :
Théories et pratiques de la musique : Alain Bonardi, Giordano Ferrari

Responsable(s) de(s) spécialisation(s) :
Recherches en musicologie ou ethnomusicologie :Jean-Paul Olive, Makis Solomos, Clara Biermann
Composition ou réalisation Musicale : Alain Bonardi, Philippe Michel
Pédagogie de la musique :Joël Heuillon, Danièle Villemin
Improvisation et création musicale 
:Joël Heuillon, Philippe Michel

Capacité d’accueil :
En M1 : 50
En M2 : 50
Recherches en musicologie ou ethnomusicologie :
En M1 : 20
En M2 : 20
Composition ou réalisation Musicale  :
En M1 : 10
En M2 : 10
Pédagogie de la musique :
En M1 : 10
En M2 : 10
Improvisation et création musicale :
En M1 : 10
En M2 : 10

UFR de rattachement : Arts, Philosophie, Esthétique (ARTS)

Secrétariat :
Bât A, salle 130
01 49 40 66 11
musique@univ-paris8.fr

http://www-artweb.univ-paris8.fr/?-Musique-

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8