Penser l’utopie aujourd’hui avec Paul Ricœur


Sébastien Roman (Dir.)

On connaît mal la conception de l’utopie selon Paul Ricœur. Ce dernier en fait pourtant une condition de possibilité de la vie démocratique. L’ouvrage montre la fécondité de ses travaux pour penser l’utopie aujourd’hui.

Peu connue du public, la conception ricœurienne de l’utopie est pourtant très féconde. Paul Ricœur lie l’utopie à la question centrale de la créativité dans ses travaux, ce qui explique son lien avec l’imaginaire social. Il n’a pas hésité à en faire le plaidoyer à l’époque même où cette notion, en raison du marxisme et de sa critique, n’avait pas bonne réputation. Contre l’utopisme, il n’a cessé de montrer que la bonne utopie était celle qui acceptait un état de tension entre un absolu souhaitable et un optimum réalisable. L’utopie est vitale en démocratie : par son statut d’ « extraterritorialité », elle permet de contester le caractère idéologique de l’ordre social établi.

Présentation de l’auteur

Sébastien Roman est professeur agrégé de philosophie et chercheur associé au laboratoire Triangle. Ses travaux portent principalement sur Machiavel et sur la place du conflit dans les démocraties contemporaines, avec une attention particulière accordée aux concepts d’idéologie et d’utopie.

Date de parution : 25 mars 2021

Editeur : Presses Universitaires de Vincennes ; Collection : La Philosophie hors de soi ; ISBN : 978-2-37924-162-8 ; Format : 137 x 220 mm ; Nombre de pages : 232 ; Prix : 19 €

À consulter sur le site de l'éditeur

https://bit.ly/3ah1osX

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8