Racisme et jeu vidéo


Mehdi Derfoufi

En 2007, le monde du jeu vidéo est secoué par une violente polémique au sujet du jeu vidéo Resident Evil 5. Ce dernier est accusé de faire commerce du racisme, en invitant à se glisser dans la peau d’un américain blanc body-buildé, missionné dans une région africaine anonyme, et tuant des dizaines d’hommes et de femmes noires présentées comme de dangereux zombies infectés du virus T. Depuis, la communauté des joueurs et joueuses de jeux vidéo interpelle régulièrement les créateurs et créatrices des jeux sur les questions du racisme et du sexisme.

Dans son ouvrage, Mehdi Derfoufi analyse les rapports de force qui structurent l’industrie du jeu vidéo, dévoilant comment le racisme se niche parfois insidieusement au cœur de scénarios de jeux vidéo à succès. Il nous invite à nous questionner. Quels sont les pays qui pèsent sur les milliards d’euros du marché mondial du jeu vidéo ? Qui sont les game designers et auteurs des jeux ? Comment les représentations racistes sont-elles véhiculées à travers les personnages et les imaginaires vidéoludiques ?

Présentation de l’auteur

Mehdi Derfoufi est maître de conférences en études culturelles et nouveaux médias au sein du département d’études de genre de l’université Paris 8.

 

Date de parution : 6 mai 2021

Éditeur : Éditions de la Maison des sciences de l’homme ; Collection : Interventions ; ISBN : 978-2-7351-2440-4 ; Nombre de pages : 256 ; Prix : 12 €

À consulter sur le site de l'éditeur

http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100334990

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8