• lien vers la page d'acceuil
  • Site de Paris 8 en anglais
  • Site de Paris 8 en allemand
  • Site de Paris 8 en arabe
  • Site de Paris 8 en chinois
  • Site de Paris 8 en espagnol
  • Site de Paris 8 en russe

Vous êtes ici : Accueil >Archives-sinfomer > PIA3 : deux projets de l’Université (...)
  • PIA3 : deux projets de l’Université Paris Lumières lauréats

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Programme Investissement d’Avenir (PIA3) : deux projets de l’Université Paris Lumières lauréats

     

    Annick Allaigre
    Présidente de l’université Paris 8

    Je suis heureuse de vous annoncer que Paris 8 est co-lauréate de l’appel à projet lancé dans le cadre du 3e volet du programme Investissement d’Avenir (PIA3). Déposé avec l’Université Paris-Nanterre dans le cadre de la ComUE Paris Lumières, deux projets ont été retenus : un NCU - Nouveau Cursus à l’Université "So Skilled, expériences étudiantes et prérequis tout au long de la vie" le 16 octobre et un projet d’EUR -Ecole universitaire de Recherche- "ArTeC" le 24 octobre.

    La sélection de ces deux projets montre le dynamisme et l’excellence de notre Université. Les deux projets ont été évalués par des jurys internationaux très sélectifs. Seuls 17 projets de NCU ont été retenus sur les 66 déposés, dont le nôtre et 10 autres avec la note maximale A+. Côté EUR, un jury composé de 8 nationalités a retenu 29 projets sur les 195 déposés. Ces deux projets apporteront sur 10 ans plus de 12 millions d’euros à notre ComUE.

     

    C’est quoi le PIA ?

    Découvrez le projet en vidéo.

     

    "So Skilled, expériences étudiantes et prérequis tout au long de la vie"

    Notre NCU, intitulé "So Skilled, expériences étudiantes et prérequis tout au long de la vie", vise avant tout à travailler sur l’acquisition de compétences et sur la valorisation de l’expérience étudiante. Il ambitionne de développer l’aisance à l’oral, la confiance en soi et la créativité des étudiants, et d’en faire un marqueur des formations de l’université. Cette problématique des compétences transversales (les "soft skills"), particulièrement développées dans les sciences humaines et sociales mais souvent méconnus comme des compétences à part entière, concerne à la fois la formation initiale et la formation tout au long de la vie.

    "ArTeC"

    L’EUR ArTeC, de par son envergure, va contribuer à renforcer les synergies entre les programmes de recherche et de formation des différentes institutions partenaires à travers d’un continuum Recherche/Expérimentation/Formation. Il proposera une offre modulable et interdisciplinaire d’enseignements théoriques et pratiques dans les domaines de la création, de l’innovation, par et avec les nouvelles technologies et les études numériques, profitant des succès du LABEX Arts-H2H. L’objectif de ce programme est de questionner et développer la création, comme processus, production et apprentissage, et d’accorder une importance cruciale aux technologies et au numérique à travers l’articulation de la recherche et de la formation. La vocation scientifique d’ArTeC est de devenir un acteur international incontournable pour penser la création dans la diversité́ de ses formes et de ses expressions. La vocation professionnelle d’ArTeC est d’orienter les étudiants vers les nouveaux métiers aussi bien en milieu institutionnel et académique qu’en milieu industriel ou émergent, pour accompagner un monde en mutation.

     

    Une seconde vague sera lancée, au plus tard début 2019. Nous pourrons ainsi avoir l’occasion de représenter certains projets (voire d’en préparer de nouveaux) : pour les NCU les Licences des possibles et les EUR Fabriques du passé, Savoirs et pratiques (FabPast) et Ecole EURopéenne Espace et Justice (Eureej).

    Je remercie très chaleureusement toutes les équipes pour l’investissement considérable qu’ils ont fourni dans le cadre de ces appels PIA3. Je remercie également nos partenaires de la ComUE et de Paris Nanterre, pour notre coopération si prolifique. Nous allons maintenant travailler activement à mettre en place ces nouveaux dispositifs afin qu’ils bénéficient pleinement à l’Université et à ses étudiants.

    Annick Allaigre

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page